3 raisons pour lesquelles Zoho a rejoint Google Apps Marketplace

[ 5 ] Commentaires
Share

A priori, Zoho est un concurrent de Google Apps. Il est donc intéressant de comprendre pourquoi la société a décidé de rejoindre le programme Apps Marketplace lors de son lancement. Raju Vegesna, évangéliste chez Zoho, explique qu’il est bien plus important d’être complémentaire à Google Apps que de l’affronter frontalement. Depuis un certain nombre d’années, Zoho a travaillé à l’intégration de Google Apps avec les services de Zoho, cela n’était donc pas pour refuser l’entrée dans le Marketplace de Google Apps (Zoho permet de se loguer via Google ou Google Apps, et a amélioré depuis peu son intégration avec Google Docs).

Vegesna a donné trois raisons pour lesquels Zoho a décidé de faire partie du lancement de Google Apps Marketplace :

Améliorer les relations

Pour beaucoup de développeurs, l’intégration avec Google Apps représente d’importantes opportunité d’augmenter le chiffre d’affaire (Google a annoncé au lancement qu’il venait de dépasser les 25 millions de comptes actifs sur Google Apps).

Végesna continue : « D’abord, nous avons 50% d’applications de plus que Google Apps, surtout sur le secteur Business (CRM, Management de Projet, Conference Web, etc). Cela signifie que ces applications supplémentaire peuvent devenir un vrai complément à Google Apps. Google Apps a plus de 20 millions d’utilisateurs, et les applications Business de Zoho peuvent potentiellement leur être proposé. »

Google domine le marché

Pour exister sur ce marché, il faut avoir des partenariats avec Google. Ils dominent le marché comme aucune entreprise n’a pu le faire dans les 30 dernières années. Cette domination est solidifiée par l’investissement massif de Google dans l’infrastructure Cloud.

Vegesna: « D’autre part, nous comprenons que l’écosystème sera dominé par Google (IBM a dominé l’ère des mainframes, Microsoft a dominé le PC et Google va dominer l’ère du web) et nous souhaiterions être un acteur important de l’ère du web. Nous parlons plus précisément de cela ici et ici. »

Une plateforme construite sur l’email, et pas sur le CRM

L’avantage d’une plateforme basé sur l’email, c’est que les contacts de la personnes sont mieux gérés que dans celle basée sur un CRM, et c’est la raison pour laquelle il est plus simple pour les utilisateurs de paramétrer eux-même leur utilisation en rajoutant ou non des applications supplémentaires.

Vegesna : « Enfin, quant quelqu’un construit une plateforme, l’email est une très bonne application pour être une base à toutes les autres applications, bien mieux qu’un CRM (ce qu’à fait Salesforce). NOus pensons donc que Googla Apps aura du succès dans l’univers des applications en ligne, et c’est pourquoi nous voulons en être un acteur clef (de la même façon que Adobe a été un acteur clef dans le développement des PC).

Une vidéo a été faite pour montrer l’intégration des produits Zoho :

Ce billet est une traduction personnelle d’un billet de ReadWriteWeb.

Vous serez peut-être intéressé :

5 commentaires sur ce billet

  1. Aliston dit :

    Intéressant, comme vous le soulignez la stratégie de Zoho a depuis longtemps été d’être capable de s’intégrer avec Google ainsi qu’avec d’autres applications (récemment Facebook). L’intérêt pour les utilisateurs est que les deux environnements sont capables de synchroniser leurs informations. Par exemple, les contacts qui se trouvent dans Zoho CRM sont synchronisables avec vos contacts GMail. Le calendrier Google Agenda est syncronisable avec Zoho CRM et Zoho Projects. L’intérêt pour l’utilisateur est qu’il peut dorénavant construire son SI en sélectionnant des outils disponibles sur le web et qui sont totalement intégrés.
    Note: je fais partie de la société Aliston, fournisseur en France de Zoho CRM et de toute la suite d’applications cloud computing de l’éditeur. Plus d’info sur aliston.fr.

    RépondreRépondre
  2. ZSphere dit :

    Toujours aussi intéressant vos analyses sur le positionnement de Zoho dans le monde du Cloud ! Pour ma part, j’irais encore plus loin dans le raisonnement : non seulement Zoho n’allait pas refuser d’entrer sur la MarketPlace de Google, mais sa stratégie d’intégration entamée depuis de nombreux mois était principalement orientée vers ce but : la politique de prix bas de Zoho Corp repose sur un investissement marketing très réduit et s’appuie sur les nouveaux medias gratuits du Web pour développer sa notoriété, la Google MarketPlace est un relais de choix, « the place to be ». Il faut savoir que le Directeur Marketing recruté par Zoho il y a plus d’un an est un ancien de chez Google, ce n’est pas un hasard …. Chez ZSphere (Certified Elite Partner pour Zoho CRM), nous développons depuis 3 ans une stratégie de pénétration du marché français autour de l’offre Business de Zoho, centrée sur la brique Zoho CRM et nous sentons bien l’évolution de la demande autour de ces solutions : la sphere Zoho s’étend de jour en jour…

    RépondreRépondre
  3. Louis dit :

    @Aliston et @ZSphere: Vos avis sont très intéressant, et je ne souhaite qu’une chose, c’est que vous réussisiez ! Je crois que le développement de Zoho (que vous mettez en pratique au sein des entreprises françaises) va permettre/favoriser celui de Google Apps dans les entreprises françaises, et ça c’est plutôt bon pour moi, si je suis l’orientation professionnelle que j’ai entammé pour l’instant 🙂

    RépondreRépondre
  4. Aliston dit :

    Merci pour vos souhaits Louis, à mon tour je vous souhaite de réussir dans la voie que vous avez choisie… à très bientôt.

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *