Apple iPad : et si Apple avait eu raison d’en faire un iPod Touch géant

[ 6 ] Commentaires
Share

Vous avez tous suivi la sortie de l’iPad (sinon, reportez-vous en fin d’article, j’y ai copié un article de Numérama sous licence CC NC-ND), et moi aussi. Malheureusement, cette semaine, j’avais autre chose à faire que de la commenter, donc je ne l’ai pas fait à chaud. Aujourd’hui, je lis beaucoup de déception sur le web quant à cette tablette, notamment parce qu’elle ne contient pas les dernières nouveautés dont les plus geeks d’entre nous rêvaient (ou pas : un port USB, c’est pas horrible, non plus). Et plutôt que de dire à peu près la même chose que les autres, j’ai pensé qu’il pourrait être intéressant de prendre le problème à revers.

Et si Steve Jobs avait eu raison ?

Je me dis que dans cet iPad, tout ne peut pas être jeté à la poubelle, et notamment l’impact sur les nouveaux usages du web que cela peut représenter. Si je résume, l’iPad est un iPod Touch avec un grand écran. L’iPad peut donc apporter le confort (et la puissance) qui manquait jusqu’alors sur l’iPod Touch, à savoir via l’écran plus grand. Imaginez ce que cela peut changer sur les différentes applications suivantes : les jeux, les sites web, les vidéos. En un mot : peut-on jeter à la poubelle un concept qui risque de trouver le public qui n’était pas tenté par l’iPod Touch car celui-ci était trop petit ?

  • Pour ma part, je pense que voir mes mails sur un iPad pourrait être plus sympa que sur un iPod, notamment car sur un iPad, je pourrait utiliser le webmail, ce que je ne pouvait pas vraiment sur un iPod/iPhone. Pareil pour tous les autres sites web : l’iPad est comme un netbook, mais sans clavier.
  • Niveau film, il n’y a pas photo : je préfère les regarder sur un écran de 9.7 pouces que sur un écran de moins de 3 pouces. Surtout quand la durée de visionnage est supérieure à une heure (voire à deux), cette taille plus importante de l’image devient vraiment intéressante.
  • Enfin, pour les jeux, imaginez un jeu de voiture sur iPad, et surtout l’immersion dans le jeu qui est plus facile avec un écran aussi grand qu’un (petit) volant de voiture (pratique pour les jeux de course automobile), mais pas seulement : l’écran étant plus grand, on peut afficher plus d’informations, ce qui sera une porte ouverte aux jeux de stratégie !

Sans pour autant aller plus loin, je crois que l’iPad ne sera pas un succès aussi grand que l’iPhone, mais il reste intéressant dans la mesure où il est une innovation technologique (quel autre constructeur propose un produit comparable en termes de dimensions, puissance et rapidité ?), et il aura (à mon avis) au moins le mérite de stimuler la concurrence !

L’article de Guillaume Champeau :

iPad : Apple présente son iPhone géant à partir de 499$

Steve Jobs a officialisé mercredi le lancement aux Etats-Unis de l’iPad, le premier ordinateur très grand public tactile d’Apple. Présenté comme un objet « magique et révolutionnaire », l’iPad est en fait un gros iPhone avec un écran de 10 pouces. Ou plutôt un gros iPod touch, puisque la 3G n’est pas présente sur les modèles de base.

Et bien voilà, c’est fait. Après des mois voire des années de rumeurs, Apple a enfin révélé au monde sa tablette tactile, l’iPad. On pourrait se contenter de dire qu’il s’agit d’un gros iPhone doté d’un écran de 9,7 pouces et nous aurions à peu près tout dit, sans beaucoup trahir la réalité. Avec des versions entre 16 Go à 64 Go de mémoire flash, l’appareil qui pèse 700 grammes reprend exactement le design que le téléphone mobile de la firme de Cupertino, avec son unique bouton en façade. Mais la 3G en moins, puisqu’elle devient optionnelle. Le système d’exploitation intégré et basé sur un processeur Apple A4 1ghz est lui strictement similaire à celui de l’iPhone, à quelques très légères adaptations près.

Le clavier virtuel tactile a l’air d’ailleurs tellement peu ergonomiques qu’Apple a trouvé judicieux de lui adjoindre en accessoire un clavier physique qui fait aussi office de dock. Auquel cas l’aspect tactile perd un peu de son charme et de son utilité.

La déception, pour ceux qui attendaient une improbable grosse surprise, est donc grande. Mais c’est aussi ce qui fait la force d’Apple. La firme a habitué 75 millions d’utilisateurs à l’interface de l’iPhone, qui passeront sans aucun problème d’adaptation sur l’iPad. Le reste n’est affaire que de contenus supplémentaires, de marketing et de modèles économiques séduisants.

A cet égard, l’iPad va ravir l’industrie de la presse puisqu’Apple a conçu pour eux un format de magazines et  journaux interactifs qui seront vendus sur iTunes, sur le même modèle que les chansons. Idem pour les livres, puisque des iBooks font leur apparition sur l’iPad au format ouvert ePub, qui pourra néanmoins s’accompagner d’un DRM propriétaires (comme les chansons sont basées sur le format AAC, mais couplée à un DRM FairPlay). On ne sait pas encore si ces services et journaux seront disponibles en France dès la sortie de l’iPad.

On ne sait d’ailleurs pas exactement quand arrivera l’iPad sur le marché français. Il est annoncé pour le mois de mars aux Etats-Unis, et pour le mois avril pour les versions avec 3G. Mais en parlant des forfaits 3G illimités à 30 $ par mois disponibles aux USA, Steve Jobs a précisé que des accords à l’international seront signés pour le mois de juin. La sortie de la tablette en France pourrait donc attendre encore près de six mois. On notera en attendant que la version française du site officiel dédié à l’Ipad n’est pas encore disponible en français, ce qui n’est pas dans les habitudes du groupe.

Quant aux prix, ils s’échelonnent de 499 $ pour la versio 16 Go en Wifi uniquement à 829 $ pour la version 64 Go avec Wifi et 3G. Des prix relativement faibles par rapport à ceux de l’iPhone et aux standards habituels d’Apple, mais qui feront réfléchir plus d’un consommateur.

Article diffusé sous licence Creative Common by-nc-nd 2.0, écrit par Guillaume Champeau pour Numerama.com

Vous serez peut-être intéressé :

6 commentaires sur ce billet

  1. Gp dit :

    Avec le clavier directement intégré cela aurait il fait un bon netbook à écran tactile ?

    RépondreRépondre
  2. Louis dit :

    En soit, oui, c'est un très bon netbook, simple à utiliser, pratique, mais… l'absence de port USB empêche de brancher une clef USB (pourtant c'est bien pratique) ou une clef 3G+… Espérons que Apple règle rapidement ce gros défaut…

    RépondreRépondre
  3. Rizwan Fatahu dit :

    Pour ce qui est du visionnage de film, j'suis pas super convaincu, Lam en a fait un bon article sur notre position avec l'iPad en main et ses inconvénients : http://www.monsieurlam.com/2010/01/28/ipad-la-t
    Je ne reprends pas ce qui a déjà été dis, mais niveau confort et ergonomie, cela reste à revoir je pense.

    RépondreRépondre
  4. Lucien dit :

    Oui, le moins que l'on puisse dire, c'est que les critiques sont négatives! Et cela fait plaisir de voir que pour une fois, les consommateurs font preuve d'esprit critique au lieu d'écouter le discours marketing de Steve Jobs, bien rodé mais qui commence a s'éroder, il faut le préciser.

    Je livre mon avis (négatif) concernant cette « révolution » ici : http://www.puceau.nu/apple-ipad-la-tuile/

    RépondreRépondre
  5. patatooor dit :

    Contrairement à la plupart des gens je pense que l'ipad est un nouveau coup de maitre d'apple.
    Peut être pas dans sa forme actuelle, l'interface n'étant pour l'instant que celle d'un iphone améliorée.
    Mais au fil des mises à jour et d'une interface plus personnalisée je pense que l'on aura enfin ce que j'attends depuis des années, une interface enfin ergonomique, esthétique et intuitive.
    Enfin on passe à autre chose que ce que l'on nous propose depuis 30 ans et qui n'a pas évolué depuis windows 3.1…
    Et que ce soit Windows, MacosX ou Linux, c'est la même chose.
    Quand je lis certains qui osent espérer trouver un finder dans l'ipad alors que justement c'est ce qu'il faut absolument éviter je me dis qu'ils ont besoin d'évoluer un peu.
    Moi je vois tres bien cette tablette sur la table de mon salon, à coté de mon lit pour surfer tranquillement, tactilement, plus pour de la consultation que pour écrire des mails, posts ou commentaires.
    Pour surfer, lire ses mails, regarder un film, écouter de la musique ce format peut être idéal.
    J'espère vraiment que la prochaine interface de MacOSX s'inspire de ce concept (pas de l'interface en elle même, trop limitée).
    Restera ensuite la prochaine révolution, la vraie arrivée d'internet et du multimedia online dans nos TV HD, avec une Apple TV digne de ce nom !

    RépondreRépondre
  6. je me suis pose la quesiton: est-ce que ca va faire un bid?
    http://frketchup.blogspot.com/2010/01/apple-lip

    mais je pense que ca va avoir un succes (au moins) relatif

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *