Google Translation Center : un outil collaboratif de traduction

[ 5 ] Commentaires
Share

Google travaille actuellement sur un nouveau service appelé Google Translation Center. Bon, le service ne semble pas accessible au public pour l’instant. Selon les explications données par Google, ce service qui fournira des traducteurs humains, professionnels ou amateurs ! Un genre de Yahoo! Questions/Réponses, orienté traductions. C’est donc un véritable outil puissant ! D’autant que Google prévoit de réutiliser les traductions humaines pour améliorer son propre traducteur automatique !

Sur la page de présentation du service, Google écrit (j’ai traduit) :
Les volontaires et les professionnels traduisent plus vite et mieux que les technologies de Google – le traducteur automatique, les dictionnaires et les autres outils de traduction. Le mieux dans tout ça, c’est que notre traducteur automatique reprendra les traductions humaines précédentes pour améliorer votre traduction : vous n’aurez donc pas à traduire encore et encore !

Ci dessous, les images disponible sur la page de présentation du service.

Philipp Lenssen a fait un très bon article là dessus sur le sujet. N’hésitez pas à y aller !

Vous serez peut-être intéressé :

5 commentaires sur ce billet

  1. Jusqu’ici, il y avait d’un côté les outils de traduction automatique, insatisfaisants mais gratuits, et les services de traduction professionnels payants, dispensés soit par des traducteurs professionnels indépendants soit par des agences de traduction. Il existait déjà, pour les plus curieux, des systèmes permettant de recruter en ligne son propre traducteur humain mais, d’une manière générale, les entreprises avaient plutôt tendance à faire appel à des agences de traduction pour leur confier leurs projets.

    Qu’apportent les agences de traduction ? Elles disposent de traducteurs professionnels dans toutes les langues, dans plusieurs domaines d’expertise, elles analysent et préparent les travaux avant traduction, elles contrôlent les délais, elles servent de point de contact aux clients et aux traducteurs, se faisant tantôt la voix du client auprès du traducteur, et tantôt celle du traducteur auprès du client, elles s’assurent de la bonne livraison du projet final au client, et elles gèrent les questions de règlement, contrôlant en amont la solvabilité du client et s’assurant en aval d’être payé à temps, et de payer le traducteur à temps. Du moins, c’est ce que nous faisons, chez Anyword, et c’est ce que font la plupart de nos concurrents.

    Dans ce contexte, Google Translation Center est-il une menace pour les agences de traduction ? Il est possible (et même probable) que, dans un premier temps, un certain nombre de clients souhaiteront faire des économies en s’adressant directement aux traducteurs (qui peuvent ne pas être des professionnels, puisque Google accepte les « volontaires ») : ces clients-là seront perdus pour les agences. Au fil du temps, soit ils se satisferont d’une solution minimale, et ils resteront fidèles à Google Translation Center, soit ils souhaiteront bénéficier d’un vrai service d’intermédiation, et ils reviendront vers les agences. Du moins, je l’espère, et j’ouvre bien sûr le débat sur le blog L’Observatoire de la Traduction, tenu par Anyword.

    Guillaume de Brébisson
    Agence de traduction Anyword

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *