Redouane Harjane : un gars que j’adore

Je ne sais pas trop quoi dire d’autre que ce que j’ai dis dans le titre de ce billet. A chaque fois que je vois un de ses sketches, je le trouve aussi drôle que fin, même si c’est son jeu de comédien qui m’avait impressionné la première fois que je l’avais vu dans une vidéo. Certes on peut dire qu’il joue toujours la même chose (= le gars complètement drogué), mais je trouve que rien que ce rôle là n’est pas forcément évident à interpréter. Donc j’ai mis ici quelques vidéos du bonhomme, j’espère le faire découvrir à ceux qui ne le connaissent pas.

D’après ce qu’on apprend dans ses sketches, il semble que le gars soit originaire de Troyes. Malheureusement, j’ai pas pu en apprendre beaucoup plus…

Y’a un truc qu’on remarque assez vite avec Redouanne Harjanne, c’est ses phrases d’humour noir :

Le boomerang en fait c’est comme le freeze be mais pour les gens qui n’ont pas d’amis.

Si quelqu’un qu’à un bras plus court que l’autre va à la piscine, et bien en fait il tourne en rond.

J’ai un amis claustrophobe, quand il cligen des yeux, il s’évanouit.

J’ai un amis diabétique qui est mort en regardant Charlie et La Chocolaterie.

Est-ce qu’un schizophrène qui se suicide ça peut être considéré comme un meurtre ?

La vie c’est dingue, la vie c’est fou

Et dans le Jamel Comedy Club

(à partir de la minute 21)

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Sinon, le même sketche :

Au festival de Montreux

Et également ses passages sur France Inter :

Michel Leeb.

Jean-Marie Bigard.

Amélie Nothomb

Stéphan Eischer

Carole Bouquet

Vincent Elbaz

Philippe Manoeuvre

1 réflexion sur « Redouane Harjane : un gars que j’adore »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.