Les Renault R8 Gordini et R5 Turbo à l’Atelier Renault

[ 4 ] Commentaires
Share

J’étais hier après-midi à un rendez-vous (dont je vous parlerai le 22 octobre, pas avant) pas loin des Champs Elysées, ce qui m’a permis (après m’être perdu, il faut bien le dire), de me retrouver pile à côté de l’atelier Renault. Flashant sur la Formule 3.5, dont l’aérodynamisme des formes m’indiquait que les cours de mécanique des fluides de prépa pouvaient avoir des débouchés plutôt sympathique, je rentrais dans l’Atelier. En face de la Renault R8 Gordini, je me suis souvenu de la fois où Caroline m’avait répondu, lorsque je m’exclamais « Oh, une R8 ! » (pensant à l’Audi R8, hein) : « Une R8 Gordini ? ». Avait suivit une discussion animée, pendant laquelle Caroline m’écrasait de sa culture de voitures anciennes, culture que je n’ai pas, et qu’elle a donc bien plus que moi.

Bref : voici quelques jolies photos de cette R8 Gordini, dont Wikipédia dit :

Les Renault 8 et 10 sont des voitures à propulsion fabriquées par Renault à partir de juin 1962 et jusqu’à 1972 avec un moteur 4 cylindres en ligne placé longitudinalement en porte-à-faux à l’arrière. La Renault 10, qui est une 8 dont l’arrière et l’avant ont été allongés, est lancée pendant l’été 1965.

Les Renault 8 et 10 ont été produites en France à l’ Usine Renault de Flins , proche de Mantes dans les Yvelines, créée en 1952. Elle produit aujourd’hui les Clio 2 et 3 et en 2012 un véhicule électrique pour le grand public.

Très carrée, la Renault 8 frôle les 130 km/h et possède un réservoir de 38 litres.

La version plus luxueuse est dénommée Major, la sportive est dénommée Gordini, du nom du préparateur moteur.

La R8 Gordini

Renault lance la R8 Gordini en 1964. La Renault 8 Gordini doit permettre à toute une clientèle d’enthousiastes et d’amateurs de conduite sportive de satisfaire leur passion sans pour cela devoir investir plus que le prix d’une voiture de grande série. Elle deviendra une icône dans le monde du sport automobile français, grâce à son prix abordable et à sa sportivité.

Elle est reconnaissable par ses quatre phares avant (seulement sur les modèles 1300), sa couleur bleue (Bleu France 418) et sa double bande blanche qui court sur toute la longueur de la voiture.

Amédée Gordini modifie le moteur d’origine de la R8, dont la cylindrée est portée à 1 108 cm³, pour une puissance de 77,5 ch DIN (95 SAE). Ce moteur donne à la petite sportive de chez Renault une vitesse de pointe de 170 km/h, ce qui en fait une des voitures françaises les plus rapides de l’époque.

La version originale, la 1100, est équipée d’une boîte mécanique à 4 rapports, puis en 1966 apparaît la 1300, dotée d’un 1 255 cm3 développant 88 ch DIN (105 SAE) et d’une boîte 5 vitesses.

Une coupe spécifique, La coupe Gordini, permettra aux possesseurs de R8 de s’affronter sur des circuits où se feront remarquer de jeunes talents. Un mois après la présentation des Renault 8 Gordini, elles triomphent en rallyes au Tour de Corse, puis récidivent en 1965 et 1966, devant les Alfa Romeo GTA et autres Porsche 911.

11 607 R8 Gordini ont été produites.

Dans le catalogue Renault, la R12 Gordini à traction avant remplacera la R8 en 1970, sans autant de succès. Dans le cœur des coureurs automobiles amateurs, ce sera la Simca 1000 qui reprendra le flambeau de la Gord.

La galerie complète est là, mais je me permet de mettre le diaporama juste en dessous :

A côté de cette R8 se trouvait une magnifique R5 Turbo (ma mère avait une R5 quand j’étais tout petit), donc, souvenir souvenir, je l’ai également prise en photos (qui sont en dessous). Pour le reste, la R5 Turbo est a mes yeux inconduisible (je parle par expérience de Gran Turismo 5 Prologue 😀 ).

La galerie complète est là, mais je me permet de mettre le diaporama juste en dessous :

Vous serez peut-être intéressé :

4 commentaires sur ce billet

  1. snash dit :

    Wouahhhh !!!

    Si tu savais comment je suis fan de ces vielles autos.
    A leurs époques elles écrasaient toutes les autres, enfin surtout la R5 Turbo.
    Et en plus elles ont un son du tonnerre, rien a voir avec les voitures modernes et leur électronique.

    J’ai quelques clichés sur mon blog.
    http://snashblog.rustine.info/article.php3?id_article=115

    RépondreRépondre
  2. Louis dit :

    Superbes photos ! Les voitures sont sympa également, c’est Caroline qui va être jalouse !

    RépondreRépondre
  3. snash dit :

    Et si un jour vous êtes de passage en Alsace faut aller voir le musée de l’automobile à Mulhouse.
    Il est remplie de vieilles Bugatti et autres voitures de sport d’un autre age.

    RépondreRépondre
  4. julie dit :

    Je souhaiterais rentrer en contact avec des personnes possédant des voitures Renault sport ancienne genre R8 Gordini, Alpine, …
    Mon pere ayant un garage Renault souhaiterais faire une exposition de se genre de voiture. Nous recherchons des personnes habitant dans le Bas Rhin ayant se genre de voiture.
    Je vous laisse mon adresse mail :
    juju19855@hotmail.com

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *