Derniers billets

Yahoo! se permet de renouveler automatiquement l’abonnement à Flickr PRO, sans possibilité de l’arrêter !

Yahoo! se permet de renouveler automatiquement l’abonnement à Flickr PRO, sans possibilité de l’arrêter !

Le 3 mai 2013 dernier, je renouvelle mon compte Flickr Pro, comme chaque année. J’aime bien Flickr, c’est cool, ils sont sympa.

Le 20 mai 2013, Flickr annonce l’arrêt de ses compte Pro comme on les connaissait jusque là : en gros les compte Pro deviennent gratuit (tout les compte gratuits sont updgradés), et les compte gratuit « reçoivent » de la publicité, alors qu’un nouveau compte Pro, au double du prix de l’ancien, permet de ne plus avoir de publicité sur le site. Bon. Je ne m’en préoccupe pas plus que ça, car mon compte Pro courre encore pendant quasiment une année.

Samedi, je reçois un mail de la part de Yahoo! me disant qu’il vont prochainement me débiter de 25 USD pour le renouvellement automatique de mon compte Flickr PRO, avec la carte bancaire que j’avais utilisé la dernière fois (en 2013). Je ne me souviens pas leur avoir demandé de le renouveler automatiquement… et pas non plus de leur avoir laissé enregistrer ma carte bancaire. (suite…)

ABTest en cours sur les pages Profile de Twitter

ABTest en cours sur les pages Profile de Twitter

IL me semble que je suis tombé à l’instant sur un ABTest concernant les pages Profile de Twitter. Pour l’utilisateur @Nobr_, j’ai eu une page complètement différente de celle que j’avais l’habitude de constater, par exemple pour la page @abricocotier. Je mets ci-dessous les deux screenshots. (suite…)

AB test en cours sur la présentation des résultats de recherche Google

AB test en cours sur la présentation des résultats de recherche Google

Même si Google fait en permanence des ABTests sur la présentation de ses différents services, en voilà un qui est plutôt assez visible. En gros, l’idée serait d’afficher en plus gros les résultats (notamment les titres, en bleu), et d’enlever le soulignage.

La question, par contre, que je me pose, c’est de savoir si il s’agit vraiment d’un abTest, ou alors si l’abtest est déjà fini, et qu’il s’agit là de la version suivante (donc déjà validée) qui est en train de sortir progressivement, c’est à dire qu’on va tous l’avoir. Je ne suis pas personnellement convaincu par l’efficacité de cette nouvelle présentation (donc j’aurais tendance à dire que l’abTest ne serait pas concluant pour cette version), mais s’il s’agit de la mise en production progressive, alors c’est qu’elle a finalement mieux transformé que la version précédente, et j’en suis le premier étonné.

(suite…)

Ne jamais oublier d’où vient l’argent

Ne jamais oublier d’où vient l’argent

Un article très intéressant lu ce matin sur le blog de Marco Arment (ancien lead developper de Tumblr), qui raconte l’interview du CEO d’un éditeur de logiciel, Final Draft. Ce CEO, devant la montagne de critiques émanant de ses clients, justifie chaque problème par des soucis techniques, bref, il a « réponse à tout ». La lecture de cet article est très révélatrice, et je me trouve être complètement d’accord avec Marco Arment, même si il est certain que la création d’un logiciel est toujours le lieu de multiples choix (« no compromises », comme on dit dans une boite à la pomme). (suite…)

Pourquoi certaines populations prennent soin de leurs personnes âgées

Pourquoi certaines populations prennent soin de leurs personnes âgées

J’ai vu ce matin (grâce à Tibo) deux vidéos de Clair Michalon, intervenant à TEDx Paris. Très intéressant, la première vidéo (qui date de novembre 2013) traite de sociologie : notamment de la façon quel rapport les populations en précarité ont à la mort, et ce que ça dit sur nous, peuple plutôt riche.

La deuxième vidéo, tournée en 2012, pique un peu plus. Elle parle de notre rapport à la sédentarité et aux nomades, avec, en pratique, le rapport que nous entretenons avec les population manouches et roms. Qu’on soit d’accord ou pas, cette remise en cause fait du bien, elle apport au moins une vision différente de celle que l’on a, surement aussi par « tradition ».

(suite…)

OCTO + IngDirect : AngularJS dans un contexte bancaire

OCTO + IngDirect  : AngularJS dans un contexte bancaire

Un collègue m’a envoyé il y a environ 2 semaines un mail d’OCTO proposant de s’inscrire pour un « petit dej sur les nouvelles architectures front ». Je m’y suis inscrit. Et deux semaines plus tard, soit donc mardi 4 février dernier, j’étais au petit dej organisé par Octo, en collaboration avec IngDirect. L’idée : Octo a créé en 2013 une appli web mobile en AngularJS pour la banque IngDirect, ce petit dej en était le retour sur expérience.

La présentation a été faite par trois personnes qui étaient sur ce projet : Jonathan Meiss (@JohnMeiss) et Francois Petitit (@francoispetitit‎), dévelopepeurs d’Octo, ainsi qu’Olivier Lament, chef de produit de chez IngDirect.

J’ai pris pas mal de notes durant la présentation, ce billet en est le compte rendu. Je vais essayer au mieux de « raconter » mes notes, mais elles resteront séparées en divers paragraphes (séparés par un petit trait), qui correspondent à peu près aux slides que nous ont présenté les trois personnes ci-dessus.

(suite…)

Acheter aux USA, se faire livrer en France

Acheter aux USA, se faire livrer en France

C’est possible, mais c’est pas donné. Je connais notamment deux services qui font ça : Bundlebox et MyUS. (Edit : voir aussi ReShip)

Pour être plus clair : j’avais envie, sur recommandation de Marco Arment (lead Tech @ Tumblr) d’acheter un casque Sennheiser HD-280 PRO (vendu à 89 US$ chez Amazon.com, soit donc environ 66 euros. Hors, ce casque n’est pas vendu sur Amazon.fr ni sur Amazon.co.uk (ou alors à des prix délirants, genre 130 euros).
(suite…)

Où se faire vacciner à Paris ?

Où se faire vacciner à Paris ?

J’ai eu un problème : j’aimerais me faire vacciner car je pars bientôt à l’étranger, mais je le fais contre l’avis de mon médecin « de famille ». Je n’ai pas forcément envie de me fâcher avec lui, donc j’ai demandé à mon médecin du travail où c’était possible de se faire vacciner sans passer par son médecin.

La médecin du travail m’a dit que fallait aller dans les dispensaires, ou encore mieux : les centres de vaccination.
Il y en a à Paris (notamment dans les hôpitaux disposant d’un service épidémiologique), et à priori y’a absolument aucun problème pour se faire faire des vaccins contre l’hépatite A et la fièvre typhoïde (vaccins dont j’ai potentiellement besoin pour la destination où je me rends). (suite…)

Critique de films : Tropa De Elite et De L’Autre Côté Du Périph

Deux films vus ce week-end. Deux réussites pour moi, car j’ai beaucoup de mal à me poser devant un film et à attendre que cela se mette en place. (suite…)

Nouvelles version de Google Documents et Google Spreadsheet

Nouvelles version de Google Documents et Google Spreadsheet

Dans la même veine sans doute que l’AB Test dont je fais l’objet pour la nouvelle barre de menu de Google (dont j’ai parlé plus tôt ici), j’ai remarqué que mon Google Documents et mon Google Spreadsheet avaient été modifiés. Pas grand chose à priori (mais je ne les utilise pas régulièrement, donc je ne serais pas capable de constater de grosses évolutions), mais en fait au moins un refacto visuel. (suite…)

Disparition de la barre noire en haut de Gmail

Disparition de la barre noire en haut de Gmail

Cela fait deux fois que je constate sur mon ordi personnel que Google m’a supprimé la barre noir habituellement en haut de Gmail (et des autres applications Google d’ailleurs). J’ai aussi ça sur Calendar et Maps (et les autres, je ne les utilise pas trop). Ce qui est bizarre, c’est que sur mon Chrome au boulot, je n’ai pas cette évolution… Donc je me dis que l’ordinateur de mon chez-moi doit faire l’objet d’un AB-Test quelconque chez Google, et que vous l’aurez bientôt également. Notez enfin que prendre l’habitude (de passer par les menus en haut à droite) n’est pas instantané, et on s’arrache un petit peu les cheveux au début… (suite…)

Superbe reportage : « Les Gens du Fleuve : Le Zambèze »

Superbe reportage : « Les Gens du Fleuve : Le Zambèze »

Vu hier à la TV (chance, d’ailleurs, parce que je n’avais pas allumé la mienne depuis plus de 2 mois), un reportage sur les gens gravitant autour du fleuve Zambèze, entre Zambie et Zimbabwe. Le reportage est centré sur la Zambie, car la situation politique n’a pas l’air d’être trop favorable au Zimbabwe (ou alors ils en ont parlé au début du reportage, quand je ne regardais pas).

Et puis, un magnifique geste. Un formidable geste qu’à fait l’équipe de tournage en à Joseph, petit agriculteur de sa parcelle. Pour nourrir ses 7 enfants, il doit faire 2h de route le matin vers le fleuve et 2h de route le soir pour rentrer. Et il ne pêche pas de très gros poissons. Bref, pas une personne très riche.

J’ai toujours eu un faible pour les gens à qui on fait des cadeaux qui leur font énormément plaisir : le plaisir de gens m’est très communicatif. Et là c’est le cas. Ce passage du reportage m’a donné à sourire que j’avais encore le lendemain matin. C’est pas comme pour un enfant qui reçoit des cadeaux de noël. Là c’est une expérience qu’un homme va faire une seule fois dans sa vie, qui va complètement bouleverser la façon de se voir. Au moins pour ce passage, le reportage vaut la peine d’être vu.    (suite…)

Chine, Jour 19. Le Palais d’été

Chine, Jour 19. Le Palais d’été

Dernier jour à Pékin, il ne restait dans notre liste des sites à visiter que le Palais d’été, où je voulais notamment photographier le bateau de marbre. Ma sœur y avait été en hiver, et avait trouvé un lac gelé, des paysages blanchis par le givre. Pour nous il n’y avait pas de givre, mais le parc (car le Palais d’été est en fait un énorme parc) est effectivement magnifique.

Par contre, il faut reconnaître qu’en ce dernier jour, et devant ce programme allégé, nous avons soudainement ressenti la fatigue accumulée durant tous ces jours de vadrouille intense. C’est la raison pour laquelle on n’a pas voulu faire le tour du lac à pied, donc on a préféré avoir un peu de calme en louant un pédalo. (suite…)

Chine, Jour 18. La Place Tian’Anmen, la Cité Interdite et les tours de la Cloche et du Tambour

Chine, Jour 18. La Place Tian’Anmen, la Cité Interdite et les tours de la Cloche et du Tambour

Troisième jour à Pékin, pendant lequel nous avions prévu principalement de visiter la Cité Interdite en arrivant par la place Tian’Anmen. C’est d’ailleurs la première fois que nous avons ressenti un « trop plein » de gens. Jusque là, Pékin s’était montré pas si remplie de monde que ça, ou tout du moins c’était bien moindre qu’à Paris dans les transports aux heures de pointe. A la Cité Interdite, il y avait du monde aux « goulots d’étranglements » (l’entrée et la sortie), mais dans le reste du lieu, ça allait sans soucis.

Pour ce qui est de l’intérêt de la visite, la Cité Interdite n’en finit pas d’aligner les bâtiments… ce n’est certainement pas la visite la plus intéressante que j’ai fais à Pékin. D’autant que la cité Interdite est vide de toute vie autre que celle des touristes, seuls occupants du lieu. Bref, je pense que c’est une visite à faire une fois dans sa vie, mais clairement, si je reviens à Pékin, ce n’est pas ce que je privilégierai (alors que je retournerai avec plaisir à la Muraille de Mutianyu ou au Temple du Ciel).

L’après-midi fut occupé à revenir chez nous à pied, en passant par les tours de la Cloche puis du Tambour que nous avons visité (car elles étaient finalement ouvertes).

(suite…)

Chine, Jour 17. La Muraille de Chine à MuTianYu

Chine, Jour 17. La Muraille de Chine à MuTianYu

Pour notre deuxième jour à Pékin, nous avons décidé d’aller à la muraille de Chine. Coup de chance, la tempête de sable de la veille avait complètement dégagé le ciel, et cela nous a permit de prendre des superbes photos de la muraille sous un ciel parfaitement bleu. En plus, la partie de la muraille que nous avons visité était quasiment vide ! Le soir, comme c’était mon anniversaire, ma cousine (qui habite à Pékin) nous a emmené dans un restaurant typique, où nous avons pu manger un Canard Laqué comme on les fait là-bas (= rien à voir avec ce que j’avais vu jusqu’alors en France). Expérience à vivre ! (suite…)

Chine, Jour 16. Pékin : le Temple des Lamas et le Temple du Ciel

Chine, Jour 16. Pékin : le Temple des Lamas et le Temple du Ciel

Dernière étape de notre périple en Chine, la capitale ! Arrivés par le train, l’entrée en matière fut un peu rude, mais j’aime bien être directement mis dans le bain, ça permets de ne pas avoir d’image erronée de la ville. Je redoutais particulièrement la pollution, j’avais peur de ne pas parvenir à respirer. Finalement, je n’ai pas eu de problème, mais j’ai pu constater quand même la faible visibilité. Par chance, nous avons eu juste après notre arrivée une tempête de sable. Cela nous a permis de vivre un moment un peu particulier (notamment dans le temple des Lamas, où ils éteignaient tout, de peur que le vent contribue à faire brûler tous les bâtiments !), et nous avons bénéficié dans les jours qui ont suivi d’un temps radieux et de niveaux de pollution particulièrement bas (grâce au vent). (suite…)

Chine, Jour 15. La résidence de la famille Wang et le château souterrain de Zhangbi

Chine, Jour 15. La résidence de la famille Wang et le château souterrain de Zhangbi

On nous avait dit de rester 3 jours à Pingyao. En moins d’une journée, nous en avions vu facilement l’essentiel… Chacun peut avoir son rythme de visite, mais bon, il se trouve qu’à l’arrivée, notre train pour partir de Pingyao était prévu le soir, et que nous avions encore une journée complète à remplir !

Coup de chance, le mari de la patronne de notre auberge de jeunesse est un guide conseillé par le Lonely Planet pour les tours qu’il organise dans la région. Il nous a donc prévu un tour dans l’après-midi (ce qui nous permettait de finir le matin les choses que nous n’avions pas visités dans Pingyao), tour qui nous emmènerait au château souterrain de Zhangbi et à l’immense résidence de la famille Wang. (suite…)

Chine, Jour 14. Pingyao

Chine, Jour 14. Pingyao

Pingyao, l’avant dernier stop de notre voyage. On m’en avait dit beaucoup de bien, mais j’étais septique. Ne le soyez pas, si vous y allez. Ca vaut le détour. On y trouve la Chine comme on la voit dans nos rêves d’européens, même si ils ne restent plus vraiment de chinois « en rapport » avec les bâtiments qu’on trouve dans la ville. Les Chinois ont évolués, le centre-ville est resté sans bouger depuis plus d’un siècle. Et c’est tant mieux ! (suite…)

Chine, Jour 13. Xi’an

Chine, Jour 13. Xi’an

Après avoir passé une nuit à Xi’an, cette journée devait être celle où nous visitions l’Armée des Soldats de Terre Cuite. Cette visite ne nous a finalement pas pris tant de temps, et nous avons mis à profit l’après-midi et la soirée afin de visiter la ville de Xi’an, et notamment son quartier Hui, où régnait vraiment une ambiance très sympathique. Un point négatif cependant : l’armée enterrée ne m’aura vraiment pas laissé un bon a priori. J’ai vraiment eu l’impression de tomber sur un attrape touriste, ou un poule touristique aux oeufs d’or, qu’on se garde bien de faire évoluer (ou plus exactement : de continuer les fouilles !). Car celles-ci semblent figées à moins de 30% du travail réalisé. On se dit que, vu l’espace encore sous la terre, plus de la moitié de l’armée reste à déterrer ! Et que la Chine ne compte pas trop se secouer les puces là-dessus, tant les touristes viennent déjà en masse.

(suite…)

Chine, Jour 12. Les pandas du Sichuan

Chine, Jour 12. Les pandas du Sichuan

Pour notre dernier jour dans le Sichuan, nous avions prévu d’aller visiter une des plus grandes attractions du coin : les pandas ! Et nous n’avons pas regretté. Déjà, nous avons pu voir pas mal de pandas, et les voir d’assez près. Cerise sur le gâteau, le parc des Pandas comprend une petite partie fermée dans laquelle vivent des pandas roux, et les visiteurs peuvent y marcher sur une passerelle accessible à ces pandas. Par chance, un de ces petits pandas roux a traversé la passerelle pile quand on y était, et en fait il nous a simplement marché entre les jambes (c’est gros comme un gros chat ou un chien moyen), sans se préoccuper de nous, puis il a continué son chemin hors de la passerelle. Pas eu le temps de prendre de photo du panda entre mes jambes, AHH LA HAINE. Mais bon, contentons nous de ce que l’on a eu, c’était déjà pas mal !

(suite…)

142 pages