WidgetPad: un IDE en ligne et Open-Source pour les développeurs mobiles

[ 1 ] Commentaire
Share

Caroline et moi avons beaucoup aimé l’article suivant sur la version américaine de RWW. C’est la raison pour laquelle nous vous en offrons une traduction (toute personnelle).

Satoshi Nakajima est le créateur de la première application CAD pour PC. Il l’avait créé sous Windows 95 et Internet Explorer 3 ! Aujourd’hui, il se place du côté des développeurs mobiles en créant une application révolutionnaire : WidgetPad. Il s’agit d’un IDE en ligne, gratuit et open-source, avec lequel les développeurs peuvent créer et distribuer sur les « stores » facilement, des applications pour smartphones, tout en respectant les standards web et ses technologies (HTML 5, CSS, et Javascript).

widgetpad2

WidgetPad a pour objectifs de simplifier la création d’applications, en éliminant notamment le recours à des plateformes spécialisées, dont l’apprentissage est obligatoire si l’on veut créer la moindre chose. L’outil existant actuellement pour l’iPhone permet aux développeurs de créer des applications multi-média entièrement interactives, et qui exploitent pleinement les capacités de l’appareil (GPS, accéléromètre, compas,…). Les prochaines versions de WidgetPad offriront la possibilité des créer ce type d’applications pour d’autres smartphones, comme le Palm Pre ou les Blackberry.

L’environnement de développement en ligne utilise un modèle de Software As A Service (SaaS) et est complètement gratuit. Bon bien sûr, les développeurs auront lors de leur enregistrement à accepter ce caractère open-source de leurs applications. Celles-ci seront disponibles sur l’iPhone, au moyen d’une application WidgetPad. Une version premium est prévue, elle permettra aux abonnés-développeurs de travailler sans l’open-source et de protéger leur projet, afin de produire des applications sous licence.

widgetpad1

« J’ai beaucoup développé pour l’iPhone – un marché vraiment entrainant, mais dont le code est propriétaire » Explique Nakajima. « Les applications ne fonctionnent que sur une seule plateforme, et Apple contrôle toute la chaine de distribution. Les applications pour smartphones, devraient être beaucoup plus ouvertes/libres… Nous tentons de tout faire pour créer une communauté open-source ».

Nakajima fait part également de sa foie dans l’émergence de standards du web, expliquant : « Je pense que nos espoirs se basent sur le HTML5. C’est comme de l’AJAX sous hormones de croissance. Je pense que le futur est là – que de très nombreuses applications vont être développées via cette technologie… Mais cela va prendre du temps. Cela nécessitera beaucoup d’innovation. Ce que nous souhaitons, c’est d’accélérer cette innovation. »

Le fondateur de WidgetPad croit que, avec le support d’entreprises telles que Google et Apple, le HTML5 va -a moyen ou long terme- supplanter les langages C++, Objective C, et Java.

« Je pense que le web va devenir une plateforme d’applications -tout va être fourni par le navigateur. C’est ce que je pensais en 1996 – cela prend plus de temps que je ne le pensais à l’origine » dit-il avec un sourire.

Et avec un regard vers le développement mobile pour les multiples smartphones, Nakajima conclu : « Tout est basé sur la communauté… Nous essayons de rassembler pleins d’autres développeurs pour les faire travailler ensemble ; nous voulons que tout le monde travaille à résoudre ce problème. »

Edit de Louis : Autnat l’application est intéressante (sur le même sujet, on a vu celle de Mozilla http://www.abricocotier.fr/3000-mozilla-labs-sort-bespin-un-projet-dediteur-de-texte-en-ligne), autant le principe est très sympa, mais je n’y crois pas : c’est trop beau pour être vrai. Apple, on le sait, ressemble beaucoup à Microsoft dans son modèle propriétaire. Donc je pense que ce genre d’idée est applicable au monde Android, qui est d’ailleurs basé sur une idée d’Open-Source, mais chez Apple, je crois qu’on peut oublier ce rève…

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *