Le film Sherlock Holmes, une très bonne surprise !

Donnez votre avis !
Share

Caroline et moi avons vu ce soir Sherlock Holmes (dont nous avions déjà parlé là), et nous vous en proposons une critique que nous avons rédigé séparément : vous aurez ainsi deux avis complètement séparés sur le film.
Si vous ne l’avez pas encore vu, n’hésitez pas, lisez ces critiques, elles devraient vous dire quoi faire pour peut-être aller au cinéma, ou bien acheter le DVD/BluRay quand celui-ci sortira !

Réalisé par Guy Ritchie

Avec Robert Downey Jr., Jude Law

Synopsis : Aucune énigme ne résiste longtemps à Sherlock Holmes… Flanqué de son fidèle ami le Docteur John Watson, l’intrépide et légendaire détective traque sans relâche les criminels de tous poils. Ses armes : un sens aigu de l’observation et de la déduction, une érudition et une curiosité tous azimuts; accessoirement, une droite redoutable…
Mais une menace sans précédent plane aujourd’hui sur Londres – et c’est exactement le genre de challenge dont notre homme a besoin pour ne pas sombrer dans l’ennui et la mélancolie.
Après qu’une série de meurtres rituels a ensanglanté Londres, Holmes et Watson réussissent à intercepter le coupable : Lord Blackwood. A l’approche de son éxécution, ce sinistre adepte de la magie noire annonce qu’il reviendra du royaume des morts pour exercer la plus terrible des vengeances.
La panique s’empare de la ville après l’apparente résurrection de Blackwood. Scotland Yard donne sa langue au chat, et Sherlock Holmes se lance aussitôt avec fougue dans la plus étrange et la plus périlleuse de ses enquêtes…

[Fiche Allociné]

La critique de Caroline

Très bonne musique, par Hans Zimmer, comme toujours. Très bon jeu d’acteurs, que ce soit pour les deux personnages principaux, ou les secondaires. Une excellente reconstitution du Londres de la fin du XIXe siècle, qui fera que l’achat BluRay sera envisagé. Une excellente réalisation avec un scénario qui tiens la route, sans longueur à mon sens, et qui plante le décor pour les prochains opus, puisqu’on a l’introduction du grand ennemi, Professeur Morialty, de Sherlock Holmes. Ensuite, en ce qui concerne le respect des personnages originaux (j’ai lu quelques Sherlock Holmes quand j’étais au collège), Guy Richie les a un peu revisité, mais à mon avis cela va dans le bon sens, tout du moins pour la relation Sherlock Holmes-John Watson, où j’ai eu un peu la sensation de retrouver une complicité comparable à celle de Dany Wilde et Brett Sinclair de Amicalement Vôtre.

Il y avait eu des rumeurs d’homosexualité par rapport à la relation Sherlock Holmes – John Watson (voir l’article de Rue89 sur le sujet), cependant je ne l’ai pas du tout perçue dans le film ; je n’y ai vu qu’une amitié de longue date et à toute épreuve. Ensuite, on perçoit aussi l’aspect dérangé de Sherlock Holmes, mais dans mes souvenirs de lectures du collège, il me semblait qu’il avait une certaine addiction à l’opium : à voir dans les prochains opus, s’il y en a !

Je voulais finir j’ai hâte de voir ce que le prochain opus va donner, vu qu’il est prévu d’être réalisé par Guy Ritchie. Cependant je me dis également que je risque d’être déçue, car j’ai peur que Guy Ritchie ne soit pas aussi libre qu’il l’a été dans sa première adaptation (je redoute que les ayants droits n’acceptent pas que l’univers Sherlock Holmes soit trop revisité).

La critique de Louis

Belle photographie : j’aime beaucoup les jeux de couleur, très grisées, limite en noir et blanc, comme de vieilles photos. Les décors sont parfaits, absolument rien à redire. Le rythme est bon, on vit le film comme un James Bond (d’ailleurs on notera l’enchainement des événements, jusqu’à la bataille finale, puis l’explication, bref, un James Bond), ou bien un super-héros (personnage principal au-dessus du lot, plus intelligent, plus fort au combat, mais avec ses quelques défauts qui font ses faiblesses). Pour autant, le fait que ce soit un Sherlock Holmes permet d’avoir pas mal de choses à révéler, et là on se rapproche plutôt d’un « Le Prestige » ou « L’illusionniste ».

La musique me paraissait de grande qualité, et… je n’ai pas été étonné de trouver Hans Zimmer au générique. Une fois de plus, la musique du film est, pour son thème principal, un des éléments déterminants dans mon avis sur le film. Je rajoute que la réalisation a fait les choses un peu de façon non orthodoxe : on croyait Sherlock Holmes plutôt dans le genre de Hercule Poirot, mais on le voit un peu voyou, voire bagarreur, et c’est pas plus mal. La réalisation alterne avec des moments de narration avec des ralentissements sur les scènes de combats (j’adore !), et c’est franchement jouissif.

Les acteurs sont très bons, les dialogues également, c’est franchement bien joué, il n’y a pas de temps mort, on y croit, bref, c’est un bon film.

Maintenant, je rappelle qu’aussi sympathique soit le film, il reste un divertissement, donc sans autant de niveaux de réflexion qu’un Shutter Island, mais avec l’avantage d’être très agréable à regarder, et de laisser un bon sentiment à la sortie du film.

Pour ces raisons, je regrette sincèrement de n’avoir été le voir au cinéma (ce sera pour une prochaine fois !), mais je l’achèterai en BluRay, tant je pense que les images méritent de la qualité Full HD.

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *