Ubuntu 8.04 Hardy Heron… 32 ou 64 bits ?

[ 5 ] Commentaires
Share

Bon, je fais ce billet pour récapituler 2-3 petits trucs.

Qu’elle différence entre les version 32 bits et 64 bits ?
En fait, les processeurs 32 bits ne peuvent pas gérer un Système d’exploitation (ou Operating System : OS) 64 bits. Mais les processeurs 64 bits peuvent gérer un OS 32 bits. Pourquoi ? Parce que, si on veut, 64 bits est une évolution du 32 bits, donc comme qui peut le plus peut le moins, les 64 bits peuvent supporter les processeurs 32 bits mais pas le contraire.
Or il vaut mieux, si votre processeur est un 64 bits, installer un OS 64 bits, parce qu’il sera optimisé pour le processeur (logiciels plus rapides, plus performants, etc.). Si vous installez une version 32 bits sur un processeur 64 bits, votre ordinateur fonctionnera normalement, mais au ralenti (par rapport à ce qu’il pourrait faire avec la version 64 bits).

Mon processeur est-il un 32 ou 64 bits ?
La majorité des processeurs récents sont des 64 bits. Par exemple :

  • Chez Intel : tous les Core Duo, Dual Core, Core 2 Duo, Celeron (et d’autres encore que je ne liste pas ici)
  • Chez AMD : Opteron, Phenom, Athlon 64, Turion 64 (et d’autres encore que je ne liste pas ici)

Bref : si vous avez un ordinateur relativement récent (2-3 ans), il est très probable que votre processeur soit un 64 bits. Préférez dans ce cas installer un OS 64 bits.

J’ai Ubuntu, mais je ne sais pas si c’est une version 32 ou 64 bits. Comment le savoir ?
Rien de plus simple ! Ouvrez un terminal, et tapez uname -a puis faîtes Entrée.
L’ordinateur va vous donner en une phrase les informations les plus basiques de votre ordinateur, dont le nombres de bits qui correspond à votre OS !

Par exemple, pour moi, si je tape uname -a mon ordinateur me répond :

louis@D1400-XU804:~$ uname -a
Linux D1400-XU804 2.6.24-19-generic #1 SMP Wed Jun 18 14:15:37 UTC 2008 x86_64 GNU/Linux

Explication :

  • louis@D1400-XU804:~$ : ça c’est ce qu’on appelle l’invite de commande. En gros, ça vous donne le nom d’utilisateur (louis), puis, après l’arobase, le nom de l’ordinateur (D1400-XU804), puis après les deux points, l’endroit dans l’ordinateur où vous vous trouvez (ici ~, ce qui signifie que vous êtes dans votre « home », qui correspond à votre espace personnel, un peu comme le dossier « Mes Documents » sous Windows XP).
  • Ensuite, sur la ligne suivante, vous pouvez voir qu’il est écrit : x86_64 ce qui signifie que l’OS installé est en 64 bits ! Voilà !

Quand on a une version 64 bits, a-t-on des problèmes pour installer des logiciels ?
Pas plus qu’avec une version 32 bits. Sous Ubuntu, chaque logiciel est téléchargé dans sa bonne version (la version qui correspond à votre OS ; vous n’avez rien à paramétrer, le système s’occupe de tout). Ainsi, si avant vous aviez un ordinateur tournant sous une version 32 bits, vous ne serez aucunement dépaysé, car vous aurez toujours accès aux même logiciels.

Pourquoi la distribution Ubuntu 8.04 Hardy Heron ?
Parce que c’est la dernière mouture de la distribution Linux phare du moment : Ubuntu. Elle est extrêmement facile d’utilisation, reconnaît une quantité incroyable de matériels différents (webcam, micros, imprimantes, scanners, wifi, etc.). Elle est plus stable (= elle plante encore moins) que la version précédente, la 7.10 Gutsy Gibbon. C’est une version LTS (Long Term Support = vous aurez des mises à jour et du support pendant deux ou trois ans).

Comment l’obtenir ?
Pour l’instant (au moment où j’écris ces lignes), elle est toujours en version bêta (ce qui ne l’empêche pas d’être plus stable que la 7.10 !). La version finale sortira le 24 Avril : elle sera alors téléchargeable en image ISO. Mais vous pourrez également commander des CD via le programme d’envoi gratuit ShipIt.

Je ne suis pas très sûr de vouloir me lancer… Peux-tu m’aider ?
Bien sûr ! Je rappelle que si vous n’êtes pas sûr, mais que vous aimeriez tenter l’expérience Linux, n’hésitez pas à me contacter (via les commentaires du blog par exemple), je vous aiderais du mieux que je peux.

Vous serez peut-être intéressé :

5 commentaires sur ce billet

  1. Fouki dit :

    Bonjour,

    Dans le passé j’ai installé la 5.04 puis la 6.10 et je me souviens de quelques manques pour la version 64Bits (notamment flashplayer).
    Je sais bien que ces problèmes ne sont pas imputable à la communauté mais étant sur le point d’installer la 8.04 (j’attends sa sortie) je voulais savoir si ses petits désagréments étaient résolues ?

    Merci d’avance 🙂

    RépondreRépondre
  2. Louis Volant dit :

    D’après ce que j’ai pu lire sur le forum Ubuntu-fr, oui, une bonne majorité des problèmes ont été résolu, et même mieux : la version du FlashPlayer 64 bits est de très bonne qualité.

    Pour ce qui est de mon expérience personnelle : sur ma Gutsy 32 bits, je ne peux pas mettre les vidéos flash en grand (sur Youtube ou Canal+ par exemple, ce qui est assez gênant), alors que cette fonctionnalité est offerte sur ma Hardy 64 bits.

    Ce qui fait qu’au final, je préfère surfer depuis Hardy !

    Sinon, je le répète, si tu n’as pas la patience d’attendre le 24 avril (et je serais le premier à le comprendre !), tu peux installer la bêta dès aujourd’hui, elle se mettra à jour dès que la version finale sortira. La bêta est déjà extrêmement stable (en tout cas plus que Gutsy !).

    Voilà ! Si tu as d’autres questions (les autres lecteurs peuvent également laisser les leurs !), n’hésites pas : je me ferais un plaisir d’y répondre.

    A+

    RépondreRépondre
  3. Tamaris dit :

    Un petit rappel quand même : Flash n’est pas en 64 bits, mais bien en 32 bits, via nspluginwrapper.
    Mais il fonctionne très bien avec le paquet flashplugin-nonfree, présent dans les dépôts.

    Le reste est plutôt mieux géré qu’avant. Bien mieux géré. Je dois me passer de quelques paquets « eye-candy », notamment kiba-dock, mais mis à part ce petit désagrément, j’ai aucun souci de paquet non dispo dans la version 64 bits. Pas de bugs non présents sous 32 bits.

    J’ai une plateforme Xubuntu à ma sauce avec Compiz fusion, ça fonctionne tranquillement.

    Néanmoins, Fouki, fait attention à avoir un kernel que tu auras compilé toi au cas où. Les derniers (2.6.24-14 à 2.6.24-16) provoquent de grosses instabilités chez moi tandis qu’une kernel compilé à la main de kernel.org (sans les patches Ubuntu) fonctionne nickel chrome.
    J’ai essayé de compiler à partir des sources du noyau prépatché d’Ubuntu… Impossible de le faire fonctionner. J’impute tous les problèmes que j’ai eu aux patches.

    Autre chose sur le flash : Trois moyens de le lire sous Hardy : flashplugin-nonfree, Gnash et enfin swfdec.

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *