Last.fm devient de plus en plus populaire et veut s’agrandir au Japon

Donnez votre avis !
Share

Le populaire service musical britannique d’écoute et de découverte en ligne Last.fm a annoncé qu’il allait étendre son répertoire musical pour la version japonaise. Selon Last.fm cela ferait du site le plus grand service gratuit de musique en ligne du pays, avec près de 3,5 millions de chansons.
Last.fr a aussi signé un partenariat avec HMV Japan, un des plus gros revendeurs du pays. Les utilisateurs pourront désormais acheter la musique qu’ils écoutent sur Last.fm en passant par HMV Japan.

L’offre japonaise

L’offre de Last.fm au Japon est sensiblement la même que celles des États-Unis ou du Royaume-Uni, on n’y retrouve toutefois que peu d’artistes japonais. Selon Last.fm il est prévu dans un futur proche de proposer plus d’artistes japonais en passant par des associations avec des labels. Cependant on ne connaît ni les dates ni les labels susceptibles d’être intéressés.

Des chansons complètes rapportent plus de ventes

Une information particulièrement intéressante est à relever dans l’annonce faite par Last.fm : le nombre d’achat de musique via les liens commerciaux de Last.fm a augmenté de 119% aux États-Unis et au Royaume-Uni depuis son lancement en janvier. Cela ne fait pas que donner un revenu non négligeable à Last.fm, cela montre aussi que donner un accès complet aux musiques (au lieu des 30 secondes habituelles) rends les consommateurs plus susceptibles d’acheter.

Source

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *