Le marché des SI professionnels : un marché trop peu connu

[ 4 ] Commentaires
Share

J’ai la chance d’être en ce moment dans un milieux professionnel, ou plus exactement dans une grosse entreprise (une entreprise de services, pour être précis). Ça n’est pas un secret : une énorme entreprise a besoin de beaucoup de licences pour des logiciels (par exemple, les logiciels de bureautique type Microsoft Office), ou bien il lui faut un bon gros système d’information qui lui permette de lier tous les services entre eux et accélère les échanges et traitement d’information.

Au final, on en reviens au même, ça coûte cher.


Or, je ne sais pas si vous êtes au courant, mais les systèmes d’information sont une tendance en ce moment à la mode, et notamment les systèmes qui permettent de centraliser et d’unifier ces différents SI. Et pour aller très vite, ça s’appelle des CRM ou des ERP.

SAP Applications

Wikipédia explique bien mieux que moi :

Un ERP[…] est […] un « logiciel qui permet de gérer l’ensemble des processus opérationnels d’une entreprise, en intégrant l’ensemble des fonctions de cette dernière comme la gestion des ressources humaines, la gestion comptable et financière, mais aussi la vente, la distribution, l’approvisionnement, le commerce électronique. »

Le principe fondateur d’un ERP est de construire des applications informatiques (paie, comptabilité, gestion de stocks…) de manière modulaire (modules indépendants entre eux) tout en partageant une base de données unique et commune. Cela crée une différence importante avec la situation préexistante (les applications sur mesure existant avant les ERP) car les données sont désormais supposées, standardisées et partagées, ce qui élimine les saisies multiples et évite (en théorie) l’ambiguïté des données multiples de même nature (exemple : société TRUC, TRUC SA et Sté TRUC…).

L’autre principe qui caractérise un ERP est l’usage systématique de ce qu’on appelle un moteur de workflow (qui n’est pas toujours visible de l’utilisateur), et qui permet, lorsqu’une donnée est entrée dans le système d’information, de la propager dans tous les modules du système qui en ont besoin, selon une programmation prédéfinie.

Bref : je ne vais pas m’étendre, car ce n’est pas le but ici, mais comprenez juste que tout comme le marché des licences multiples, celui des ERP en entreprise se joue avec des contrats de plusieurs millions d’euros à chaque fois (je parle pour les grosses entreprises). C’est donc un sujet important au sein de ces entreprises, un sujet qui implique pas mal de responsabilités, et donc un sujet qui n’aime guère être pris à la légère.

Or, ce que je regrette, c’est qu’aucune éducation ne soit faîte sur ces logiciels d’entreprise dans le parcours classique d’un étudiant, alors qu’il aura très probablement à l’utiliser en entreprise, et que de surcroît sa connaissance, même de la notion d’ERP, peut être déterminante lors d’un entretien d’embauche.

Pourtant, il y en aurait, des choses à dires là dessus : déjà de connaitre la notion d’ERP, d’y avoir touché un tout petit peu, de savoir que SAP, Oracle et XRT sont trois énormes entreprises dont c’est le métier…

Je ne sais pas comment finir ce billet, mais je voudrais faire ressortir le fait que la notion d’ERP et/ou de CRM est très peu connue dans le monde des jeunes, et même de ceux qui sont passionnés d’internet. Pourtant le cloud computing passera par les ERP et CRM, qui ont déjà (pour la plupart) une version qui s’exécute directement dans le navigateur du client. De même, Salesforce est un outil incontournable, et pourtant totalement inconnu de ces même jeunes, qui vont malgré tout passer des heures sur le net (ce que je ne critique pas, loin de là !). Pourtant, Salesforce, c’est typiquement une application de Web3.0, de Cloud Computing, de Software As A Service, donc cela gagne a être connu pour le futur !

Pour aller plus loin, et si on veut continuer par là, on peut également voir le faire que la majorité des gens qui circulent sur le net n’ont quasiment jamais entendu parler de WebOS (ou ne sauraient pas les définir), ne sauraient pas citer le nom de EyeOS (un WebOS libre)… Or pourtant ça peut servir en entretien d’embauche, et faire tout de suite la différence ! (J’ai peut-être de la chance, mais ça m’a servis deux fois)

eyeos_lars_home

Bref : tout un tas de notions, de solutions qui arrivent, qui sont envisagées par les entreprises, et que les jeunes qui souhaitent avoir un emploi feraient bien de commencer à connaitre. Je n’ai pas dit qu’il faut les connaitre sur le bout des doigts, je parle simplement de savoir vaguement ce que c’est, ce qui sera déjà pas mal.

Vous serez peut-être intéressé :

4 commentaires sur ce billet

  1. Tokyrn dit :

    Bonjour AbriCocotier,

    Je travaille pour une pme qui met en place ce genre de solution ERP qui se nomme Jeeves (jeeves.fr).

    Il existe une licence en France à Lyon, a IUT A GEA de la Doua qui traite de ce sujet.
    (Licence Management des organisation option Integration Progiciel de Gestion Intégré dans les PME-PMI).

    Voila 🙂

    RépondreRépondre
  2. Louis dit :

    Merci pour l’info Tokryn !

    RépondreRépondre
  3. Tokyrn dit :

    J’ajouterais même que dans Jeeves le CRM et ERP sont dans une même base de données (idéale quoi … :))

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *