J’ai ENFIN compris comment utiliser GIMP

[ 5 ] Commentaires
Share

Oui, j’ai fini par comprendre comment utiliser GIMP au jour le jour, et vous allez voir, c’est autant une grande fierté personnelle qu’une méchante honte sociale. D’abord il faut redire d’où je viens. J’ai toujours utilisé MS Paint, que je commençais à utiliser plutôt pas mal, mais la façon d’utiliser Paint (l’utilisation du logiciel) m’empêchait de comprendre simplement et intuitivement le fonctionnement des différents logiciels plus évolués. Récemment, cependant, je m’étais mis à Paint.NET. Pour quelle utilisation, me direz-vous ? La principale utilisation est le rognage d’une image (c’est basique), puis son enregistrement. Sous Paint, rien de plus simple. Mais sous Paint.NET, c’est plus compliqué.

Qu’à cela ne tienne, j’ai compris qu’il fallait :

  1. D’abord sélectionner la zone que l’on veut conserver;
  2. Découper l’image pour ne garder que ce que l’on avait choisit.

Or, et pour revenir à GIMP, je suis maintenant en partie sous Ubuntu 9.10, donc oubliez Paint et Paint.NET. J’ai bien tenté de m’installé KolourPaint (ce que j’ai fait), mais dans une lueur de bonne volonté, je me suis interdit de l’utiliser dans un premier temps, et me suis secouer le puces pour donner une autre chance à GIMP.

Et, croyez-moi ou pas, mais j’ai réussi. Le résultat est plutôt pas mal, comme vous pouvez le voir sur le billet de Facebook. L’image que l’on voit en illustration de l’article est en fait un rognage de l’image originale, puis un floutage d’une partie de celle-ci. Comment j’ai fait ? C’est simple :

  1. A partir de l’image originale (le screenshot de ma page web), j’ai sélectionner juste la partie que je voulais conserver.
  2. Puis j’ai fait Image > Découper la sélection.
  3. Ensuite j’ai sélectionné la partie de l’image que je voulais flouter (avec l’outil de sélection, à chaque fois, c’est le bouton en haut à gauche de la « boite à outils »).
  4. Puis j’ai fait Filtre > Flou > Flou cinétique, et je crois que j’ai mis la valeur de X à 12 ou 13.

C’est tout. Après j’ai enregistré l’image, mais ça je suppose que vous savez tous le faire.

Bon, au final, pas sûr que l’utilisation de GIMP se révèle aussi pratique que celle que j’avais de Paint (je faisait pas mal de retouche de screenshots, pour faire tenir plus d’éléments de la page dans moins d’espace, par exemple), parce que je n’ai pas encore une maitrise de GIMP suffisante, mais pour autant, je me sens déjà beaucoup moins idiot, d’arriver à faire des actions « de base » sur ce logiciel.

Si vous avez lu jusque là, normalement vous aussi devriez avoir au moins le même niveau que moi désormais 🙂

Par contre, si j’ai une critique à formuler, c’est que GIMP est assez peu « clicodrome », et je trouve ça dommage (notamment pour les débutants). On est obligé à chaque action d’aller chercher dans les menus les actions à appliquer. Pas que celà soit difficile en soit, mais je pense que c’est moins rapide à la longue que des icônes. Heureusement, une nouvelle interface graphique est sensée arriver pour la version 2.8 de GIMP.

Vous serez peut-être intéressé :

5 commentaires sur ce billet

  1. Zeta dit :

    Félicitations!

    J’ai essayé GIMP mais je comprends vraiment rien…Je ne sais même pas comment tout déselectionner!
    Et quand j’arrive à faire quelque chose, je ne m’en souviens même plus 5 min après.
    C’est une question d’habitude je suppose mais passer 1h pour faire un truc qui te prend 1 minute avec un autre logiciel c’est trop frustrant!

    RépondreRépondre
  2. Philippe dit :

    Il y a quelques mois j’avais publié http://www.philippe-donnart.com/Preparer-une-image-sous-Gimp.html.

    RépondreRépondre
  3. jérome dit :

    Merci merci 😉

    RépondreRépondre
  4. aurelie dit :

    moi j’ai vraiment rien compris je trouve que tu explique bien mais moi tu ne m’explique pas comment on fais pour faire les dessins!

    RépondreRépondre
  5. noemie dit :

    non aurelie je trouve quelle explique tres bien!! tu a tort!!! c’est bien j’ai reussie a le faire!

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *