Avec Wasabi, Netvibes tente de rattraper son retard sur Google Reader

[ 7 ] Commentaires
Share

Netvibes, pionnier des pages d’accueil personnalisables, élargit son offre avec Wasabi, qui sera un lecteur de Flux RSS, flux Facebook, Flux Twitter, mais également des mails via une interface extrêmement personnalisable. Wasabi sera disponible la semaine prochaine en beta privée, et vous pouvez d’ores et déjà demander une invitation.

Comme vous le savez certainement, un des principes de Netvibes est de fournir des pages sur lesquels des petits players de RSS sont disposés, chaque RSS étant dans son widget personnel. Wasabi rassemble tout cela en une seule page, à la manière des lecteurs de RSS classiques, c’est à dire que toutes les news sont présentées dans une seule colonne, et rangés par ordre anté-chronologique (les derniers parus affichés en haut).

netvibes_readerlist

Deux vues sont possibles : une vue avec les seuls titres, ou une vue étendue avec les contenus entiers. C’est donc très proche de Google Reader, à ceci près que Wasabi supporte davantage que des flux : on peut ajouter ses comptes Twitter et Facebook, mais également ses mails Gmail, yahoo! Mail, photos Flickr, et bien sûr des widget météo. D’après le PDG Freddy Mini : « Tout ce qui est basé sur un flux peut-être ajouté dans Wasabi ». En même temps, Google Reader permet également d’importer tout ce qui est basé sur des flux RSS (qui est un standard), donc à ce niveau seul l’inclusion des emails dans son flux peut être intéressant (à mes yeux), car les streams Twitter et Facebook peuvent déjà être intégrés à GReader (mais il n’y aura pas la même réactivité que sur les interface web classiques).

Au delà des fonctionnalités déjà présentes dans Google Reader, Wasabi propose plusieurs choses. Un scrolling infini d’une part (mais bon, Google Reader fait pareil, en allant chercher progressivement vos flux antérieurs), et un affichage « mosaique » présentant sur une ligne chaque item de flux sous forme d’un gros thumbnail (désolé pour les termes anglais, mais j’ai beau chercher, je ne trouve pas le vocabulaire correspondant en français). Chaque thumbnail n’est autre qu’un raccourci qui, quand on clique dessus, affiche l’item en dessous de la mosaique :

netvibes_mosaic_expanded

Wasabi prétend également avoir grandement amélioré la qualité de sa rapidité d’accès aux flux, via des systèmes de cache ou de push sur les flux (voir RSSCloud).

Pour ma part, je reste très très sceptique sur la percée de ce service : je crois qu’avec les améliorations qu’ils apportent là, ils parviendront simplement à se hisser au niveau de Google Reader, sans pour autant pouvoir rivaliser, car l’avantage de Google Reader réside notamment dans son intégration avec les autres outils Google (par exemple : sur votre Gmail, vous aurez toujours un lien vers votre Reader, et ce quelque soit votre lieu de consultation de vos mails), et désormais dans sa couche sociale, qui permet de voir ce que nos connaissances ont apprécié. Donc je suis très réservé sur la percée de Netvibes.

Vous serez peut-être intéressé :

7 commentaires sur ce billet

  1. Mviry dit :

    « Vignette » traduit bien thumbnail 🙂

    RépondreRépondre
  2. Vad dit :

    Netvibes est encore loin devant pour ce qui est de la personnalisation de l’interface.

    RépondreRépondre
  3. RenoV dit :

    Grand fan de Netvibes à ces premières heures, j’ai peu à peu atteint la limite du service pour la lecture de mes flux (trop de flux, trop d’onglet = peu efficace) et je songeais donc à migrer vers Google Reader. Donc pour moi l’arrivée de Wasabi est une bonne chose et pourrais donc retenir (voir faire revenir) des utilisateurs sur netvibes.

    RépondreRépondre
  4. Louis dit :

    Moui… Ca ne remet pas en cause le premier (à mes yeux) problème de Netvibes : il n’est pas intégré aux services Google, et est donc moins simple à utiliser que son concurrent. Maintenant, je suis content qu’ils s’immiscent dans ce secteur : ça va peut-être doner un coup de fouet aux équipes de Google qui bossent là dessus.

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *