Spécifications pour un site web orienté vente directe agricole

[ 3 ] Commentaires
Share

J’ai une idée de site web qui me trotte dans la tête depuis un petit moment maintenant. Une idée de site que je crois réalisable, viable même, mais je ne crois pas que j’aurais le temps de développer un truc propre et fonctionnel, donc je publie l’idée. Si cela tente quelqu’un, qu’il n’hésite pas : je ne demanderais pas de royalties.

Alors voilà : c’est un site visant à mettre en relation les producteurs agricoles (céréaliers, maraichers, voire même les éleveurs) avec des particuliers. Bien sûr, la majorité de la production des producteurs ira dans leur coopérative (comme avant), mais un surplus pourrait être vendu à des particuliers.

production_fruits

Cela en montrant sur une carte les producteurs les plus près de chez soi (et donc leur adresse), ce en fonction du jour auquel vous voulez aller effectuer votre achat.

Pour chaque vendeur proposé, donner les produits qu’il vendra, et les horaires auxquelles il sera présent.

Le but : éliminer les intermédiaires (primeurs, supermarchés, grossistes) et rapprocher les producteurs et les consommateurs. L’avantage : augmentation des revenus pour le producteur, baisse des prix pour le consommateur, et création de lien social, entre le producteur qui peut justifier de ses choix dans la création des produits, et le client qui peut en apprendre un peu plus sur ce qu’il va manger.

En fait, cela part d’un constat simple : aux États-Unis, quand vous roule dans la campagne, il n’est pas rare de voir des producteurs créer un point de vente de détail au bord de la route devant leurs terres, et y vendre une partie de leur production (par exemple : fruits, maïs, etc). Pourquoi ne pas tenter de reproduire cela en France ? Cela existe déjà avec les AMAP (mais ce n’est pas exactement la même chose), mais le but est vraiment d’améliorer le principe, en simplifiant l’interface du point de vue du client.

Trois interfaces majeures

  1. Consommateur : celui-ci a simplement accès à une barre de recherche, lui permettant d’entrer son adresse. Cette barre lui permet d’accéder à une carte Google Maps affichant tous les producteurs avec un point de vente à proximité. Un filtre permettrait de classer les producteurs par produits vendus ou non. Le consommateur pourrait également afficher le profil d’un producteur, afin d’établir un pré-lien social, à savoir une petite biographie de l’exploitant, ce qu’il vend, où il travaille, etc.
  2. Producteur : Interface de création de sa fiche, avec l’intégralité des produits qu’il vend, et quand il les vendra. Mais aussi, interface de tracking : afin de voir quels produits ont intéressé les acheteurs, et combien de fois ont-ils visité sa fiche. Bien noter que l’utilisateur achètera davantage à un producteur en qui il a confiance qu’à un autre.
  3. A créer : Système de notation des producteurs par les clients, et système de contrôle de ces notations. Système de commentaire avec notation sur des critères tels que les prix, la ponctualité, la régularité, mais aussi la qualité des produits vendus par le producteur.

La rémunération du site pourrait passer par l’implémentation de fonctionnalités supplémentaires pour les producteurs (qu’ils payeraient), ou bien par la publicité.

Vous serez peut-être intéressé :

3 commentaires sur ce billet

  1. Rodolphe dit :

    J’ai un ami sur la région de Mulhouse qui désire mettre en place ce type de commerce.
    Je lui transmet le lien.

    RépondreRépondre
  2. Didier 67 dit :

    Bonjour,

    Le site décrit ici existe déjà là : http://www.fermagora.com.

    Cdlt.

    RépondreRépondre
  3. Louis dit :

    Effectivement, tu as raison, c’est à peu près ce que j’avais décrit (mais j’avais un autre design en tête 😀 )

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *