HTC 8X : le test

Souhaitant tester ce qui se faisait de mieux dans le petit monde des Windows Phones, j’ai regardé chez HTC si ils proposaient toujours des smartphones avec cet OS. J’avais été assez impressionné par la qualité de fabrication du HTC One X (comparable à celle d’un iPhone), mais pas emballé par Android. Comme mon avis était beaucoup plus positif sur Windows Phone, je me suis dit que cette fois serait peut-être la bonne pour HTC.

Grâce à un contact sur Twitter, j’ai pu obtenir l’adresse du responsable de la communication HTC, à qui j’ai demandé si je pouvais faire un test du 8X. La réponse fut positive, et je publie le test ci-dessous.

Le déballage du 8X

Commençons par le déballage. La boite du 8X ressemble beaucoup à celle du One X, c’est compact et très bon. Rien à reprocher à ce niveau.







On remarquera que la carte micro SIM se met dans un petit tiroir s’ouvrant avec une épingle fournie, comme chez Apple. Ca permet de ne pas avoir à ouvrir le téléphone, et je trouve ça très bien.

Pas de micro SD à acheter en plus. Le modèle de base est en 16Go de mémoire intégrée. C’est très bien, amplement suffisant pour moi.

Le téléphone par rapport à la concurrence

Une fois déballé, j’ai pris quelques photos du 8X à côté de sa concurrence : un iPhone 5 et un Nokia Lumia 820. On constate notamment que le 8X ressemble davantage à un iPhone 5 qu’à un Lumia dans le sens où il semble se rapprocher du 16/9e alors que le Nokia serait plus sur du 16/10e (donc plus large et moins long). Personnellement, j’ai tendance à préférer les smartphones en 16/9e. Je trouve qu’ils sont plus faciles à manipuler que lorsqu’ils sont trop larges.








Le test

Je vais commencer par lister les points positifs que j’ai relevé.

Bien que Windows Phone interdise les surcouches, il semble bien que la version de Windows Phone livrée avec le 8X dispose d’un thème un peu particulier. C’est quasiment rien par rapport à la version de base, mais cela apporte 2-3 personnalisations graphiques (un fond d’écran, un écran de réception d’appel) qui ne sont en rien gênantes mais améliorent à mes yeux le rendu de Windows Phone. Et pour ceux qui se posent la question : NON, ça ne ralenti pas le téléphone.

De plus, la surcouche HTC ne permet pas de modifier la couleur des tuiles, par contre le skin de base est vraiment beau. HTC a personnalisé l’écran qui fait que quand quelqu’un vous appelle, on voit sa photo (ce qui n’est pas la meme interface que sur le Nokia Lumia), et c’est plutôt une amélioration.

Le téléphone m’a semblé beaucoup plus léger que le Nokia 820. Pourtant, il a une batterie de capacité supérieure (1800mAh contre 1650mAh pour le Nokia). Au passage, on note que le HTC allume une petite lumière rouge au dessus de l’écran pour indiquer quand il est en charge. C’est plutôt pas mal, même si pas indispensable. J’avais activé l’économie d’énergie dès le départ, ce qui faisait que je tenait sans problème une journée et demi sur une charge.

La construction du téléphone est très bonne, c’est du niveau du One X, c’est bien fini. Le dos est en caoutchouc, ce qui apporte un bon grip dans les mains. De même pour les accessoires (chargeur, écouteurs). C’est du bien construit, bien fini.

L’écran possède une résolution bien supérieure à celle du Nokia 820. Sa résolution est comparable à celle de l’iphone 5 (et supérieure), la densité de pixels est telle qu’on est facilement sur un affichage de type « Rétina Display ». En clair, on ne distingue pas les pixels. Cependant, il faut noter que l’écran est très lumineux, et c’est davantage un écran comme sur iPhone que sur Nokia (où on trouve de l’AMOLED : c’est moins lumineux mais apporte des plus grands contrastes). En tout cas, il y ait 4 fois plus de pixels que sur le Nokia et cela apporte un vrai confort pour qui lit pas mal sur son téléphone (j’en fais partie).

HTC propose une application de « lampe » préinstallée. Pratique et bien pensée. Je remercie HTC pour l’avoir préinstallée, car c’est le genre d’application que TOUT le monde installe, mais on constate que les constructeurs ne la mettent jamais de base sur leur téléphone. Merci à HTC pour le coup.

Le son, fournit par Beats, me semble très bon, pas de soucis à ce niveau. Je n’écoute pas trop de musique avec mon téléphone, mais il m’arrive de regarder des vidéos Youtube avec, et le son m’a semblé tout à fait correct (au passage, il n’y a toujours pas d’appli officielle Youtube sur Windows Phone, et ce serait bien qu’il y en ait une).

L’appareil photo dorsal est absolument excellent, que ce soit pour la rapidité de l’autofocus que pour l’adaptation à la luminosité (très rapide). C’est bien meilleur que ce qui se fait chez Nokia et Apple. En fait, c’est meilleur aussi que ce qui se fait de mieux chez Samsung (sur le Galaxy S3). Ca doit être ce que j’ai vu de mieux en terme d’appareil photo sur les smartphones que j’ai pu avoir entre les mains.

Quelques photos prises avec (cliquez dessus pour les voir en plus grand) :
Photo Taken With HTC 8X 02

Photo Taken With HTC 8X 03

Photo Taken With HTC 8X 04

Photo Taken With HTC 8X 05

Photo Taken With HTC 8X 07

Photo Taken With HTC 8X 08

Photo Taken With HTC 8X 09

Photo Taken With HTC 8X 10

L’appareil photo frontal parait excellent également, mais faut être honnête, je m’en sert moins que le dorsal.

Enfin, et malgré l’absence d’Instagram sur Windows Phone, notons que HTC fournis une appli de retouche de photo plutôt bonne, qui permet d’ajouter des filtres comme sur Instagram.

Les quelques inconvénients

Le processeur est le même que sur le Nokia Lumia, mais la densité de pixels à gérer est bien supérieure. Il en résulte que le processeur travaille beaucoup plus que sur le Lumia. Heureusement, je n’ai pas vu d’impact sur la consommation d’énergie. Par contre, on constate quelques lenteurs dans les transitions : rien de grave, mais il est évident que vu le nombre de pixels à gérer en plus, quelques fois il faille attendre un quart de seconde en plus.

Le téléphone m’a semblé quelque fois un peu chauffer dans mes mains, après un bon quart d’heure d’utilisation intense. C’est comparable à ce qu’on aurait sur un iPhone 5, mais il m’avait semblé que le Nokia ne chauffait pas.

L’allumage du téléphone m’a semblé assez long (au moins 30 secondes). C’est pas horrible, car normalement on n’éteint plus trop son téléphone (on le laisse en veille).

Le bouton de démarrage n’est pas facile à attraper (c’est le revers de la médaille des téléphones en 16/9e avec le bouton d’allumage en haut), et quand on veut l’attraper, on appui souvent sur le bouton pour démarrer l’appareil photo, et du coup j’ai plusieurs fois pris des photos sans m’en rendre compte. Rien de grave.

Enfin : les coins sont un peu saillants, ce qui, ajouté à la texture caoutchouteusse, a tendance à ne pas être très pratique pour glisser le portable dans la poche. Dommage finalement que la coque en caoutchouc apporte un inconvénient, alors que la matière de la coque du HTC One X (un plastique à l’aspect un peu poreux) me semblait absolument irréprochable.

Conclusion

Un très bon smartphone, mais surtout un excellent photophone. Je reste sur le fait que l’appareil photo est absolument excellent. Ce téléphone conviendra donc à tous ceux qui veulent mettre en avant ce point.

Pour le reste, pas sûr que beaucoup de monde se rende compte des quelques lags, donc foncez sur ce smartphone si le reste vous tente !

7 réflexions sur « HTC 8X : le test »

  1. Hello,

    Comment fais-tu pour gérer la problématique du format de la carte SIM ? Iphone 5 : format nano, HTC + Nokia micro. Tu as deux SIM fonctionnels ?

    p.

    RépondreRépondre
  2. @dcddtc : Simple : ce n’est pas mon iPhone 5 (c’est celui de ma femme).

    RépondreRépondre
  3. Organiserez vous une loterie pour gagner ce téléphone en tant que lot ?

    Merci d’avance.

    RépondreRépondre
  4. L’iphone 5 vous semble-t-il si pourri que vous devez chercher secours chez windows ?

    Le galaxy s3 est un EXCELLENT téléphone qu’apple n’a pas eu les couilles de copier au niveau de la taille de l’écran.

    RépondreRépondre
  5. @Rodriguez: Ahaha, tellement excellent qu’ils en ont créé une version Mini 😀 C’est que ça devait vraiment être la meilleure des taille, si le besoin s’est fait sentir de revenir vers ce que propose Apple 🙂

    RépondreRépondre
  6. Mouais, ou alors c’est une façon de rentabiliser à mort un design : viser à la fois les riches et les pauvres.

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.