Pentax sort le K-x, nouveau réflex d’entrée de gamme

Donnez votre avis !
Share

Ça y est, Pentax rentre dans la course aux réflex hybrides en sortant le K-x, et tente ainsi de rattraper son retard par rapport à Nikon et à son D5000. Ce nouvel appareil photo allie en effet la qualité et les compétences du K200D à la compacité du K-m. Les cibles visées ici par Pentax ce sont donc les novices de la photographie réflex, mais aussi les photographes pointus en recherche de mobilité.

Pentax Kx Front

Quid de ce nouveau boîtier ?

La technologie CCD, utilisée pour le boîtier du K200D, n’a pas été reprise pour le K-x. Ce dernier bénéficie à la place d’un capteur CMOS de 12,3 millions de pixels, dont la sensibilité est bien supérieure à celle des capteurs CCD (jusqu’à 12800 ISO en mode étendu). Le K-x offre aussi la possibilité de filmer en HD ou presque, puisqu’il filme en 720p à 24 images par seconde. Et puis comme cette fonctionnalité arrive progressivement sur l’ensemble des modèles de réflex, le K-x n’y fait pas exception et propose une visée Live View.

Une autre nouveauté offerte par le K-x, la mise au point par détection de contraste ou de visage est proposée en visée directe. Question rapidité de déclenchement, le K-x obtient une mention honorable, puisqu’il déclenche à la cadence de 4,7 images par seconde, pour une rafale de 4 images en RAW ou de 17 images en JPEG.

Deux-trois petites choses sont néanmoins regrettables, puisque le K-x hérite de plusieurs spécificités du K200D, déjà vieux de deux ans. Au nombre de ces déceptions on a en premier lieux, l’écran qui est resté un 2,7″ à seulement 230 000 points (honnêtement, Pentax n’a jamais été très bon sur l’écran, déjà sur le K10D c’est pas génial…), alors que la concurrence a depuis longtemps augmenté la taille et le nombre de points des écrans de ses appareils. D’autre part la tropicalisation n’est plus sur le K-x : l’appareil sera donc beaucoup moins résistant aux embruns, poussières et autres grains de sable. Pentax a dû décider de retirer cette spécificité pour des raisons de coût, très certainement. Ils ont cependant laissé en place le système de nettoyage et de stabilisation par translation du capteur, ce qui est plutôt une bonne chose pour le coup.

Pentax Kx couleurs

Commercialisation

Pour séduire davantage, Pentax a décidé de sortir son K-x en quatre coloris différents : blanc, noir, bleu et rouge. Pour ce qui est du choix de la couleur, il s’agit après d’une question de goût, mais pour ma part je ne comprends pas très bien l’intérêt d’avoir un boîtier rouge (par exemple) alors que la plupart des objectifs, en dehors de celui du kit vendu avec le boîtier, sont noirs. Enfin, ça doit sûrement venir de moi : je dois être trop fermée d’esprit pour ne pas voir le côté génialissime de la chose. Quoiqu’il soit bleu ou noir, ce K-x sera commercialisé en France à partir d’octobre 2009 et le kit « de base » (K-x + 18-55 mm) sera vendu au prix de 650€. Si vous préférez un boîtier nu, vous devrez débourser la « modique » somme de 600€. Et si vous voulez un kit double avec les objectifs 18-55 et 50-200 mm, il vous en coûtera 800€. A ces prix là, le K-x est une vraie alternative au Canon 500D et au Nikon D5000, bien plus onéreux.

Pentax Kx Above

Rappel de ses principales caractéristiques :

  • Capteur CMOS APS-C de 12,3 millions de pixels
  • Photos de 4288 × 2848 pixels à 4,7 images par seconde
  • Vidéos de 1280 × 720 pixels à 24 images par seconde (MotionJPEG)
  • Autofocus à 11 collimateurs
  • Processeur de traitement Prime II
  • Sensibilité de 100 à 6400 ISO (12800 ISO en mode étendu)
  • Viseur à 0,85x de grossissement et 96% de couverture
  • Écran LCD de 2,7 pouces à 230 000 points
  • Dimensions : 122,5 × 91,5 × 67,5 mm
  • Poids : 515 g à vide

Edit de Louis : Notez que le Pentax Kx a déjà existé en argentique, comme vous pouvez le constater ici.

Pentax Kx Both

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *