L’iPad connaîtra-t’elle le même succès professionnel que l’iPhone ?

Donnez votre avis !
Share

Les technologies utilisées dans l’iPad, à l’image de celles de l’iPhone, font partie de celles qui sont aussi utiles à la maison qu’au bureau. Tout comme pour l’iPhone, les consommateurs l’adopteront parce qu’ils pourront avec cette tablette accomplir leur travail en toute simplicité. L’iPad reprend le principe fondateur des produits Apple à savoir : créer des produits faciles à utiliser. Dans ces conditions il n’est pas insensé de penser que l’iPad connaitra la même trajectoire au sein du monde professionnel que l’iPhone.

Depuis l’introduction de l’iPhone 3GS, l’été dernier, son usage a doublé dans le monde professionnel. « L’iPad 3GS » (celui avec les améliorations pour l’instant manquantes à la version actuelle) devant arriver d’ici environ 90 jours, il est fort probable qu’il connaisse à son tour de telles évolutions en terme d’usage.

Similaire à l’iPhone, l’iPad est un outil de communication. Il se positionne clairement sur le multimédia, c’est à dire sur la lecture de journaux, le visionnage de films, l’écoute de musique ou tout autre divertissement (attention, tout le monde n’est pas d’accord sur la lecture de journaux : lire le billet de Fred Cavazza Hypothèses d’usage et opportunités de revenu pour l’iPad). Toutefois cette tablette possède tout autant d’arguments pour les professionnels.

Selon l’étude Forrester, l’iPad conviendra particulièrement aux employés qui sont souvent en déplacement professionnel, car ils pourront ainsi rester en contact avec leur hiérarchie. Ils auront aussi la possibilité de consulter leurs agendas, et applications de travail. On parle bien ici des employés n’ayant pas forcément besoin de leur ordinateur pour travailler, mais simplement d’un support informatique remplaçant les outils traditionnels papier.

Un des analystes de Forrester, Ted Schadler, pense que l’iPad impactera d’une manière significative le marché. Ted Schadler : « L’importance d’un bon outil de travail vient encore de progresser. Le fait que l’iPad supporte iWorks offre aujourd’hui la possibilité de laisser son ordinateur portable à la maison. Adobe devrait à son tour développer un programme pour la lecture des PDF. De plus l’iPad pourra servir de support pour les présentations devant des assemblées en petits comités. »

Cependant il est très probable que l’iPad, dans un premier temps, sera refusé par les entreprises et ce notamment pour des raisons de sécurité. L’iPad ne sera accepté « officiellement » en entreprise que si celles-ci peuvent les sécuriser, à l’image de ce qu’elles font sur leurs ordinateurs. Cependant (à titre personnel), je pense que les employés l’adopteront malgré la politique définie par l’entreprise.

Enfin quoiqu’il en soit, l’iPad connaîtra forcément un certain succès, car c’est un appareil élégant et design qui invite les gens à l’utiliser que ce soit professionnellement ou pour leur loisir.

Edit de Louis : On n’en parle qu’assez peu, mais je pense que l’iPad prendra une vraie dimension dans le monde professionnelle quand il aura (via l’Apple Store) des killer-app associés aux logiciels d’entreprise (par exemple, une app SAP, ou une app Oracle, etc) permettant d’utiliser les progiciels depuis son iPad. Je fais confiance aux boites de développement pour saisir la balle au bond et développer ce genre d’application.

[Source : ReadWriteWeb]

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *