Nouveaux passes Navigo/Cartes Oranges RATP : Comment ça fonctionne

[ 1 ] Commentaire
Share

Si vous utilisez régulièrement les transports en commun parisiens, vous aurez sans aucun doute noté que la RATP nous préviens depuis quelque temps de la disparition du coupon Carte Orange. A la place, elle met en avant ses Pass Navigo.

Alors, comment ça marche ?

En gros : maintenant, il y aura deux passes Navigo : le premier, qu’on appellera le « blanc » (parce qu’il est à moitié blanc, contrairement au pass classique qui est dans les tons bleu-violet), vous pourrez l’acheter dans tous les guichets, il sera anonyme, et il coûtera 5€. En plus de ce prix, vous devrez rajouter le prix habituel d’une carte Orange. En fait, vous achèterez dans un premier temps le Pass, puis vous le rechargerez à chaque fois que vous en aurez l’utilité.

Le deuxième Pass, le classique, nécessite que vous soyez enregistré comme client RATP. Il faut pour cela aller faire faire son Pass dans une boutique RATP, aussi appelée « agence commerciale » (il n’y en a pas partout). Ils vous font le Pass en moins d’un quart d’heure, ils prennent une photo de vous avec une WebCam, et le Pass est gratuit. Par la suite, il faudra, pareil,  recharger son Pass en fonction de ce que l’on veut consommer.

La différence entre les deux ?

Le Pass anonyme présente l’avantage d’être anonyme, et d’être vendu dans tous les guichets. Mais il vous coûte 5€ supplémentaires, et si vous le perdez, il faut en racheter un. Donc encore 5e.

Le Pass classique, lui, reste gratuit, si vous le perdez (ou si il est démagnétisé), la RATP vous le remplace gratuitement. Mais il n’est pas disponible partout, il n’est pas anonyme, et il faut un bon quart d’heure pour le faire faire.

Vous serez peut-être intéressé :

Un commentaire sur ce billet

  1. Mike dit :

    Merci pour l’info, je ne connaissais pas ce deuxième passe.

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *