Knol n’est pas le Diable, c’est tout simplement du Business

[ 1 ] Commentaire
Share

Google est une entreprise intelligente, tellement intelligente qu’elle parvient toujours à surprendre beaucoup de personnes. Après chaque acquisition ou innovation ces personnes s’étonnent à chaque fois « Pourquoi personne n’a jamais pensé à faire cela auparavant? » L’entreprise s’est tellement diversifiée qu’aujourd’hui le problème de Google est de trouver de nouveaux moyens de faire des bénéfices. Il lui faut trouver un moyen « révolutionnaire » de générer des bénéfices en envoyant leur trafic sur leurs propriétés.

Et c’est là que Knol intervient : Google est fatigué d’être la principale source de trafic de Wikipédia et des autres éditeurs indépendants. Pour tirer de bénéfices de ce type d’échange culturel, il suffit d’une plate-forme indépendante, capable d’accueillir une quantité très importante de données et de les mettre à disposition des utilisateurs facilement, au moyen d’une mise en valeur lors des recherches. Or si l’on regarde Google, l’entreprise a toutes les cartes en main, elle n’a juste plus qu’à mettre en place la plate forme (Knol), les revenus seront gérés par AdSense et la mise en avant au moment de la recherche par le moteur Google.
Bien sûr on nous a déjà fait état de plaintes à propos de Knol. Et il était évident que les premiers jours de Knol, des voix s’élèveraient critiquant une forme de « spam » destiné à créer des revenus sur des thèmes populaires. Ces plaintes s’avèrent aujourd’hui ridicules. Le problème réside dans le fait que quelque soit le service que les gens utilise, la motivation qui les pousse à l’utiliser influence sur le profil des utilisateurs.
Google a fait le choix de monétiser la contribution à leur encyclopédie, ils vont attirer à eux les personnes qui participaient bénévolement à Wikipédia dans un but de partage de la connaissance. Le problème s’est qu’en choisissant la plus « faible » des motivations, Google prend le risque de se retrouver avec des utilisateurs attirés par « l’argent facile » et donc peu regardant sur la qualité et le fond de leur participation.
Cependant, je ne pense pas qu’il faille juger trop vite, même si le risque semble bien grand. Attendons donc de voir comment Knol va évoluer et quel type de contenu nous allons y trouver. Et si nos craintes se confirment rien ne nous empêchera de continuer à visiter Wikipédia.

Via profy

Vous serez peut-être intéressé :

Un commentaire sur ce billet

  1. il faudra aussi voir s’ils sont plus sérieux avec Knol qu’ils ne l’ont été avec Google base qui devait enterrer eBay. En théorie, Knol est un killer, mais en pratique, je ne serais pas surpris que Google ne lui accorde pas grande importance. De toute manière, bientôt tous les sites Internet afficheront adsense, puisque la seule alternative, yahoo, semble vouée à disparaitre (accord google yahoo!). Sauf Wikipedia certes … mais est-ce si important ?

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *