Google lance Buzz, un outil social intégré à Gmail

[ 4 ] Commentaires
Share

Ce soir se tenait une keynote de Google, durant laquelle Bradley Horowitz (Google VP Product Marketing) a annoncé que Google lançait Buzz, « le partage social vu par Google ». Todd Jackson, product manager, a expliqué que Buzz était inclut dans Gmail. Plus précisément, Buzz va être une espèce de surcouche de votre social graphe, en followant automatiquement les personnes avec qui vous échangez le plus d’emails et de chats. Buzz permettra d’échanger des médias riches : les statuts textuels et les contenus multimédia pourront aussi bien être partagés.

Ce que vous partagerez sera, au choix, public ou privé ; ce contenu partagé sera dans votre Boite de Réception en allant « au delà de l’email ». Google prétend à ce propos que Buzz filtrera ce qui doit aller à la poubelle et ne laissera que les « choses utiles ».

L’onglet Buzz s trouvera juste en dessous de l’onglet Boite de Réception (ici, les onglets représentent les liens à gauche dans Gmail : Boite de Réception, Tous les messages, Brouillons, etc). Gmail aura la capacité de savoir qui sont les gens que vous souhaitez suivre, mais je n’ai pas bien compris comment… Le flux social permettra d’intégrer des photos Flickr, des vidéos Youtube, et fonctionnera à la manière de Yahoo! Meme pour afficher ces contenus multimédia sans polluer visuellement votre flux.

Quand un utilisateur postera un statut ou partagera un contenu sur Google Buzz, il aura le choix de ne le partager qu’avec ses followers, avec certains groupes, ou bien de mettre ce statut sur son Google Profile. Les notification de partage et les commentaires apparaitront de façon visibles via un icône, et les commentaires apparaitront en temps réel (concurrence à Frienfeed ?). Google Buzz aura les @réponses à la Twitter (avec une fonctionnalité d’auto-complétion), et les utilisateurs qui auront été notifié via une @notification seront prévenus dans leur propre Google Buzz.

Au niveau mobile, Google a développé Buzz pour qu’il soit d’origine utilisable en mobilité. Des clients sont déjà disponibles, et Google prévoit d’intégrer la problématique de la localisation directement dans Buzz (concurrence indirecte, donc, à Foursquare ou DisMoiOu), dans la mesure où il considère que la localisation est un facteur de pertinence dans un status autant que le pagerank l’était pour une page web.

Enfin, les feeds Buzz seront disponibles via PubSubHubbub et XML. Google fournira des API. Buzz est déjà disponible à l’adresse http://www.google.com/buzz .

Voici une vidéo de démonstration de Google Buzz :

Cet article est une traduction libre du live-blogging de RWW.

Vous serez peut-être intéressé :

  • Google Buzz : les 7 fonctionnalités qui lui manquent
    Le sortie de Google Buzz s'est faite en trombe, et cela explique sans doute que celui-ci fait déjà l'objet de pas mal d'articles, même s'il n'est pas encore disponible pour tous les utilisateurs de Gm...
  • Outils pour Google Plus, et comment l’avoir sur Gmail
    Sur Google Plus comme sur Gtalk et GReader, il y a 2-3 petits tuyaux pour mettre en forme son texte. Je les liste ci-dessous, ainsi que le moyen d'avoir le Thème Google Plus sur sa boite Gmail. N'hési...
  • Quelques gadgets Gmail sympa et utiles
    Si vous avez suivis l'actualité de Gmail, vous n'êtes pas sans savoir que l'on peut désormais ajouter des gadgets directement dans Gmail, un peu à la manière de iGoogle. Pourquoi ? Simplement parce q...
  • Google lance le chat audio et vidéo intégré à Gmail
    Google a annoncé aujourd'hui une énorme modification sur leur service de messagerie Gmail : ils ont tout simplement ajouté au chat déjà disponible (Google Talk) les fonctionnalités son et vidéo. En g...
  • Google Buzz : Pourquoi Google a précipité sa sortie ?
    Lors du lancement de Google Buzz il y a de cela pas loin d’un mois, le service était loin d’être terminé. Il y avait d’ailleurs des problèmes liés à la protection de la vie privée de ses utilisateurs....

4 commentaires sur ce billet

  1. Thomas dit :

    Il va être temps d’abandonner Gmail. Quel dommage, alors que ce service mail est d’aussi bonne facture, qu’il n’avait pas la prétention ridicule de s’appeler Titan, qu’il était l’un des derniers services web qui ne s’était pas transformé en machine à café avec vidéos de chats et jacassements narcissiques interminables. Vive le graphe social, vive le progrès.

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *