Portable/Smartphone, Ultraportable/Transportable, Appareils Photo Compact/Réflex : la consommation électronique se multiplie par deux

Donnez votre avis !
Share

La diversification actuelle des produits de consommation (notamment électroniques) est très intéressante
La consommation se divise en deux. D’un côté, la baisse du pouvoir d’achat nous incite à dépenser moins et à davantage réfléchir avant de consommer, et d’un autre côté, les constructeurs d’appareils électroniques sortent de plus en plus fréquemment leurs nouveaux produits.

La diversification de la consommation : phénomène réel

Le phénomène est bien là : regardons nous. Nous avons ou envisageons d’avoir deux ordinateurs, un portable et un fixe (même si le fixe est en fait un gros portable, ou plutôt un « transportable »), nous avons souvent deux appareils photo numériques : un petit compact (que nous avons eu en premier), puis nous avons décidé d’acheter un réflex, « pour faire de plus jolies photos » ; nous avons deux téléphones mobiles, un pas cher, basique, et un autre, très cher, avec pleins de fonctionnalités, et ce même si nous n’avons qu’un abonnement téléphonique (mais on sait très bien comment changer la carte SIM d’un portable à un autre).

Je n’ai pas besoin d’aller plus loin, vous l’aurez compris : on a tous parmi nos joujous électroniques des doubles pas vraiment redondants, qu’on aime à associer chacun à un type d’utilisation précise.

Dans le même temps, les constructeurs rassemblent les fonctionnalités

Parallèlement à la situation que j’ai décrite au paragraphe ci-dessus, vous remarquerez tous qu’aujourd’hui, et de plus en plus, nos appareils électroniques font tout : les téléphones portables ont tous un appareil photo intégré (ou bien il faut chercher longtemps pour en trouver un qui ne l’a pas), nos appareils photos numériques font caméra, et même, les distributeurs commencent à ne vendre plus que des imprimantes multifonctions. C’est d’ailleurs flagrant : quant il y a quelques mois la Fnac réservait moins d’un quart de sa gamme d’imprimante aux modèle multifonction, c’est aujourd’hui plus de 80% des imprimantes vendues qui le sont ! Au delà de stratégies marketing, je crois qu’il y a un vrai besoin au niveau des client, d’éviter, quand cela est nécessaire, de multiplier les outils électroniques (et là, on atteint la limite de la thèse du paragraphe ci-dessus !).

Conclusion

Au final, je ne sais que penser… D’un côté, la société de consommation vise à équiper du mieux possible le client, quitte à lui vendre deux téléphones portables, par exemple, alors qu’il n’aura qu’un seul abonnement téléphonique. Mais c’est pas grave, il en aura un pour faire du sport, et un pour aller au travail. On voit d’ailleurs que comme des vêtements, les appareils électroniques deviennent des accessoires de la vie de tous les jours. Ils nous définissent.

D’un autre côté, les constructeurs se rendent bien compte que l’utilisateur n’a pas forcément envie d’avoir deux appareils distincts, quand celui-ci veut simplement faire une photocopie : d’où l’idée de vendre des appareils « combinés », lorsque le besoin est important.

Multiplication des produits, mais combinaison des fonctions, c’est peut-être ça la réponse des constructeurs et inventeurs à la complexité de la société d’aujourd’hui et de demain.

[Photo]

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *