Free obtient la quatrième licence de téléphonie mobile en France : quels enjeux ?

[ 6 ] Commentaires
Share

C’est confirmé : ce vendredi matin, l’ARCEP a accordé à Free la quatrième licence de téléphonie mobile, pour un montant de 200 millions d’euros. Bien sûr, les trois opérateurs déjà en place sur le marché n’ont pas dit leur dernier mot et auront utilisé tous les moyens possibles pour retarder l’arrivée de l’opérateur low-cost sur ce marché. Et maintenant, que va faire Free ? Quels types de forfaits seront proposés ?

free_licence_mobile

De ce que l’on peut lire à droite ou à gauche, il faut déjà prendre patience et attendre la mi-2011, car Free n’envisage pas d’avoir assez de temps pour lancer ses offres de téléphonie mobile avant. Ensuite, pour ce qui est des forfaits qui seront proposés, il est fort probable que Free ne s’embarrasse pas d’un grand nombre de forfaits différents, ayant pour but de rendre la comparaison des prix compliquée (et donc d’éviter que le consommateur ne la fasse ; c’est la situation actuellement constatée chez les trois opérateurs).

Donc seulement quelques forfaits. Ou un seul, dans un premier temps. A très bas prix (on parle d’un quadruple play à 39.99 euros incluant l’ADSL, la téléphonie fixe, mobile et la TV). Les forfaits, en plus d’être très peu chers, devraient également être avantageux : des SMS illimités, beaucoup d’heures de communication (et pas simplement une ou deux heures, comme c’est le cas chez les opérateurs actuels). Ainsi, si la communication de Free est suffisante, il est probable que beaucoup de clients se ruent sur les forfaits de Free dès leur sortie en 2011, ou bien que les opérateurs se décident, finalement, à suivre les prix de Free.

Enfin, Free a annoncé prendre de nombreux engagements quant à l’accueil d’opérateurs virtuels (MVNO), et notamment des MVNO complets, ce qui sous-entends peut-être l’arrivée de MVNO en quadruple play (on a déjà vu ici que Darty, Bouygues et Auchan Telecom étaient des MVNO sur l’ADSL, quant Universal Mobile est un MVNO seulement sur le Mobile).

Edit : Free proposerait un forfait de 3h de communication pour moins de 20 euros.

Vous serez peut-être intéressé :

6 commentaires sur ce billet

  1. caroline dit :

    Free devra aussi trouver un moyen d’appréhender la méfiance des français, car des prix trop bas peuvent être synonyme d’arnaque pour certains. D’un autre côté Free aura intérêt à fournir un service d’une qualité quasi irréprochable, s’ils veulent éviter l’eccueil qu’avait rencontré Bouygues à ses débuts.

    En tous cas c’est une très bonne nouvelle et c’est avec impatience que j’attends de voir leur offre.

    RépondreRépondre
  2. H4mm3r dit :

    La base des Freenautes représentent un marché « captif » intéressant à exploiter, je pense. Perso, si pour 45 €, j’ai le droit à du 4-play avec mon bel Android en illimité, je signe.

    RépondreRépondre
  3. Louis dit :

    Je ne crois pas que ce sera 45 euros. 40 euros pour un quadruple play me semble vraiment plus logique (n’oublions pas que Free a longtemps basé son markéting sur le fait que 30 euros correspondait à 10€/service).

    RépondreRépondre
  4. Bonjour Louis je re-poste ici la question que je te posais suite à ton commentaire sur mon blog: je serais intéressé de savoir combien paye Ciao pour mettre leur widget sur ton blog? (la « pub » avec plein de gros liens directs en haut de la colonne de droite) j’ai remarqué depuis longtemps qu’ils achètent des liens sur les blogs, je me suis toujours demandé combien ils payaient?

    PS: je vois bcp de boutons d’abonnement sur ton blog même le confidentiel pageflakes, et pas Wikio?

    RépondreRépondre
  5. Pour le moment tout ça n est que spéculation, j’ai un doute sur la faisabilité à 39,9€ pour du 4play même si cela me ferait vraiment plaisir.
    En tout il est sur que le marché et les prix vont bouger dans les 2 ans à venir et chez les 3 autres opérateurs également. oui oui les mêmes qui disaient qu’il ne pouvaient pas baisser car ce n’était pas possible 😉

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *