Traitement de texte : La majorité d’entre-vous continue d’utiliser des logiciels hors ligne

[ 13 ] Commentaires
Share

Un sondage a été organisé cette semaine par le site d’information ReadWriteWeb, pour connaitre le traitement de texte que ses lecteurs utilisent. Le but était de voir si les choses ont beaucoup changé depuis le dernier sondage sur ce thème, il y a un an. Je vous ai traduit l’article.

Est-ce que les lecteurs de ReadWriteWeb, dont certains sont des adeptes de longue date des nouvelles technologies d’internet, utilisent aujourd’hui plus de logiciels de traitement de texte en ligne qu’auparavant ? Eh bien non.

Au moment où est publié les résultats du sondage, 1 500 personnes ont participé. 48% utilisent toujours Microsoft Word comme traitement de texte principal. OpenOffice arrive bien après Microsoft Word avec 15% d’utilisateurs. Cependant et c’est une bonne nouvelle pour les traitements de texte en ligne : Google Docs arrive deuxième avec 17% d’utilisateurs. Il s’agit d’une augmentation de 6% par rapport au sondage de l’année dernière.

Moins de 25% des participants utilisent une solution en ligne comme traitement de texte principal

En ce qui concerne les traitements de textes hors ligne, peu de changement pour Microsoft Word (48 contre 46% l’année dernière). OpenOffice a perdu un peu de ces utilisateurs parmi les lecteurs de ReadWriteWeb passant de 17 à 15%. Globalement 76% de lecteurs continuent d’utiliser un traitement de texte hors ligne, ce pourcentage inclus les utilisateurs d’un éditeur de texte (8%) comme Notepad. Il s’agit là d’une légère augmentation par rapport à l’année dernière (74%).

Cela implique que moins de 25% des lecteurs de ReadWriteWeb utilisent un traitement de texte en ligne comme traitement de texte principal. La plus grosse augmentation des solutions en ligne concerne Google Docs, passant de 11 à 17%. Sa deuxième place derrière Microsoft Word est néanmoins un bon signe.

Google Docs gagne des utilisateurs, mais ne grignote pas la part de marché de Microsoft Word :

C’est « la » surprise issue de ce sondage : les startups en concurrence avec Google Docs ont toutes vues le nombre de leurs utilisateurs diminuer (ThinkFree 2% contre 5% l’année dernière, Zoho 1% contre 5% l’année précédente). Ceci implique que la progression de Google Docs ne se fait pas au détriment de Microsoft Word, mais des autres services de traitement de texte en ligne.

Les logiciels en ligne semblent effrayer quelque peu les utilisateurs, malgré les améliorations des réseaux et des débits, puisque la part de marché détenue par Microsoft Word ne diminue pas.

Note personnelle :

Louis et moi avons testé Zoho plus d’une fois, et utilisons Google Docs au quotidien. Bilan : Zoho est une suite très abouti et disposant d’un nombre de fonctions beaucoup plus important que Google Docs (comme par exemple la création de factures, ce qui peut être essentiel dans le monde professionnel). mais Google Docs joui d’une proximité avec les autres services Google qui fait de cette suite la plus rapidement accessible et en même temps la plus simple d’utilisation.
Donc  je ne dirais pas que l’une est meilleure que l’autre. Elles ne sont pas exactement sur le même secteur d’activité. Mais il est clair que quelqu’un qui aime utiliser Microsft Word pour le nombre de fonctions qu’il apporte, aura plus de chance d’être satisfait avec Zoho Office.

Vous serez peut-être intéressé :

13 commentaires sur ce billet

  1. Jiritsu dit :

    Google a conquit le monde ! Et la firme a bien comprit le filon : Faire en sorte que l’utilisateur ai le moins à faire pour avoir accès à différents services. Ça crée un climat anti-concurrentielle à mon avis.
    De plus Google offre un accès dans toutes les langues. Je pense que cela joue beaucoup sur l’avis des utilisateurs et puis Google est une marque de référence alors pourquoi chercher plus loin quand on a tout à proximité. Et oui pour faire des recherches les gens utilisent leurs moteurs de recherches en l’occurrence Google, mais « que vois-je ! Google propose déjà le service que je recherche » et hop voilà un utilisateur en plus ^^
    J’dis pas que c’est mal mais anti-concurrentielle >___<

    RépondreRépondre
  2. Louis dit :

    Je ne sais pas si c’est vraiment de l’anti-concurrence, mais après tout, c’est bien possible…

    RépondreRépondre
  3. Jiritsu dit :

    Anti-concurrence : Oui et non en effet, car après tout c’est aux utilisateurs de faire la recherche. Mais bien évidemment Google fait le travail à notre place, 😉

    RépondreRépondre
  4. Louis dit :

    Tiens d’ailleurs, Microsoft est en train de chercher comment attaquer Google pour abus de position dominante pour le lien qu’ils ont mis en page d’accueil pour télécharger Chrome. 😀
    On verra bien…

    RépondreRépondre
  5. Caroline dit :

    Ben on peut dire que Google a parfaitement compris les besoins et les attentes des consommateurs : la flemme, la notion du moindre effort. La plus part des utilisateurs n’ont pas envie d’aller voir ailleurs si c’est mieux, puisque que ce soit windows sur ces OS ou Google, toutes les fonctions (de base) dont pourrait avoir besoin un utilisateurs sont proposées. Les gens se contentent de ce qui leur est proposé et des choix qui sont fait pour eux, sinon les navigateurs libres comme Firefox ou Opéra compteraient beaucoup d’utilisateurs qu’aujourd’hui. Or IE est toujours en tête des navigateurs internet (et de loin !).

    RépondreRépondre
  6. Jiritsu dit :

    La seule raison pour laquelle IE est en tête c’est qu’il est installé dès le départ sur les PC.
    Mais j’avoue que lorsque l’on voit cette page : http://tinyurl.com/6fcqbo si j’étais développeur, ça me donnerait pas envie de bosser Oo’

    RépondreRépondre
  7. Caroline dit :

    C’est bien pour ça que Microsoft se fait durement critiquer (entre autres choses…)

    RépondreRépondre
  8. Jiritsu dit :

    Oui mais tu comprends bien aussi qu’on va pas mettre : Firefox Opera Safari IE Google chrome ou autre pour que l’utilisateur choisisse ! Il faut bien un navigateur par défaut sur le PC pour pouvoir aller sur le net sinon il y a un problème 😀
    Par exemple sur Linux c’est Firefox par défaut et personne ne crie scandale ^^
    Et bientôt quand il y aura des Google OS ce sera Google Chrome.
    😉

    RépondreRépondre
  9. Louis dit :

    « Sur Linux c’est Firefox » : Humm pas d’accord ! Il suffit que tu ais une distribution qui ne donne que le navigateur par défaut de KDE, et tu as Konqueror.
    Pareil avec Gnome et Epiphany. Bref : le navigateur par défaut dépend d’abord et avant tout du choix « éditorial » de l’OS.

    Un exemple : Debian intègre Iceweasel de base (même si le code d’Iceweasel est basé sur celui de Firefox).

    RépondreRépondre
  10. Jiritsu dit :

    Erf pas faux du tout même. La prochaine fois j’utiliserai le terme Ubuntu plutôt 🙂

    RépondreRépondre
  11. Luc dit :

    Concernant la bureautique, pourquoi ne pas prendre « Open-Office » que l’on trouve notamment gratuitement sur :
    http://www.01net.com/telecharger/windows/Bureautique/editeur_de_texte/fiches/31555.html
    Il est totalement gratuit et remplace de plus en plus WORD dans les administrations et les grandes entreprises. Même la Gendarmerie s’y est mise. Il est en mesure de lire notamment les fichiers WORD et laisse ensuite même le choix de les convertir ensuite en format « OPEN-OFFICE ».
    Alors pourquoi payer abusivement très cher ce qui est gratuit ?. Ses fonctions traitement de texte, tableur, présentation, base de données sont largement suffisantes pour un particulier.
    Pour ma part, je m’y suis adapté très rapidement et la dernière version est excellente.

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *