Déballage et test du Flip UltraHD 3

Donc comme je le disais ici, j’ai eu la chance de pouvoir tester un Flip UltraHD 3 (c’est la troisième version du UltraHD, la deuxième version n’étant sortie qu’en UK, et la première ayant été commentée ici). D’après ce que j’ai compris, le Flip UltraHD 3 se caractérise notamment, pour cette dernière version, poar l’intégration d’un stabilisateur d’image. Comme vous allez pouvoir le remarquer dans la vidéo suivante filmée de nuit, ça a l’air d’être plutôt correct, mais je n’ai pas fait de vidéo comparable avec un UltraHD 2, donc je n’ai pas vraiment la capacité de juger sur pièce s’il y a eu amélioration conséquente.    

Plutôt qu’un test sur la longueur qui eût été redondant par rapport à celui publié précédemment là, j’ai cette fois insisté sur des tests dans des conditions particulières.

D’abord, le déballage.

J’ai préféré mettre cote-a-cote le UltraHD et le MinoHD, ce afin que ceux qui seraient intéressé par l’achat d’un des deux appareils puissent constater la différence de taille. Je note au passage que je préfère largement utiliser un Flip UltraHD, même si plus épais qu’un MinoHD ou qu’un Kodak Zi8, parce que le UltraHD parait plus léger et en tout cas tient beaucoup mieux en main (celui qui tient le moins bien est peut-être le MinoHD, même si ça reste très correct).

Les vidéos de test :

Avant toute chose, sachez que ces vidéos ont été montées avec le logiciel FlipShare, fournis avec les Flip (qui s’installe quand vous branchez le Flip à votre PC), et que monter des vidéos avec ce logiciel est d’une grande simplicité, même pour un novice complet comme moi (je suis absolument nul en montage vidéo).

D’abord, un test le matin du 29 novembre, après une nuit enneigée. Je me suis dis qu’il serait intéressant de voir ce que ça rendait avec des couleurs toutes blanches. Au final, je trouve que le Flip s’en sort très bien.

Le soir du 29 novembre, Caroline et moi sommes passés par l’Ile De la Cité, donc j’ai eu l’idée de mettre le Flip UltraHD à l’épreuve sur des luminosités assez faible (car c’est la nuit), et des points lumineux assez forts (les multiples spots des bateaux mouche ou des rues de Paris). Voilà ce que ça donne :

Bilan

J’ai vu dans le métro que le Flip se vendait pour 129 euros sur Pixmania, je trouve ça correct comme prix. On fait vraiment des choses pas mal avec un Flip, et je pense que si vous voulez enregistrer des instants de vie (par exemple le déballage des cadeaux de Noel) et/ou les publier sur des réseaux sociaux comme Facebook (si vous voulez vous filmer en train de faire une « performance » en skis 😀 ), c’est vraiment un outil idéal. C’est à mon avis un peu mieux que de prendre des vidéos depuis un appareil photo, même si ça rajoute un appareil dans votre poche.

4 réflexions au sujet de « Déballage et test du Flip UltraHD 3 »

  1. Je l’aurais bien testé en bord de scène sur un concert live en faible lumière et voir ainsi ce que donne le micro.
    Préviens moi la prochaine fois car je m’intéresse au zoom h1 combiné à mon réflex ou un zoom q3HD. Si ca peut m’éviter une onéreuse camera ou sony nex-vg10…

    RépondreRépondre
  2. @Louis: Je me demande si cette catégorie de produit relève du gadget pour geek kikoolol ou s’il s’agit de produits qui pourraient plaire à des non professionnels de la vidéo mais qui ont tout de même des exigences sérieuses, des musiciens par exemple.

    J’ai eu de bons retours sur le Zoom H1 de musiciens semi pro. Pour les autres produits je n’ai pas d’avis.

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.