Pourquoi ZOHO vous encourage à vous logger avec Google Apps ?

[ 4 ] Commentaires
Share

Il n’y a pas si longtemps Google a modifié son système d’identification pour adopter le protocole d’OpenID. A la suite de cet événement, Zoho, un important fournisseur de SaaS et d’outils pour l’entreprise, a décidé que le système d’identification de ses services devrait supporter les comptes Google Apps. Il semblerait que la décision de la firme de Mountain View n’ait pas influencé celle de Zoho, puisque Raju Vegesna avait déclaré il y a peu que Zoho aurait tout de même implémenté l’identification d’après Google Apps, même sans la mise en place de protocole d’OpenID.

zoho_login

Bien que ces deux compagnies aient développé des outils semblables dans le domaine de l’édition de documents en ligne, une grande partie de la suite de Zoho ne concurrence pas directement Google. Mais offrir aux utilisateurs de Google Apps la possibilité de se logger sur Zoho sans avoir à se créer un nouveau compte est très intéressant pour Zoho, bien plus que de rentrer en concurrence frontale avec le géant de Mountain View.

Zoho permet déjà à ses utilisateurs de se logger avec des comptes Google et Yahoo, donc l’ajout de l’identification à partir de Google Apps ne représente pas vraiment une grosse avancée technologique. Zoho fonctionne aussi via des Gadgets, utilisant les standard OpenSocial. Mais contrairement à ce que certains pensaient, Zoho ne va se placer comme concurrent de Google. Il est en effet très probable au vu de ces choix, que Zoho intègre dans un futur pas si lointain de plus en plus des applications Google, cela lui permettra de compléter efficacement ses propres services.

Si l’on compare Zoho et Google avec attention on se rend compte de leur forte complémentarité. Premièrement, sur les 19 applications développées par Zoho, on en retrouve seulement 4 similaires chez Google. Deuxièmement, si beaucoup d’utilisateurs de Zoho ne connaissent de cette entreprise, son seul service d’édition en ligne, son système de mail, son logiciel CRM ou son logiciel de management projet sont totalement inconnus.

De surcroît, si beaucoup d’utilisateurs connaissent Zoho grâce à sa suite Zoho Documents et son service de mails, très peu de gens savent que Zoho se rémunère grâce à son CRM (en concurrence avec Salesforce) et son outil de gestion de projets.

En tout cas, ce qui est sûr, c’est qu’il est extrêmement intelligent d’éviter la confrontation directe avec Google (surtout au vu de la différence de taille des deux sociétés), mais plutôt de devenir un service gravitant autour de la communauté de Google. Bref : en devenant complémentaire, Zoho peut devenir indispensable aux outils Google, et par cela s’assurer un avenir plutôt radieux !

Vous serez peut-être intéressé :

4 commentaires sur ce billet

  1. H4mm3r dit :

    Perso, je suis Zoho depuis 2005 minimum (dommage qu’il ne mette pas l’historique du compte…). Sinon, j’adore leur produit et la vitesse de développement de ces Indiens. Ce sont les premiers à avoir intégrer Google Gears. D’ailleurs, ils viennent de mettre à jour leurs sites. Ils se rapprochent de Google pour la standardisation des logos avec le nom de la boîte et le nom de l’application en bleu en petit à côté. Intéressant…

    Dommage que je n’ai jamais pu investir dans cette société.

    RépondreRépondre
  2. Aliston dit :

    Effectivement il sera intéressant de voir comment les applications de Zoho évoluent. Utilisant les applications de Zoho au quotidien, il est surprenant de voir les progrès fulgurants que font celles-ci. La force de Zoho est de pouvoir intégrer rapidement les demandes du marché et de ses clients au sein de ses produits. A mon avis il y’a encore de très grosses (et belles) surprises à attendre de leur part… il n’y a qu’à voir ce qu’ils ont fait avec leur dernière version de Zoho Projects.

    Avertissement: je fais partie de la société Aliston qui est partenaire en France de Zoho pour leur CRM et toute leur suite d’applications. Aliston est à votre disposition pour toute requête concernant l’un des produits de cet éditeur. Plus d’informations sur aliston.fr

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *