Le futur LAMP s’appelle CUMP : Cherokee, Ubuntu, MariaDB et PHP

[ 18 ] Commentaires
Share

LAMP, acronyme de Linux Apache MySQL PHP, est certainement une des combinaison types de serveurs web les plus courantes. Cela fait plus de 12 ans que cette combinaison fonctionne. Est-il possible que cette solution vienne à être remplacée ? Avec l’OPA de Oracle sur Sun, et de fait sur MySQL, il y a peu de chance que MySQL continue à être aussi régulièrement maintenu qu’il l’était sous l’égide de Sun.

La distribution la plus répandue sur les serveurs est CentOS. Mais ce n’est pas ce qui existe de plus simple, et configurer Apache sans un panneau de contrôle exhaustif peut vite virer au cauchemars. D’autres part, CentOS n’est pas ce qui se fait de mieux en terme de gestion de la mémoire et de performances. La future combinaison pourrait régler ces problèmes, tout en étant plus simple d’utilisation. Et la combinaison la plus probable pour cela semble être CUMP.

De LAMP à CUMP

Qu’est-ce que CUMP ? C’est l’acronyme de Cherokee Ubuntu MariaDB PHP. Il semble que ce soit une combinaison très prometteuse pour le futur.

Les composants de CUMP :

1. Cherokee : C’est un serveur web HTTP aussi rapide que léger, et un très bon remplaçant à Apache Httpd qui commence à se faire vieux. Cherokee a toutes les fonctionnalités qu’un serveur HTTP moderne se doit d’avoir. Voici certains avantages de Cherokee :

  1. Un superbe et très pratique panneau d’administration. Autant ça n’est pas forcément utile quand il s’agit de configurer les Virtual Hosts sur Apache ou de loader un nouveau module, autant quand il faut configurer le DNS ou SMTP, c’est plutôt utile.
  2. Très léger, et a peu d’impact sur la mémoire, tout en restant très rapide
  3. Une infrastructure utilisation le cache par défaut, ce qui en fait un concurrent plus efficace que Apache quand il faut gérer les montées de charge.

2. Ubuntu : Allez ! Chacun sait que Ubuntu est une distribution Linux. Mais pourquoi choisir Ubuntu en particulier ? Parce que Ubuntu est la distribution la plus simple d’utilisation. Mais pourquoi as-t-on besoin d’une distribution simple d’utilisation sur un serveur ? Parce que l’on n’a pas besoin de perdre du temps à se battre avec des dépendances RPM ou à compiler ses sources ou à éditer ses fichiers .conf. Ubuntu a un système de management de paquets (APT) très efficace, qui assure une simplicité de gestion comme tout OS moderne de serveur.

3. MariaDB : Un entrant relativement nouveau sur la scène. Avec l’OPA de Oracle sur SUn, le futur de MySQL n’est pas radieux. Ainsi on risque de devoir remplacer MySQL par un équivalent ayant au moins autant de fonctionnalités. MariaDB est un dérivé de MySQL créé par Michael Widenus (le créateur de MySQL, donc il sait ce qu’il fait), de sorte que MariaDB peut très bien remplacer directement MySQL. En plus de MySQL, MariaDB a quelques fonctionnalités très intéressantes, comme par exemple un nouveau moteur de stockage appelé Maria Storage Engine qui peut être une alternative bien plus sécurisée que MyISAM. Avec le fait que MariaDB est poussé par les gens qui connaissent le mieux MySQL (les anciens développeurs plus exactement), il est plus que probable que MariaDB soit le légitime successeur de MySQL.

4. PHP : C’est la seule partie de l’équation qui ne change pas. Pourquoi ? Parce que PHP s’avère être un des langages les plus simples à apprendre et à déployer. De surcroît, le marché des CMS et des plateformes de blog est bien plus fournit du côté de PHP, ce qui fait de ce langage une valeur sûre pour le futur. Espérons que PHP 6 viendra confirmer cela, même si il a été retardé de 4 ans (sachant que PHP 5 a déjà été une belle évolution par rapport à PHP 4).

J’espère que CUMP sera la solution du futur.

Ce billet est une traduction personnelle d’un billet de Geektantra

Vous serez peut-être intéressé :

  • Installation de LAMP sur Ubuntu en un clic !
    Voilà, je vous l'avais promis : en cliquant ici : Installation de LAMP sur (Ubuntu). Je rappelle que LAMP signifie Linux Apache MySQL PHP et qu'il est le frère de WAMP sous Windows.Par contre, au cour...
  • Changer les serveurs miroirs pour le gestionnaire de paquets sous Ubuntu
    Pour plusieurs raisons, on peut avoir envie de changer de serveurs miroirs. D'abord, rassurez-vous : les miroirs délivrent les même paquets que les serveurs officiels. Donc pas de problème de ce coté-...
  • Comment installer le thème Ubuntu Studio sur Xubuntu
    Rien de plus simple. Voici la démarche à suivre. Ouvrez un terminal, puis faîtes : sudo apt-get install ubuntu-studio-look Puis allez dans Applications > Paramètres > Gestion des paramêtres XFCE...
  • Ubuntu arrive chez les pros !
    Sun Microsystems a annoncé récemment qu'il allait apposer son approbation sur les différentes versions de Ubuntu Linux dans un futur proche, nous rapporte l'agence Reuters.Mark Shuttleworth (PDG de Ca...
  • Ubuntu battera-t-il graphiquement Mac OSX d’ici 2 ans ?
    Le fondateur d'Ubuntu, Mark Shuttleworth a proposé un plan pour rendre sa distribution Linux bien plus populaire qu'elle ne l'est aujourd'hui. Il veut rendre les graphismes et le bureau de sa distribu...

18 commentaires sur ce billet

  1. Guizmo.7 dit :

    Mouais, j’aurais bien remplacer Ubuntu par Debian. Mêmes avantages mais fait un peu plus professionnel quand même…
    Et pourquoi pas PostgreSQL à la place de mySQL ? Je n’en lis que du bien.

    RépondreRépondre
  2. greg dit :

    DAPP : Debian Apache Postgresql PHP … construit pour durer !!

    RépondreRépondre
  3. maurice dit :

    Oui, Ubuntu en production, je me ferais du souci; alors que Debian est éprouvée depuis des lustres et certainement pas plus difficile à installer comme serveur. Car a t-on besoin d’une interface graphique et des dernières applicatons à la mode sur un serveur? Et effectivement, le nom de Postgresql me serais aussi venu en premier pour remplacer MySQL. Enfin, chacun sa petite cuisine, mais ça reste quand de l’informatique de production et pas de la promotion du dernier truc sorti.

    RépondreRépondre
  4. maurice dit :

    Je rajouterai que mes dernières aventures avec Xorg (maintenant géré par evdev et hal) sur Ubuntu-9.10 me laisse dubitatif quant à ce qu’est devenu l’esprit Unix pour cette distribution…Cet extrait me laisse pantois https://wiki.ubuntu.com/X/Config/DontZap.
    Ça laisse à certain l’occasion de répondre: « A ce jeu là, on peu aussi désactiver les touches séquences SysRq, le Maj+Numlock, et pourquoi pas souder directement le câble d’alimentation de la machine sur la prise murale. C’est vrai, on ne sait jamais, si quelqu’un trébuche et débranche… »

    RépondreRépondre
  5. Louis dit :

    @Guizmo.7: Ubuntu c’est pour la simplicité d’utilisation. Il se trouve que de plus en plus de novices utilisent des serveurs, et ils ont déjà du mal à comprendre ce qu’est Linux, alors si tu commences à leur mettre un Debian, ça va pas aller…

    @greg: Apache non, car trop vieux, et pas adapté à la mise en cache de pages, qui aujourd’hui, avec les volumes de pages traité, devient un besoin « de base ». D’où Nginx en front et Apache en back ou Cherokee tout seul.
    Enfin, pour PostGreSQL, c’est valable pour des BDD qui commencent à être imposantes. Pour des petits sites/blogs, ça n’est pas nécessaire. PostGreSQL, c’est un peu la machine de guerre de SGBD : lourd à mettre en place, mais impressionnant en terme de performances quand bien configuré.

    @maurice: Pas besoin de prendre Ubuntu dernier cri. Les LTS sont souvent les distros installées sur les serveurs (actuellement, OVH propose Ubuntu 8.04 par ex).

    @maurice: J’ai pas tout lu, mais de base je vois pas l’intérêt de virer le raccourcis pour restarter Xorg (on est bien content de l’utiliser en cas de besoin).

    RépondreRépondre
  6. greg dit :

    @Louis: «Il se trouve que de plus en plus de novices utilisent des serveurs, et ils ont déjà du mal à comprendre ce qu’est Linux, alors si tu commence à leur mettre un Debian, ça va pas aller…»

    Soit on parle de professionnels qui cherchent la meilleure combinaison pour leurs clients soit on parle du reste du monde qui cherche à faire «que ça marche» et là, ce n’est déjà plus du tout la même chose.

    RépondreRépondre
  7. maurice dit :

    M’enfin, je ne vois absolument pas en quoi Ubuntu est plus facile d’installation que Debian, surtout pour un serveur. L’installateur Debian a quand même bien évoluer depuis, et on est loin de dselect. Il est d’ailleurs aussi conviviale que sous Ubuntu. Ce que je reproche à ubuntu, c’est d’avoir tellement trafiqué leur scripts et parfois les fichiers de conf, qu’une chatte, même douée en informatique, n’y retrouverai pas ses petits. En fait, je doute fortement qu’Ubutun soit compatible en réseau avec d’autres distribs linux. Pour expérience, en 2007, un montage NFS depuis un serveur Debian de fichiers openoffice writer devenus accessibles qu’en lecture seule. Pourquoi? Parce que le fichier soffice sur les client ubuntu était tellement modifié par rapport au source qu’il en était buggé. Résultat, pour pouvoir monter en RW, j’ai copier le soffice depuis debian sur tous les postes ubuntu. Des comme ça , j’en ai encore d’autres. Dont l’exemple de la 9.10 ci-dessus avec les pilotes graphiques dont beaucoup sont buggés…..

    RépondreRépondre
  8. Guizmo.7 dit :

    @maurice: On est d’accord :
    Desktop –> Ubuntu
    Serveur –> Debian

    RépondreRépondre
  9. maurice dit :

    @Guizmo.7: J’ai mieux:
    Desktop –> Debian
    Serveur –> Debian
    Ça pour de la prod. Maintenant, pour les particuliers, Ubuntu, Mandriva ou ce que vous voulez

    RépondreRépondre
  10. Louis dit :

    @greg: C’est une moyenne sur le total des utilisateurs.

    @maurice: N’oublie pas qu’aujourd’hui, de plus en plus de clients des hébergeurs prennent des dédiés, et veulent de la simplicité, qui rime pour eux avec Ubuntu.

    Maintenant, je suis d’accord, Debian et Ubuntu en shell, je ne vois pas beaucoup la différence…

    RépondreRépondre
  11. KDO dit :

    Soit vous parlez du monde professionnel soit du monde amateur.
    Dans le monde pro (serveurs), les distributions dominantes sont celles de la famille Red Hat (CentOS pour ceux qui ne veulent pas payer le support).

    Votre argument « CentOS n’est pas ce qui se fait de mieux en terme de gestion de la mémoire et de performances. » sent le gros troll. C’est bien connu hein, les supercalculateurs utilisent du RHEL parce qu’ils n’ont pas besoin de performances ou de gestion mémoire optimale …

    De plus, et vous ne le savez peut être pas, mais les fabricants de serveurs PRO (Dell, HP) certifient leurs machines pour certaines distributions (RHEL, OpenSuze) et je ne me souviens pas avoir vu de Debian ou d’Ubuntu.

    Avis aux pros qui passeraient ici, passez votre chemin

    RépondreRépondre
  12. Louis dit :

    @KDO: Le commentaire rigolo du matin.

    Alors, plusieurs points.

    1. Si tu avais lu l’intégralité du billet, du aurait lu que c’est un billet traduit (c’est écrit très lisiblement en bas, lien de source à la clef), donc si tu n’es pas d’accord avec la thèse exprimée, n’hésite pas à aller argumenter avec la personne qui pense cela.

    2. Pour le reste, et les supercalculateurs. Tu dis toi-même que les pros prennent RHEL pour le support. C’est donc une raison valable qui peut expliquer que les pros (qui utilisent les supercalculateurs) utilisent RHEL. Si tu veux mon avis, l’argument du support payant n’a pas de lien avec les performances d’une distribution. Et je suis preneur d’un lien qui dirait clairement que les supercalculateurs fonctionnent sur RHEL.

    3. Les serveurs pros ne certifient pas sur Ubuntu ? Naaan : c’est pas comme si c’était une des voies de rémunération de Canonical. Exemple chez HP : http://www.ubuntu.com/news/hp-proliant-servers-certified-ubuntu .

    RépondreRépondre
  13. KDO dit :

    Bon deja pour la réponse 2 :

    http://www.top500.org/stats/list/34/os

    Comme vous pouvez le constater parmis tous les OS ‘Linux’ les distris qui se detachent sont entre autre celles de la famille RH, et comme vous pouvez le constater aussi CentOS à lui seul domine dans cette famille. Donc je maintient que l’argument dans l’article ‘traduit par tes soins’ « CentOS n’est pas ce qui se fait de mieux en terme de gestion de la mémoire et de performances. » est un gros troll poilu… Quand a Ubuntu dans le top 500 Supercomputers … c’est bête pour une distri qui a une super gestion de la memoire et si performante …

    Ce qui me ramène au point 1 : A partir du moment ou vous publiez une traduction et que vous appellez à commentaires, tout visiteur est en droit de VOUS répondre. Parce que si vous n’acceptez que les commentaires approbateurs ya un soucy ….

    Bref

    RépondreRépondre
  14. Louis dit :

    @KDO: Oui, Linux constitue une grande part des supercalculateurs (70% environ), et oui RHEL en a une grande partie (bon par contre, CentOS pour moi est à 1.6% -3.4% si on lui ajoute les RHEL- contre plus de 10% pour les Suse Linux, j’ai connu mieux comme domination 😀 ).

    Pour le reste, j’ai jamais dis que Ubuntu était une distribution de supercalculateur : il y a une énorme différence entre serveur pro et supercalculateurs. Si tu ne la connais pas, n’hésites pas à te renseigner, tu trouvera rapidement ta réponse.

    RépondreRépondre
  15. KDO dit :

    j’en conclut que tu es, soit autiste, soit que tu es incapable de comprendre une phrase de plus de 5 mots.
    A ce stade j’arrete le débat.

    RépondreRépondre
  16. Gonzague dit :

    Bon mon petit mot à moi c’est que c’est quand même bizarre que le contrôle du serveur web … gère les DNS , quand on en est là on dépasse largement le panneau d’admin du serveur « web » mais on touche au serveur tout entier.

    Pour Ubuntu … Mouais. LOL . On ne configure pas Apache avec un panneau de confit sauf à être vraiment méga noob? D’ailleurs c’est peut être bien pour démarrer mais c’est une erreur car ça ne montre pas quelles valeurs on affecte dans le fichier de config donc pas idéal pour apprendre. Et puis un panneau de conf c’est une « porte d’entrée » de plus sur un serveur , en général avec des droits suffisants pour en effacer l’essentiel…

    MariaDB : pas mal et intéressant mais perso j’attends plutôt le moteur dédié aux SSD

    Et je suis assez d’accord avec KDO : si tu reprends une traduction, déjà c’est que tu invite les gens à commenter (dommage que les commentaires soient toujours autant parsemés de grossières fautes de français) et puis en plus ça ne t’oblige pas à commenter un article. Se dédouaner d’un article aussi bancal soit-il parce que c’est une traduction, c’est quand même pas la meilleure des idées…

    En tout cas Ubuntu chez les « pros » je crois que ça en ferait rire plus d’un . FreeBSD, Debian et CentOS oui . Ubuntu c’est l’OS qui est fait pour être utilisé avec sa jolie petite interface graphique bien comme il faut, parfait pour les flemmards qui n’ont pas envie de lancer le SSH.

    RépondreRépondre
  17. mimi dit :

    Publié la traduction de cet article ou plutôt de ce TORCHON, montre la naïveté du publieur de l’article traduit vis à vis du sujet ou alors il a un total manque de libre arbitre et de sens critique.

    Dire qu’apache est compliqué à configurer et à se faire vieux, j’en rigole encore. La documentation est facile à lire et est complète (en Français en plus). Mais il existe aussi une version édulcorée de apache comme lighthttp pour d’autres besoins et pour améliorer les performances. Quand au cache, la j’en rigole encore , documente toi et bien hein.

    Dire que la Centos est gourmande en mémoire, c’est dire que la RHEL aussi (cf KDO pour les supercalculateur). Ce serait remettre en cause le travail d’une société remarquable et qui bosse bien contrairement à d’autres qui laissent à désirer sur le résultat … Oui Canonical est loin de la réputation de RH. (j’adore le vieux troll des RPM qui date de 20 ans !!! )

    Quand à mariaDB son intégration est très facile et évite de réécrite du code pour remplacer Mysql. C’est la seule chose sensée dans cet article hormis PHP qui fait l’unanimité. MariaDB qui en plus améliore les performances de Mysql . Merci Monty d’avoir réagi à temps !

    Bref LAMP a encore de l’avenir. CUMP est une vaste fumisterie marketing vu l’article (on dirait les vieux troll de bill gates quand il accuse linux de lui voler des brevets mouahahhaha). Ça séduira peut être le grand publique, ce que je doute personnellement, car dans CUMP, ils ont oublié l’efficacité et la stabilité (ce que tout utilisateur recherche quand il abandonne Windaube).

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *