Apple : un nouveau concurrent dans le domaine de la cartographie en ligne ?

Donnez votre avis !
Share

La société Placebase, qui diffuse un service de cartographie en ligne appelé Pushpin, a été rachetée par Apple en juillet dernier. Le service qu’elle propose ressemble fortement à Google Maps, et avec en plus une interface de programmation pour les développeurs. Au vu de tout cela, il serait intéressant de réfléchir à la stratégie d’Apple concernant la cartographie en ligne.

Apple et Google entretiennent depuis quelques temps différents partenariats, notamment en ce qui concerne Google Maps et son utilisation au sein des logiciels Apple. On retrouve ainsi Google Maps intégré à l’iPhone, sous la forme d’une Application, appelée Maps, mais aussi dans l’éditeur de site Internet iWeb ou encore dans iPhoto 09. Ce service permet comme vous l’imaginez de géolocaliser les images. C’est à l’heure actuelle l’utilisation qui est faite d’un service de cartographie (restreint) en ligne.

placebase_pushpin

D’après les rumeurs, l’ex-PDG de Placebase aurait été intégré au sein d’une équipe d’Apple, appelée « Geo Team ». Toutefois il n’y a encore aucune information qui a filtré concernant les projets et missions de cette unité. Il est intéressant de rappeler que Apple a refusé l’application Google Latitude, la raison affichée alors était que la firme à la pomme aurait souhaité que cette application ait l’aspect d’un service web. Cela donne une nouvelle raison de s’interroger quant au motivations d’Apple concernant Google et la cartographie en ligne. Le rachat de Placebase a permit à la firme de Cuppertino de se constituer un bon petit fond de cartes, qui pourrait à termes rendre Apple indépendante vis-à-vis de Google.

Si on regarde l’ensemble des ressources aujourd’hui aux mains de la firme à la pomme, cet envol serait stratégiquement intéressant. Il serait d’autant plus intéressant que le nombre de terminaux iPhone, aujourd’hui en circulation, est conséquent. On peut aussi penser qu’Apple pourrait passer des partenariats avec des éditeurs de logiciels de dessin vectoriel, type Illustrator d’Adobe ou bien des solutions en ligne, comme Aviary. Bref avec ce rachat, les possiblités de créations d’applications pour Apple sont très importantes, et quelque chose me dit que ces prochains mois, les faits et gestes d’Apple seront très surveillés et très commentés.

Edit de Louis : Pour ma part, je vois ce rachat comme la volonté affichée de s’investir dans le créneau de la cartographie en ligne. Ils ne veulent plus simplement proposer d’intégrer une carte çà et là, non, désormais, ils vont proposer leurs propres services de Maps au seins de leurs iPhones (ou iPod, ou Macs), ou… proposer des services de navigations GPS, ou bien de réalité augmentée, directement via des applications natives Apple, ce qui donnerait une valeur ajoutée supplémentaires à leurs produits.

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *