Dell : la jolie blague du lundi matin

[ 9 ] Commentaires
Share

Ce matin, je reçois dans ma boite mail un n-ième mail de Dell pour me vanter les beautés de leurs derniers ordinateurs (les Studio, qui, cela dit en passant, sont vraiment tentants… mais je n’ai pas l’argent pour me racheter un portable neuf tous les trois-quatre matins). Bref : énervé de ce mail de trop (dès le matin, en plus…), j’entame la procédure pour me désabonner de leur newsletter. Or, on sait tous ce que c’est. On se désabonne pour ne pas les filtrer directement via les spam, tout en sachant pertinemment que cette présente procédure ne va rien arranger (à long terme : on sait bien qu’ils gardent nos adresses mails), et qu’ils recommenceront leurs compagnes marketing d’ici peu, le temps de laisser retomber mon courroux).

publicite_dell_studio_big

Mais Dell, j’aime bien voyez-vous, donc dans un premier temps, je leur demande juste de me désabonner. Je clique en bas du mail, toussa toussa, j’arrive sur le site de Dell, j’entre mon adresse mail, puis, je reçois un mail de confirmation de désabonnement… qui occasionne le titre de ce billet : « la jolie blague du lundi matin » (je vous laisse prendre connaissance de ce savoureux mail) :

Sachez que nous vous estimons en tant que client et que nous avons, conformément à votre demande, retiré votre adresse e-mail de notre liste de marketing par e-mail.

Vous n’êtes plus identifié comme suit : *************@gmail.com

Le traitement de cette modification peut prendre jusqu’à 7 jours ouvrables. Entre-temps, vous êtes susceptible de recevoir les e-mails de marketing que vous receviez précédemment.

Vous continuerez de recevoir les messages de facturation, de confirmation des commandes, de rabais et de communiqués relatifs à vos comptes.

Si vous vous êtes inscrit avec plusieurs adresses e-mail, la désinscription doit être effectuée pour chaque adresse. Si vous n’êtes pas certain de l’adresse e-mail ayant servi à l’inscription, consultez l’adresse e-mail située dans la partie inférieure de l’e-mail de marketing Dell, à la suite de  » Vous êtes identifié comme suit : « .

Cordialement,Service Marketing Dell
http://www.dell.com

Belle hypocrisie. 7 jours pour supprimer une adresse mail d’une base de données ! Je ne sais pas comment il font: sur les bases MySQL les plus mal configurées, ça doit prendre, au pire, une demi seconde. Et c’est déjà dix fois de trop.

Plusieurs hypothèses

Je me pose donc quelques questions. L’entreprise Dell expérimente-t-elle un nouveau type de base de données, ayant la particularité d’être les plus lentes sur toute la terre ? Ou bien pense-t-elle que prendre ses clients (affectueux) pour des idiots va les faire dépenser davantage ? Je me demande.

Pour conclure, et si un commercial de Dell passe par ici, sachez que j’apprécie ce constructeur, mais que je n’aime guère être pris pour un idiot. L’honnêteté avec la clientèle peut être un atout supplémentaire pour une marque, et je la recommande pour toutes. J’oserai même la comparaison avec l’audience d’un blog. Si je considère que ma clientèle est composée de geeks ou d’amateurs de technologie, puisque c’est le sujet de la majorité de mes billets, j’aurais tord de les prendre pour des idiots, vu que s’ils l’étaient, ils ne viendraient pas ici (ou bien, c’est que j’admets faire des billets pourris, et donc c’est malhonnête de ma part de les considérer comme valables). Pour résumer : il ne faut jamais sous-estimer son audience, au contraire, et je crois même pouvoir dire que de la considérer à sa juste valeur (voir au dessus), ne peux qu’être un pari gagnant pour l’avenir.

Vous serez peut-être intéressé :

9 commentaires sur ce billet

  1. dew dit :

    Hypothèse : l’entité qui se charge de spammer n’est pas la même que celle qui collecte les adresses e-mail, et ils ne synchronisent leurs bases qu’à intervalles espacés.

    RépondreRépondre
  2. Louis dit :

    @Dew : Possible. Mais j’ai du mal à y croire…

    RépondreRépondre
  3. Cela est tout à fait normal pour le coup. Le smailings sont préparés et envoyés par ses sociétés spécialisées, et Dell synchronise pas la base de mails avec son sous traitant de manière quotidienne voilà tout.

    One ne parle pas d’un blog avec une centaine d’abonnés d’une méialing liste mais de centaines de milliers d’adresses, les problématiques d’envoi ne sont pas les mêmes (techniquement déjà et politiquement : si vous envoiyiez un mailing avec le seveur qui hébérge votre blog sans prendre qques précautions, vous seriez immédiatement marqués comme SPAM)

    RépondreRépondre
  4. Louis dit :

    Oui, je comprend bien qu’il y ait des lenteurs.

    Mais bon, au final : ils ne devraient pas m’annoncer plus de 1 ou 2 jours de délais, et encore ce serait trop. Une entreprise se doit d’être réactive, et je n’imagine pas que la modification ne soit pas instantanée. Alors pourquoi ne l’annoncent-ils pas ? Quelle est cette limite des 7 jours ouvrées, et d’où vient-elle ?

    RépondreRépondre
  5. N’oublions pas que nous parloins ici d’une société américaine, et j’imagine que tout cela est « standardisé » sur les sites internationaux. La bas les gens sont très procéduriers, et il faut donc prendre un maximum de précautions.

    Imaginons que pour uen raison X ou Y le délai traine de quelques jours chez le prestataire ( blug de l’interface de MAJ + maladie du contact technique ?), Dell se garde un cordon de sécurité en plus d’une synchro qui ne s’effectue peur être que toutes les 24 ou 48h.

    Mais sinon, je suis d’accord sur le fait que de nombreuses sociétés abuses en ne proposant pas de méthode facile de désabonnement.

    RépondreRépondre
  6. Louis dit :

    J’en profite pour ajouter que j’ai fait (dans une vie précédente) un stage chez une entreprise (dont voux n’aurez pas le nom), qui m’a demandé explicitement de mettre en place un système permettant de remettre (au bout d’une durée définie) dans le mailing les gens qui s’étaient désabonnés…

    D’où mon scepticisme à l’égard de ces mails…

    RépondreRépondre
  7. Oui dans ce cas je suis tout à fait d’accord que c’est inadmissible, mais je ne pense pas que ce soit « le genre » de Dell et de ses concurrents, ou de toute boite d’une taille conséquente.

    Pour donner une autre illustration, je vais citer l’exemple de la société dans laquelle j’ai pu travailler : les données des clients sont réparties sur différents outils « métiers » (gestion d’abonnements à certains services…) en plus d’un CRM. La base contenant des dizaines de milliers d’entrées, chacunes étant liées entre elles par des relations logiques très poussées (pour vous donner une image, certains services sont facturés selon la consommation de bande passante du clients, ensuite le voluyme de facturation donne droit à des gratifications, qui rentrent elles meme le client dans des mailings « premium » ciblés), ces syncrho étaient effectuées la nuit pour limiter la charge des serveurs.

    RépondreRépondre
  8. François dit :

    N’y a-t-il pas une disposition dans la loi sur la question permettant un délai de 7 jours avant la suppression de l’adresse e-mail, ce qui expliquerait cette précision ?

    RépondreRépondre
  9. Louis dit :

    Moui, c’est possible…

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *