Toshiba présente de jolis outils communicants pour Noël

Donnez votre avis !
Share

Retour sur la soirée Toshiba : « Instants de de vie » : jeudi soir dernier, Toshiba avait pris possession de l’Espace Pierre Cardin, entre les Champs-Elysées et le Palais de l’Elysée, pour présenter d’une part ses nouveaux produits, commercialisés tout à partir du début de l’hiver, mais aussi pour exposer sa stratégie multi-écrans à la fois cohérente et très intéressante.

Alors, pourquoi une stratégie multi-écran ? Et bien parce qu’il y aurait à l’heure actuelle quelques 34 millions d’écrans dans les foyers français.

Toshiba Christmas Showroom

Dans le même temps le nombre d’appareils dits « high-tech » explosent, on en serait aujourd’hui à une moyenne de 14 par foyer. Au vue de ces chiffres, il serait un peu bête de ne pas vouloir faire communiquer tous ces appareils avec les écrans, afin de faire partager la musique ou les films enregistrés par l’intermédiaire d’un appareil high-tech. Si ces chiffres vous étonnent, c’est tout à fait normal, car bien que Louis et moi ayons vu notre taux d’équipement high-tech augmenter ces derniers temps, nous n’avions pas pris le recul nécessaire pour prendre conscience de l’énormité du parc, et donc du marché potentiel pour un constructeur comme Toshiba.

Pour lier tous les écrans entre eux, Toshiba propose l’Internet comme solution. Nous avons pu voir une maquette (opérationnelle) de ce service, qui se présentera sous la forme d’une interface web au quel n’importe quel écran (doté d’une capacité de connexion à internet, bien sûr, sinon ben ça marche pas 😀 ) pourra accéder. Vous retrouverez alors les notifications de vos compte Youtube, Dailymotion, Facebook… directement sur votre téléviseur, ordinateur, smartphone… L’idée ici est de simplifier le partage de contenu au sein d’un réseau familial, amical sans contrainte géographique, puisque le transfert et l’envoi s’effectuent via Internet. Le service, de ce qu’on a pu en voir, semble fluide et fonctionnel. J’aimerai vraiment pouvoir le tester, il a l’air déjà opérationnel.

D’autant plus que Toshiba a su éviter un sérieux écueil, celui du service fermé. Ce service fonctionne en effet sur n’importe quelle marque de téléviseur ou d’appareils électroniques. Il vous suffira juste de posséder au moins un appareil Toshiba (nécessaire à l’obtention d’un code pour s’enregistrer, si mes souvenirs sont bons) pour pouvoir bénéficier du service. Nous avons pu réaliser une interview d’Alain Kergoat, Directeur marketing de Toshiba France, qui vous y explique plus en détails la stratégie multi-écrans mise en place par Toshiba et vous fait une petite démonstration du service.

Pour le reste de la soirée, il s’agissait de présentation de nouveaux produits, téléviseurs, ordinateurs, netbooks, JournE Touch et tout plein d’autres choses, comme des disques durs. Le plus marquant dans cette liste étaient le JounE Touch et les nouveaux écrans LED. Commençons d’abord par ces derniers et par un chiffre 2 000 000:1, ça correspond au contraste de leurs nouveaux téléviseurs, disponibles pour le moment en 46″ et 55″, un 40″ devrait arriver sur le marché en 2010. Outre ce contraste, l’écran affiche de belles couleurs, réalistes, et des noirs vraiment noirs. Bref de vrais petits bijoux, au propre comme au figuré d’ailleurs. Le personnel de Toshiba présent lors de la soirée nous a expliqué les raison de cette différence de qualité d’image par rapport à leurs concurrents (ils n’ont d’ailleurs pas hésité à citer Samsung). On remarque tout d’abord une différence d’épaisseur entre les écrans Toshiba et les écrans LED slim (ceux de Samsung, justement). Celle-ci s’explique par l’utilisation d’une technologie différente : sur les écrans Toshiba, la dalle entière est tapissée de diodes LED, et pas seulement les bords, comme sur les produits slim. Résultats des courses, on a plus de réactivité et plus de couleurs, le tout pour l’épaisseur d’un écran LCD. L’intérêt des écrans Samsung, selon les gens de chez Toshiba, est donc d’abord et avant tout le design, mais cela se fait au détriment de la qualité de l’image, comme on l’a expliqué plus haut.

P1000566

Continuons maintenant avec le JounE Touch, la tablette internet de Toshiba. Ce type de produit ne va pas tarder à envahir nos magasins et nos maisons. En ce qui concerne la tablette de Toshiba, le produit est assez prometteur : le design est beau, l’autonomie et les fonctionnalités aussi. Son défaut majeur reste que l’appareil tourne sur un Windows CE, ce qui est assez gênant notamment pour le navigateur. L’interface, par ailleurs bien pensée, est très peu modulable, ce qui n’offre pas la possibilité de personnaliser sa tablette. L’appareil offre d’autre part une connectique intéressante, avec une sortie HDMI (streaming 720p possible sur une télé, donc), un slot SD pouvant supporter jusqu’à 32Go, ainsi qu’un un slot USB et mini-USB, pour plugger un périphérique. Malgré ses défauts, le JournE Touch constitue un très bon départ de Toshiba dans cette course aux tablettes tactiles (iTablet d’Apple, Archos 5 Internet Tablet, Eee-Reader d’Asus, Courier de Microsoft…). Reste maintenant à Toshiba d’améliorer leur produit à la prochaine version.

JournE Touch 1

En ce qui concerne mon opinion sur cette soirée, je crois pouvoir dire que c’est l’une des meilleures à laquelle j’ai pu assister. L’organisation du showroom était bien pensée et les univers (cuisines, chambres, bureaux, salons…) mettant en scène les produits étaient bien délimités et lisibles. Il faut d’autre part ajouter à cela l’enthousiasme du personnel de Toshiba, heureux de nous faire découvrir leurs produits et stratégies, et la gentillesse des demoiselles de chez ELAN. Et je crois pouvoir dire sans trop me tromper (au vu des produits présentés) que 2010 sera propice à Toshiba.

Toutes les photos sont ci-dessous :

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *