Apple : deuxième constructeur de mobile sur le marché français

[ 1 ] Commentaire
Share

Ça y est, grâce à l’iPhone, Apple devient le deuxième constructeur de téléphone mobile sur le marché français. Aujourd’hui vendu par les trois opérateur de téléphonie mobile, l’iPhone connaît un véritable succès dans nos frontières, et l’engouement des français semble inépuisable. Je ne suis pas sûre que la firme de Cuppertino rencontre un tel succès dans les autres pays où est commercialisé son terminal, car les produits Apple ont d’une part toujours été bien reçu par les consommateurs hexagonaux, et d’autre part l’iPhone a été plébiscité dès sa sortie, par l’ensemble des utilisateurs de l’Internet mobile, parce qu’il a justement révolutionné l’accès et la navigation de cet Internet mobile. De plus la firme à la pomme a su recréer les conditions d’un modèle économique vertueux, à l’image de ce que les équipes d’Apple avait su mettre en place pour l‘iPod et son logiciel associé iTunes. Aujourd’hui l’iPhone serait totalement inintéressant s’il n’était pas couplé à l’Appstore. C’est en effet là que se situe en grande partie de la valeur ajoutée de cet appareil, car il permet d’enrichir en permanence son terminal mobile.

iPhones

Toutefois je ne pense que cela la raison de la forte percée de l’été sur le marché français soit le résultat des facteurs que nous venons d’aborder. Le fait que l’appareil est aujourd’hui proposé (et depuis le printemps 2009) par l’ensemble de nos opérateurs nationaux, est en effet plus probable. L’iPhone, suite à une plainte déposée par SFR et Bouygues Télécom auprès du Conseil de la concurrence, est disponible pour l’ensemble des abonnés français ; plus besoin donc de changer d’opérateur, et donc plus de facilités pour se le procurer. Or cette situation est une exception française, que l’on ne retrouve nulle part ailleurs (vive la France !). En effet sur le continent américain, Apple n’a qu’un seul distributeur : AT&T, idem en Chine avec China Unicom et il en va de même pour l’Europe et le reste du monde. C’est cette particularité française, donc, qui impacte le plus les ventes de l’iPhone sur le marché français, preuve en est : Samsung, 1er constructeur de téléphones mobiles en France a perdu 8 à 9% de part de marché sur le marché français. Et il en va de même pour Nokia 1er constructeur mondial, il vient de passer 3ème constructeur sur le marché français.

Cette particularité est d’autant plus marquée que la concurrence entre les opérateurs est rude, et elle est visible notamment au niveau de l’importance des subventions accordées par ces derniers à leurs clients (nouveaux, ou non). Pourquoi un tel niveau de subventions me direz vous ? Et bien la réponse est simple : un abonné propriétaire d’un iPhone dépense en moyenne environ 15€ de plus par mois qu’un abonné « normal », pour bénéficier d’un accès internet illimité. En clair, les opérateurs se disputent, à coup de subventions 40 à 50% supérieures par rapport à celle accordée à un portable traditionnel, un nouveau genre de forfait et d’usages, permettant de nouvelles facturations. Celles-ci présentent l’avantage d’être encore mal connues et maîtrisées par les consommateurs.

[Photo CC]

Vous serez peut-être intéressé :

Un commentaire sur ce billet

  1. Adam dit :

    En juillet 2009 Apple était le 2e constructeur de mobiles sur le marché français en valeur (chiffre d’affaire). Apple est 5e en volume (nombre d’appareils vendus).

    http://www.lepoint.fr/actualites-technologie-internet/2009-09-07/iphone-apple-devient-numero-2-du-mobile-en-france/1387/0/374944

    Il n’y a pas vraiment d’exception française. Dans de nombreux pays, spécialement en Europe et en Amérique latine, deux ou trois opérateurs se partagent la vente de l’iPhone. CF le tableau récapitulatif figurant sur le site d’Apple. Voilà la liste des pays en question :

    Dans la zone Europe : Autriche, République tchèque, Danemark, Grèce, Italie, Liechtenstein, Luxembourg, Norvège, Pologne, Portugal, Russie, Slovaquie, Suède, Suisse, Turquie.

    Asie-Pacifique : Australie, Inde.

    Amériques : Argentine, Brésil, Canada, Chili, Colombie, République dominicaine, Équateur, Salvador, Guatemala, Nicaragua, Pérou, Uruguay.

    Afrique : Égypte.

    http://support.apple.com/kb/HT1937?viewlocale=fr_FR

    La tendance n’est plus aux accords exclusifs, plusieurs vont arriver à leur terme dans les prochains mois (Canada, UK).

    http://www.macrumors.com/2009/10/05/rogers-iphone-exclusivity-in-canada-to-end-next-month/

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *