Recette de Tourte Poulet-Champignons-Béchamel

Une recette de tourte au poulet-champignon-béchamel que ma femme et moi avons fait afin d’emmener des parts au travail. C’est très bon, même si assez bourratif4. Attention car notre problème fut de parvenir à bien la cuire (à avoir une pâte qui soit moins liquide une fois cuite), d’où le besoin de bien veiller à avoir une pâte supérieure qui laisse passer la vapeur.

Continuer la lecture de Recette de Tourte Poulet-Champignons-Béchamel

Recette de Gratin aux Brocolis, Courgette et Rôti de Porc pour au moins 5 personnes

Une super recette que j’ai fais hier soir. Elle permet de manger un peu de légumes tout en ayant un truc réchauffable au travail, et ce, en faisant un plat en grande quantité (à faire par exemple le week-end, et à manger pendant la semaine !).
Continuer la lecture de Recette de Gratin aux Brocolis, Courgette et Rôti de Porc pour au moins 5 personnes

Migrer un gros repository SVN vers GIT sous Windows avec SmartGit

J’ai eu récemment à migrer de très gros repositories SVN vers des repos GIT (Bitbucket en l’occurrence).

Alors par défaut, j’avais essayé svn2git. Problème, ça fait relativement n’importe quoi avec les branches et les tags, quand ce n’est pas tout simplement en train de planter lamentablement.

Puis on m’avait conseillé svn-all-fast-export de Qt, mais honnêtement ça me parait assez compliqué rien que de l’installer sur Windows, sans même parler de l’utiliser (apparemment la doc est assez vieille et plutôt parcellaire).

Finalement, au hasard d’une recherche, j’ai trouvé SmartGit. Continuer la lecture de Migrer un gros repository SVN vers GIT sous Windows avec SmartGit

Migrer un repository SVN vers GIT sous Windows avec SVN2GIT

Dans l’idée de migrer des vieux repos SVN vers GIT, j’ai utilisé par défaut l’outil fournit par GIT pour rapatrier un repo SVN entier en local et le pousser à la fin vers GIT.

Pour rapatrier le repo, c’est assez simple. Pour autant, dans le cas de très gros repo, j’alerte sur le fait que l’outil fournit directement par Git n’est pas fameux, et je donne dans le billet une autre méthode pour migrer, depuis Windows, de très gros et complexes repos. Continuer la lecture de Migrer un repository SVN vers GIT sous Windows avec SVN2GIT

Croisières plongée en Egypte : les agences de voyage et les opérateurs

Le salon de la Plongée vient de se finir, et (parait-il) les croisières repartent assez fort, contrairement à l’année dernière, alors je sens qu’il serait bon de faire un petit point sur le sujet.

Afin de comparer les prix et d’éviter de payer des frais, ou bien de se faire offrir certains frais en sus, je fais ici une liste des principales agences de voyages qui proposent des croisières en Egypte, ainsi que des opérateurs qui affrètent des bateaux (ceux chez qui vous allez réellement faire la croisière en fait).
Continuer la lecture de Croisières plongée en Egypte : les agences de voyage et les opérateurs

Quelles valises trolley entre 75L et 85L à moins de 160 euros ?

Je cherchais à m’acheter une valise dont la taille serait intermédiaire entre les valises cabine (trop petite pour un voyage de plus de quelques jours, celle que j’ai faisant 54L) et les grosses valises de plus de 100L (celle que j’ai actuellement fait 106L), car trop grande pour un voyage itinérant où je bougerais beaucoup (sachant que je ne supporte pas les gros sacs à dos). D’où une taille intermédiaire entre le 50L et le 100L, donc quelque chose vers les 75L. Plus précisément, entre 54L et 106L,donc on se rapproche des 80L. Voici celles que j’ai sélectionné. Continuer la lecture de Quelles valises trolley entre 75L et 85L à moins de 160 euros ?

Acheter un Macbook Air ou Pro d’occasion : quels éléments vérifier ?

J’ai eu récemment pour objectif de m’acheter un Macbook Pro d’occasion (mais les éléments ci-dessous valent aussi pour un Air), et j’ai fais quelques recherches sur le net afin de savoir ce qu’il fallait vérifier avant de conclure l’achat. J’admet que certains points m’auraient passé sous le nez si je n’avais pas cherché sur internet (comme le fait de demander le désenregistrement de la machine du compte de l’ancien propriétaire, sinon c’est la galère pour lier l’ordi à Apple ensuite). Continuer la lecture de Acheter un Macbook Air ou Pro d’occasion : quels éléments vérifier ?

Japon – Le programme original du voyage

Comme j’ai fais et publié précédemment toute la série de billets sur nos jours successifs du voyage au Japon, je publie maintenant le programme original du voyage. La quantité d’informations qu’il contient se retrouve notamment dans les prix, les noms des hôtels/auberges de jeunesses où nous avons été, et la quantité de lieux que nous avions prévu, à l’origine de visiter.

Il s’agit donc du plan de ce que je prévoyais de faire avant même d’être partis. Le but étant notamment de connaitre à l’avance une estimation assez proche de ce que le voyage total aller me coûter. Continuer la lecture de Japon – Le programme original du voyage

Japon : Jour 17 : Tokyo : Omotesandō et Odaiba

On se lève vers 8h00, tranquillement. On mange notre petit dej dans la chambre (l’auberge de jeunesse ne propose pas de petit dej), puis on range nos valises. On fait le check out vers 9h30, après quoi on part avec la Ginza Line vers la station Omotesando, où l’on retrouve notre amie.

Une fois à Omotesandō, on descend la rue directement jusqu’au magasin Oriental Bazaar. On tente d’y retrouver les bols qu’on avait vu la veille, mais on ne les retrouve plus… Donc on en achète d’autres, très jolis également.

Avec notre paquet de bols achetés, nous nous rendons ensuite à la station Shimbashi, pour pouvoir prendre la ligne Yurikamome, qui traverse la presqu’île d’Odaiba et permet d’en voir l’aspect futuriste. Ca fait partie des « visites » que conseillent les guides. La ligne est un train automatique sur roue, comme le Orlyval. Continuer la lecture de Japon : Jour 17 : Tokyo : Omotesandō et Odaiba

Japon – Jour 16 : Tokyo : Tour Tokyo Sky Tree, Tsukiji, Ginza, Omotesandō

Réveil à 7h00 et petit déjeuner dans la chambre, car il faut qu’on essaie d’être le plus tôt possible à la tour Tokyo Sky Tree. Ça ouvre à 8h, mais il parait qu’à partir de 9h la queue est très longue. On nous a même parlé de prendre un ticket pour pouvoir commencer à faire la queue pour acheter son billet d’entrée, puis prendre un ticket pour faire la queue devant l’ascenseur ! Je ne sais pas si c’est vrai, mais ça me faisait un peu peur, donc on se bouge pour éviter cette éventualité.

Nous arrivons à 8h15, et il faut reconnaître qu’il n’y a pas de queue du tout pour l’instant, on arrive tout de suite au comptoir pour acheter les billets, on n’attend pas à l’ascenseur (on est que 4 dedans). Continuer la lecture de Japon – Jour 16 : Tokyo : Tour Tokyo Sky Tree, Tsukiji, Ginza, Omotesandō

Japon – Jour 15 : Tokyo : Akihabara, Ueno, Yanaka et Asakusa

Réveil à l’auberge Nikkorisou Backpakers à 7h30. On a bien dormi, mais la température hors de notre chambre est glaciale. Il doit faire aux alentours de 10°C dans les toilettes et le couloir.

On part de l’auberge à 8h15, un peu comme des voleurs, sans même avoir pris notre petit dej. Pas envie de rester plus longtemps (l’auberge n’est pas géniale, le gars de l’accueil est un peu rustre), et on va essayer de prendre le premier train disponible. Déjà, c’est raté pour celui de 8h10, donc le suivant étant à 8h56 (et la gare à 1,5km à pied), il faut se bouger.

Nous réussissons à rejoindre la gare à l’heure, et nous prenons le train de 8h56 pour la station d’UTSUNOMIYA. Continuer la lecture de Japon – Jour 15 : Tokyo : Akihabara, Ueno, Yanaka et Asakusa

Japon – Jour 14 : Nikko

Cette nuit a été très bonne, mais on s’est couché à 2h du matin, suite au passage dans le bain onsen de l’hôtel, donc quand il faut se lever à 7h30, ça fait mal.

On prend le petit dej à l’hôtel, c’est pas grandiose mais ça passe.

On se presse ensuite, afin de prendre le train de la Yamamoto Line vers 9h08, puis, arrivés à la gare de Tokyo, on tente de réserver un billet pour le Shinkansen Yamabiko de 9h40… mais toutes les places réservées sont prises. Nous prendrons donc les places non réservées.

On arrive en avance pour le Shinkansen (en fait on était déjà là pour le Shinkansen d’avant) donc on est les premiers à entrer dans le Shinkansen après qu’il ait été nettoyé par les agents de nettoyage, du coup on peut choisir nos places. Continuer la lecture de Japon – Jour 14 : Nikko

Japon – Jour 13 : Kamakura et Tokyo (Shibuya et Shinjuku)

On se réveille à 7h30 à l’auberge de Kamakura, on n’est pas pressé puisqu’il ne nous reste que deux temples à voir. Contrairement à ce qu’on avait lu sur les commentaires de cette auberge, nous n’avons pas du tout été dérangé par le bruit des trains passant tout près. Notre chambre doit être bien isolée de la rue, parce que nous ne les entendons que de très loin.

On déjeune dans la pièce commune de la guest-house. Il y a du café, du thé et du chocolat en boisson, que nous complétons avec ce que nous avons acheté la veille.

Nous laissons nos bagages à la guest-house et partons pour visiter le Hokoku Ji, temple dans lequel on trouve une bambouseraie.

Pour cela nous nous rendons à la gare centrale de Kamakura pour prendre le bus 23. Il nous faut un peu galérer pour trouver un plan des bus, où acheter un ticket et où attendre le bus, mais un conducteur très sympa nous aide en nous indiquant quoi faire et où attendre.

Le trajet dure 15 minutes tout au plus. Continuer la lecture de Japon – Jour 13 : Kamakura et Tokyo (Shibuya et Shinjuku)

Japon – Jour 12 : Lac Kawaguchi et Kamakura

Ce matin, on se lève vers 7h40. La nuit a été calme, même si notre chambre donne sur la rue et qu’on entend vraiment très bien les voitures/camions passer très vite, comme si la fenêtre était ouverte. Depuis quelques jours, on a arrêté de croire en la capacité des japonais à insonoriser quoi que ce soit (à part en rajoutant des bruits comme dans leurs toilettes, mais sinon c’est pas possible).

On se lève et on va à la cuisine de la guest house : M. Hashimoto et sa femme nous préparent un petit dej pour chacun ; ptit dej qui se constitue d’une omelette avec une petite salade verte et une tranche de pain grillé, sur laquelle on peut rajouter du beurre et de la confiture.

Nous vérifions l’état du Mont Fuji : manque de pot, et même si le plafond de nuages est remonté, il n’est toujours pas visible.

Après avoir pris notre petit dej et s’être lavé les dents, nous annonçons aux patrons de la guest house que quand ils seront disponibles, ils pourront nous emmener à la gare pour qu’on reparte. Ils ont l’air dépités qu’on n’ait pas pu voir le Mont Fuji, et veulent vraiment qu’on fasse autre chose dans le coin pour pas que notre séjour sur place soit totalement inutile. Nous essayons de leur faire comprendre que ce n’est pas grave, qu’ils ne sont de toute façon en rien responsables du temps qu’il fait, mais ça les gène vraiment. Nous réussissons cependant à ce que M. Hashimoto mette ses chaussures et qu’on mette les valises dans sa Prius. Mais Mme Hashimoto tient à ce qu’on aille voir à pied à 3 minutes de là, au dernier étage d’un hôtel, il y a une belle vue. Continuer la lecture de Japon – Jour 12 : Lac Kawaguchi et Kamakura