Denez Prigent & Lisa Gerrard « Gortoz A Ran » : Le clip et les paroles

Black hawk Down

Magnifique chanson disponible sur la BOF du film Black Hawk Down. Chantée par Denez Prigent et Lisa Gerrard, Gortoz A Ran signifie en breton « j’attend ». J’ai mis en dessous des paroles en breton leur traduction en français.

Le clip de « Gortoz A Ran »

Je ne sais pas si c’est un clip officiel, mais en tout cas il est propre : images des chanteurs, du film, etc.

Les paroles de « Gortoz A Ran » en breton

Gortozet ‘m eus, gortozet pell
E skeud teñval tourioù gell
E skeud teñval tourioù gell

E skeud teñval an tourioù glav
C’hwi am gwelo ‘c’hortoz atav
C’hwi am gwelo ‘c’hortoz atav

Un deiz a vo ‘teuio en-dro
Dreist ar morioù, dreist ar maezioù
Dreist ar maezioù, dreist ar morioù

D’am laerezh war an treujoù
‘Teuio en-dro karget a fru
E skeud teñval an tourioù du

‘Teuio en-dro an avel c’hlas
Da analañ va c’halon c’hloaz’t

Kaset e vin diouzh e anal
Pell gant ar red en ur vro all

Kaset e vin diouzh e alan
Pell gant ar red, hervez ‘deus c’hoant

Hervez ‘deus c’hoant pell eus ar bed

Etre ar mor hag ar stered

La traduction des paroles de « Gortoz A Ran » en français

Gortoz A Ran (J’attends)

[Denez Prigent]
J’ai attendu, j’ai attendu longtemps
Dans l’ombre sombre des tours brunes
Dans l’ombre sombre des tours brunes

Dans l’ombre sombre des tours de pluie
Vous me verrez attendre toujours
Vous me verrez attendre toujours

[Lisa Gerrard]
Un jour il reviendra
Par-dessus les mers, par-dessus les champs

[Denez Prigent]
Un jour il reviendra,
Par dessus les campagnes, par dessus les mers
Reviendra le vent vert
Et emportera avec lui mon coeur blessé

[Lisa Gerrard]
M’emporter sur les chemins
Il reviendra, chargé d’embruns
Dans l’ombre sombre des tours noires
Grace à son souffle, je serais emporté
Loin dans le courant, dans un autre pays

[Denez Prigent]
Je serais emporté, grace à son souffle
Loin dans le courant, selon son désir

Selon son désir, loin de ce monde
Entre la mer et les étoiles

[Source]

10 réflexions sur « Denez Prigent & Lisa Gerrard « Gortoz A Ran » : Le clip et les paroles »

  1. Du TURC !!!!???? Gast !!!

    Ma doué béniguet !!! c’est du breton !!! Lakaat e voned ruz !!!

    Noz Vat :O)

    RépondreRépondre
  2. Effectivement, superbe chanson et superbe film, ou les américains s’en prennent plein la tronche. Merci Ridley Scott. Dommage que ce film soit passé un peu inaperçu. Le titre est magnifique, meme en français (La chute du faucon noir)

    RépondreRépondre
  3. Mais non, certes c’est un peu du Breton, mais à la base c’est du Celte!

    RépondreRépondre
  4. Ouch ! Effectivement, je viens de tomber dessus …
    ET ca n’a toujours été changé !!
    Du Turc … -_-, j’en reviens toujours pas…

    Et merci pour cette précision linguistique Breizh, Le breton est, en effet, et contre toute attente, une langue Celtique !! … je ne sais pas si c’était très utile de le préciser…

    Et puis, du celte, je ne sais même pas si on est a même de trouver des textes en cette langue …
    Il y a une racine commune a toutes ces langues (Breton, Gaélique, entre autres …)
    Mais de dire que cette chanson est écrite, et chantée, en celte… d’autant plus que les celtes ne sont pas limités à ta Breizh chérie… n’oublie pas que nos pères (même sans remonter au delà des racines celtiques) viennent du sud de l’actuelle allemagne, et que tes cousins celtes, tu les trouveras là-bas, en Espagne et même en Turquie aussi bien qu’en Irlande, Angleterre, et en Bretagne…

    RépondreRépondre
  5. Cher(e) Haderezriell,

    Je tiens à te rappeler que les pères de nos pères, chers celtes d’antan, ne viennent pas du sud de l’allemagne, bien qu’ils y soit passé et des traces ou certaines coutumes peuvent en témoigner, mais d’après ce que l’on sait aujourd’hui, ils viendraient plus de la zone de la Roumanie, d’où ils auraient pris leur petites jambes musclées pour se balader et rayonner à travers toute l’Europe, il y a même des traces d’eux en Turquie!! Notre cher culture est d’origine indo-européenne.

    Sinon, chanson magnifique, elle tire les larmes, encore une raison d’être fier d’être breton!

    RépondreRépondre
  6. Je sais pas ou vous avez entendu ça dans les paroles :
    Dreist ar morioù, dreist ar maezioù
    Dreist ar maezioù, dreist ar morioù

    Enfin bref, les vraies paroles c’est ça :

    Gortozet ‘m eus, gortozet pell
    J’ai attendu, j’ai attendu longtemps

    E skeud teñval an tourioù gell
    E skeud teñval an tourioù gell
    Dans l’ombre sombre des tours brunes
    Dans l’ombre sombre des tours brunes

    E skeud teñval an tourioù glav
    Dans l’ombre sombre des tours de pluie

    C’hwi am gwelo c’hortoz atao
    C’hwi am gwelo c’hortoz atao
    Vous me verrez attendre toujours
    Vous me verrez attendre toujours

    Un deiz a vo e’teuio en-dro
    Un jour il reviendra

    Dreist ar maezioù, dreist ar morioù
    Par-dessus les mers, par-dessus les champs

    ‘Teuio en-dro an avel c’hlas
    Reviendra le vent vert

    Da analañ va c’halon c’hloaz’t
    Grace à son souffle, je serais emporté

    Kaset e vin diouzh e alan
    Je serais emporté, grace à son souffle

    Pell gant ar red, hervez ‘deus c’hoant
    Loin dans le courant, selon son désir

    Hervez ‘deus c’hoant pell d’eus ar bed
    Etre ar mor hag ar stered
    Selon son désir, loin de ce monde
    Entre la mer et les étoiles

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.