Pékin avec ou sans pollution ?

Mon frère est allé à Pékin récemment, et une des choses dont il se souvient particulièrement est la pollution qui règne là-bas. Ce n’est pas la première personne qui me parle de cette pollution : ma soeur m’en avait également parlé. Les deux m’ont dit que cette pollution leur occasionnait une sorte de rhume constant, avec des difficultés respiratoire passagères. Bref : pas fantastique. Mon frère m’a également dit que les autorités chinoises faisaient « tomber la pluie » (la nuit), et qu’il valait mieux pas être sous la pluie au moment où ça tombe, car celà peut donner des plaques rouges sur la peau (il parait que les pluies sont acides).

Au final, mon frère a eu la bonne idée de faire deux photos du même endroit dans Pékin : un jour avec beaucoup de pollution, et le lendemain, après que les autorités aient fait tomber cette pluie artificielle. Le résultat est sans appel !

Pékin avant :

Pékin après :

Bilan : j’ai pourtant très envie d’aller en Chine (et notamment à Pékin/Beijing), je me dis qu’il y a une miriade de chose à y voir et photographier, mais ce genre de situation (= la pollution) a le dont de refroidir les ardeurs…

3 réflexions au sujet de « Pékin avec ou sans pollution ? »

  1. Le pire est de se demander où partent les eaux issues des pluies acides.. Rien de tel que de les diluer dans les oceans et les fleuves ça se voit moins..

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.