Google investit dans DocVerse, une startup de collaboration sur les outils Microsoft

Donnez votre avis !
Share

Annoncé comme déjà fait, le rachat de DocVerse est très intéressant, notamment pour le cœur de métier de la société. Que fait-elle ? DocVerse propose une solution pour mettre en place une collaboration au sein de environnement Office de Microsoft. Tiens tiens, comme c’est bizarre, surtout quand on se rappelle que la cible de Google Apps est précisément la suite Microsoft Office…

DocVerse_homepage

Mais ça n’est pas tout : il y a deux semaines, Google rachetait Appjet, qui fournissait plusieurs applications, dont notamment EtherPad, qui permets aux utilisateurs de communiquer en temps réel tout en modifiant leurs documents. Un outil de collaboration en somme. Les équipes d’Appjet ont été associées à Wave, nouvelle solution de collaboration en temps réel de Google.

En d’autres termes, Google semble s’attarder sur deux aspects en particulier : l’aspect collaboratif, et l’aspect de compatibilité avec environnement Microsoft. Je me permets donc d’en déduire que Google a cerné les différents points qui font que les entreprises ont du mal à passer à Google Apps, mais que Google compte attaquer le marché différemment, notamment en proposant une grosse évolution par rapport à Office : la collaboration entre les documents (qui n’arrivera chez Microsoft qu’à partir de la suite Office 2010).

Or, je me demande si DocVerse, dont le principe était de rajouter une couche de partage et d’édition collaborative par dessus la suite Microsoft Office, ne présentait pas, justement, une offre permettant à court terme de rendre Office aussi « collaboratif » que Google Docs. Ainsi, par ce rachat, Google prenait possession de plusieurs concepts de collaboration inédits, tout en s’armant d’une expertise supplémentaire dans les documents issus d’Office. Il ne faut pas oublier non plus que Office 2010 apportera la couche « Internet » à la suite Office, et donc tout ce qui va avec pour la collaboration. Mais il faudra que les entreprises rachètent de nouvelles licences pour Office 2010, et cet aspect collaboratif ne sera donc pas disponible avec le parc déjà installé des Office 2003 et 2007. Avec DocVerse, il est possible que Google acquière dès aujourd’hui un outil permettant d’associer une suite Office classique à un compte Google, afin de se servir de Google pour faire transiter toutes les informations de collaboration, et, à terme, délaisser Office pour passer sur du tout-Google. Je pense même que Google communiquera beaucoup sur le fait que cela coûtera moins cher aux entreprises de passer sur Google Apps (qui incluera DocVerse, et donc l’aspect collaboratif pour leur parc déjà installé), que d’acheter de nouvelles licences pour Office 2010. La guerre des suites de bureautique semble donc migrer sur le plan de la collaboration en direct.

Le futur nous dira exactement ce que Google a voulu faire de DocVerse, mais je leur fait confiance pour ne pas investir leur argent inutilement, surtout quand cela touche de près à la suite Google Docs, et donc à Google Apps, dont on sent que Google veut faire prendre énormément d’importance dans les années à venir.

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *