Lawrence Lessig explique les différences entre la Read-Write Culture et la Read-Only Culture

Ça paraît inutile au possible, mais ça ne l’est pas. Lawrence Lessig nous montre dans la vidéo suivante à quel point la société actuelle de « consommation » des produits culturels va droit dans le mur (la chute des ventes de CD en est une traduction).

Je ne vais pas disserter plus longtemps sur le sujet : si vous avez vu la vidéo, peu de choses restent à vous dire. Je vous conseille néanmoins la page de ReadWriteWeb France qui en parle. Fabrice Epelboin se fera, j’en suis sûr, un plaisir d’en parler plus longtemps avec les intéressés.

3 réflexions sur « Lawrence Lessig explique les différences entre la Read-Write Culture et la Read-Only Culture »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.