Concours de développement sur Palm webOS SFR Jeunes Talents Développeurs

Donnez votre avis !
Share

L’article suivant m’a été soumis par un ami, que je remercie au passage pour le temps qu’il a pris !

À l’occasion de la sortie des smartphones Palm (Pré et Pixi) en France, SFR organise une nouvelle édition du concours de développement d’applications mobiles SFR Jeunes Talents Développeurs, sur la plate-forme Palm webOS. Une fois inscrits, les candidats auront jusqu’au 11 avril pour mettre en ligne leur application sur le site du concours. Les projets seront soumis à un jury composé de huit membres, issus d’horizons variés : un journaliste, un blogueur, un entrepreneur, un designer, des responsables techniques et marketing de SFR et Palm (lien). Cinq applications seront sélectionnées et leurs développeurs se partageront 75000 €. Les vainqueurs bénéficieront également de la promotion de leur application par SFR. Toute personne physique est libre de participer, ainsi que les associations et les entreprises ayant moins de trois salariés.

La plate-forme webOS mise au point par Palm est relativement récente et présente plusieurs particularités originales par rapport à Android et iPhoneOS. Contrairement à ces derniers, qui utilisent respectivement Java et Objective-C comme langages de programmation, webOS fait tourner des applications développées en HTML/CSS et en JavaScript. Palm fournit dans son SDK un framework JavaScript baptisé Mojo, qui est basé sur Prototype et qui permet de gérer l’interface utilisateur, les événements, la persistance des données et l’accès aux services matériels du smartphone (accéléromètre, GPS, appareil photo, etc.). Un des principaux avantages de cette approche est que les développeurs web qui s’essaient à webOS ne sont pas trop dépaysés: la description de vues se fait en HTML, des classes de style CSS fournies par Palm permettent de leur associer différents éléments d’interface, et tout le reste se fait en JavaScript.

Pendant toute la durée du concours, les participants auront un accès privilégié à l’API de LTU Technologies, leader dans le domaine de la reconnaissance d’images (lien). SFR permet également aux participants d’accéder à sa « DevZone », qui propose quelques services intéressants comme la géolocalisation réseau (lien) et organise des partenariats avec des sociétés de développement dans différentes villes de France, afin de permettre aux développeurs qui le souhaitent de tester leurs applications sur les smartphones Palm avant la sortie officielle de ces derniers (lien).

Autre particularité intéressante : Palm propose un IDE entièrement en ligne baptisé Project Ares, qui s’appuie sur le projet Bespin (« Code in the Cloud ») de Mozilla Labs. Grâce à cet outil, il est possible de développer une application webOS en accédant depuis un simple navigateur à un éditeur de code, une console, un debugger et un constructeur d’interface. En plus de reposer sur un concept original, Ares bénéficie d’un look and feel assez sympathique (lien).

Cliquez sur l’image pour la voir en grandeur originale.

Enfin, pour ceux d’entre vous que ce concours pourrait intéresser, sachez qu’il précède de deux petits mois le concours international « Hot Apps » organisé par Palm, pour lequel le montant total des récompenses s’élève à 1 million de dollars. Une bonne occasion de faire d’une pierre deux coups … Pour rester au courant de l’actualité du concours SFR Jeunes Talents Développeurs, visitez le site officiel (lien) ou suivez @sfrjtd sur Twitter.

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *