Retour sur notre voyage en Crète

[ 7 ] Commentaires
Share

Pendant une semaine, Caroline et moi avons été en Crête (puis nous sommes repartis par Athènes sous les flammes, mais cet épisode a déjà été conté). Je ne vais pas m’étendre sur une contrée méditerranéenne que nous n’avons vu que très partiellement (et oui, c’est grand !), mais je me permettrai simplement de raconter quelques beaux épisodes.

Trois, en tout.


Le premier, ce fus dans le tout petit village (hameau ?) de Chochlakies, au Sud-Est de la Crète. Caroline et moi étions adossés à un mur (blanc, comme beaucoup d’autres là-bas). Une vieille dame souriante est passé devant nous, puis elle est repassé 5 minutes plus tards en nous parlant en grec (mais je ne le parle pas, même sous la torture). Nous avons répondu par un large sourire, poliment. Puis, elle est revenue vers nous avec une énorme grappe de raisins qu’elle nous a offert. Ils étaient succulent ! On avait rien demandé, mais la vieille dame, sans même nous demander quelque chose en échange, ni rien d’autre, nous a gentillement offert cette grappe.

Une heure ou deux plus tard, nous arrivions à six dans ce qui semblait être le café du hameau (de Chochlakiès). Trois minuscules tablettes, quelques chaises. Un vieux monsieur agé. Nous demandons en anglais des « coffee » : le monsieur nous fait signe qu’il va chercher le tenancier du café, qui n’était pas là, donc. Celui-ci arrive 5 minutes plus tard, nous demande ce que l’on veut. 5 cafés grecs. Il s’exécute, mais avant que ceux-ci soient finis de préparer, il nous amène une assiette pleines de gros morceaux d’une pastèque qui se révélla très bonne en plus d’être fraiche. Une fois les cafés apportés, ils nous donnent à chacun un verre d’eau glacée (c’est la tradition : un café grec se sert avec un verre d’eau glacée), mais également une belle bouteille de minérale tout droit sortit du réfrigérateur. Sympa. Et on a payé ? 5 cafés grecs, donc, 5 euros. Le reste était « donné ». Ça lui faisait plaisir de recevoir des gens, donc il a offert le reste. En fait, lui n’était plus là au moment de payer : il est partit juste après nous avoir servi, laissant le café sous la surveillance du vieux monsieur déjà là quand nous sommes arrivé. C’est à lui que nous avons payé.

J’ai encore une histoire de cet acabit : au restaurant, à Agios Nicolaus, nous avons mangé 6 giros pita (l’équivalent des sandwich « grecs » en France | « Et si on mangeait un grec ? » « Tu veux dire un turc ? »). On avait pas consommé grand chose, mais avec ces 6 « grecs », on a commandé une bière Mythos et un Courtaki (vin blanc grec). Bon, et bien le serveur a décidé de lui même de nous offrir une deuxième bière et un deuxième courtaki (la bouteille de 1 litre, hein, pas un pichet). Gratuitement. Et on a payé combien au final ? Quelque chose comme 25 euros en tout.

Trois histoires différentes, où l’on a pu à chaque fois constater la gentillesse des Crétois, et c’est certainement le plus beau souvenir que je garderai d’eux. A l’inverse, en France, on prend très clairement les touristes pour des cons : A Paris, on sert des bières d’un litre… aux touristes. J’espère qu’ils ne nous en tiennent pas rigueur…

Pour le reste, je ne vous parlerai pas de la transparence de l’eau, de la beauté des paysages, des superbes ruines minoennes. Non : le mieux, c’est que vous alliez y voir par vous même.

Pour le reste, voici l’intégralité des photos qui ont été prises durant ce périple là-bas :

L’Ouest de la Crète :

Le Centre de la Crète :

L’est de la Crète :

Edit de Caroline : Je n’ai pas grand chose à ajouter, si ce n’est souligner encore une fois la gentillesse et le désintéressement financier des Crétois. Peu d’entre eux voient dans le touriste un « porte monnaie sur pattes », contrairement à ce qui se passe dans la plupart des stations balnéaires et lieux touristiques français. Et je dois avouer que ça fait du bien de ne pas se méfier ou d’être sur la défensive en se disant « toi pépère, tu m’offres une bouteille pour encourager ma consommation. Eh bien tu ne m’auras pas ! ». Bref, vous l’aurez compris, si l’on me propose d’y retourner, je signe sans attendre.

Vous serez peut-être intéressé :

  • Rendez-vous geek à Notre-Dame de Paris hier soir !
    Quelle ne fut pas ma (bonne) surprise quand j'aperçu en passant devant Notre-Dame de Paris un rendez-vous de jeunes, tous muni de leur ordinateur portable ! Wahoooo ! Donc ni une, ni deux, je chope mo...
  • Notre voyage à La Réunion, partie 4
    Les photos ne sont pas toutes passées, donc je continue ma série. Cette fois-ci avec l'album de photos prisent lors de notre randonnée de quatre jours consécutifs à Mafate (dire qu'on a pris très cher...
  • Recette pour faire du Pisco
    Lors de mon passage à Lima, j'ai acheté du Pisco afin de faire du Pisco Sour (pour ceux qui passeraient au Pérou, je vous recommande chaudement d'en goûter). Comme le Pisco Sour ne se vend pas en bout...
  • La Cathédrale Notre-Dame de Paris avec ses couleurs d’avant
    En visitant la crypte de Notre Dame de Paris, et en voyant un reportage (Des Racines et Des Ailes) sur Notre Dame de Paris, j'ai pu découvrir les couleurs qu'elle avait au moment de sa construction, n...
  • Portugal, Jour 2 : Le Monastère de Batalha et le sanctuaire Notre-Dame-de-Fátima
    Après être parti de Porto en voiture, nous avons roulé pendant un peu moins d'une heure et demi vers Leiria, sur l'A1, puis vers la Vallée de Ourém, où nous sommes sortis de l'autoroute pour prendre l...

7 commentaires sur ce billet

  1. Ca avait l’air vraiment beau ! quelle chance ! 🙂 très bonne idée de nous avoir relaté ces petites anecdotes 😉

  2. Louis dit :

    @Geoffrey : Oui c’était beau, mais le plus frappant reste (de loin) la gentillesse des crétois !

  3. Yassas dit :

    Très sympa votre compte rendu.
    Toutefois une grande partie des photos que vous présentez comme étant à l’est n’ont-elles pas été prises au centre-sud dans la région de Matala. En effet, il me semble reconnaître notamment la gorge d’Agio Farago, et les cuves de Kali Limenes.

  4. Louis dit :

    @Yassas : Non, les photos que je présente sont bien mentionnées comme étant à l’Ouest (pour le premier diaporama), au centre (le deuxième), et à l’Ouest (le troisième).

    Ensuite, il faut bien savoir (ce que je n’ai pas précisé, c’est de ma faute), que les photos des deux premiers diaporama ont été prises avant que j’arrive sur l’île, donc les anecdotes que je raconte se sont déroulées à l’Est.

  5. LeadeNF dit :

    Bonjour
    Tes photos sont vraiment sublimes. Merci de nous faire revivre ton voyage avec ces anecdotes. En effet la Crête est vraiment une destination appréciable par tous. Le pays, les coutumes, les habitants sont chaleureux. Il y a des milliers de choses à découvrir comme la civilisation crétoise, les plages de sables blancs…bref tout pour passer de bonnes vacances. Bonne journée, Léa

  6. Louis dit :

    Merci pour ce commentaire Léa !

    Sachez d’ailleurs que je parle fréquemment sur ce blog, de voyages en tout genre, donc si NF souhaite organiser ici des petits concours pour faire gagner des voyages, n’hésitez pas à me contacter !