Microsoft relance Windowslive.com sous la forme d’un site de partage

[ 2 ] Commentaires
Share

Jusqu’à maintenant Microsoft a utilisé WindowsLive.com comme source d’information sur ses services en ligne comme Messenger, Hotmail, Spaces… Aujourd’hui Microsoft veut relancer ce site sous la forme d’un site communautaire, où les utilisateurs peuvent échanger des idées, des informations sur les utilisations possibles de ses outils. Le but est de créer une communauté d’utilisateurs autour des produits Microsoft (en somme : un Ubuntu-fr.org à la sauce Microsoft)

Le site propose maintenant des trucs et astuces donnés aussi bien par des membres de la communauté que des employés de chez Microsoft. Les utilisateurs peuvent noter (sur 5) les contributions des autres. Afin d’éviter tout abus, les contributions doivent être approuvées par au moins 3 membres de la communauté avant de pouvoir figurer sur la page principale de la communauté, appelée « Clubhouse » et accessible avec un Windows Live ID.

Le « Clubhouse »

Aujourd’hui le principal hub de partage et de création du contenu de Windowslive.com est Live Spaces. Ainsi pour faire figurer son post dans le clubhouse un utilisateur doit taguer son contenu par « Clubhouse » ou par un autre nom d’un outils Windowslive.com. Il semblerait que les tags agissent comme une sorte de mortier : ce sont eux qui permettent au « Clubhouse » de garder sa cohésion. Pour l’instant ce service n’est ouvert qu’à certains utilisateurs de la communauté Windows, mais l’ouverture grand public devrait avoir lieu dans les prochaines semaines.

La prochaine version devrait intégrer la possibilité d’importer des contenus d’autres plateformes comme WordPress ou Blogger. En terme de design le « Clubhouse » est une réussite, les profils sont très soignés et sont tirés de Live Spaces. Ils listent les interventions récentes de l’utilisateur ainsi que ses notes.

Il sera intéressant de voir la volonté d’innover dont va faire preuve Microsoft dans ce domaine. Le contenu généré par l’utilisateur va se retrouver, publié au même niveau que celui de Microsoft. Cela pourrait gêner parfois la firme de Redmond. Toutefois si Microsoft tient sa promesse de ne pas censurer les contenus légitimes mais « gênant » pour l’entreprise, ce serait un énorme pas en avant dans l’interaction avec ses clients. Et puis : un peu de transparence, un peu de « geek atitude » rapprocherait l’image de Microsoft de celle d’Apple, ce qui permettrais d’arrêter l’hémorragie actuelle au niveau des ventes.

via Readwriteweb

Vous serez peut-être intéressé :

2 commentaires sur ce billet

  1. eeedams dit :

    Sympa votre blog, je viens de le découvrir via Gizmodo, je vais le suivre

    RépondreRépondre
  2. Louis dit :

    Pas de problème eeedams.

    Par contre : je te préviens : Sur le blog : tout n’est pas intéressant. Si tu vires tous les billets de bookmarking, plus tous ceux qui traitent de tutoriels sur des trucs underground (youpi), il ne reste plus grand chose…

    Enfin bon : bienvenue quand même !

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *