Ford Mustang Mach1 351 : THE Driving Machine

[ 4 ] Commentaires
Share

Au hasard d’une balade (en fait pas du tout, on allait juste voter), on a eu la chance de rencontrer une superbe Ford Mustang Mach 1 351. Je comprend assez bien pourquoi elle est qualifiée de « Driving Machine » !

Pour ceux qui ne sauraient pas ce qu’elle a de particulier, voilà le passage de Wikipédia qui en parle :

1969 – 1970

1969 est une année de transition entre deux modèles de carrosseries de la première génération de Mustang mais aussi entre la Mustang pony car et la Mustang muscle car.

Si les coupés et cabriolets ne subissent que peu de modifications, avec une fausse prise d’air orientée vers l’arrière et une allure plus agressive, c’est le fastback, désormais nommé sportsroof (« toit sport »), qui est le plus modifié :

Plus basse, ligne tendue avec un toit toujours plus fuyant, des prises d’airs réduites prenant place devant les ailes au niveau de la ceinture de caisse suivant les finitions. Ce type de carrosserie préfigure celle de la deuxième grosse évolution esthétique des Mustang, et sera utilisée pour les versions Mach 1.

Les caractéristiques communes aux deux variantes de carrosseries sont :

  • la calandre, qui voit disparaître le corral, remplacé par un logo du type de celui présent sur les ailes avant les années précédentes – les feux avants sont pour la première fois au nombre de quatre, dont deux dans la grille, les feux en extrémité d’ailes sont plus reculés que les années précédentes ;
  • le panneau arrière, légèrement incurvé, s’incline vers l’avant, avec des feux au relief plus marqué.

1970 marque l’année de la généralisation de la base sports roof de l’année précédente pour les trois types de carrosserie, avec disparition complète des fausses prises d’air latérales.

La modification la plus flagrante se situe au niveau de la calandre, dont les feux prennent maintenant position dans la calandre, de fausses prises d’air les remplaçant aux extrémités d’ailes. Le panneau arrière présente des feux arrières renfoncés et devient plat.

La gamme se compose de six modèles : Coupé Hardtop, Coupé Grandé (finition ‘luxe’), Coupé SportsRoof, Convertible (cabriolet), Mach 1 et Boss.

1971 – 1973

Dernières modifications de cette série, avec une nouvelle calandre, plus agressive. Les feux de route reprennent leur position en extrémité extérieure de calandre, les feux additionnels sont positionnés horizontalement en 1971 et 1972, et les feux arrières prennent une forme trapézoïdale sur un support quasi vertical.

En 1973, les phares additionnels sont en position verticale, le pare-chocs avant se fait plus proéminent.

Le toit du SportsRoof se tend encore plus vers l’horizontale (effet surtout dû à un épaississement de l’arrière de la voiture).

Cinq modèles sont toujours disponibles :

  • D’allure sportive mais sage, le Coupé, fourni de base avec un six cylindres, s’adresse à la famille américaine moyenne.
  • Le Cabriolet, pour ceux qui aiment rouler cheveux au vent.
  • Un air racé, mais fourni de base avec le six cylindres pour la version SportsRoof
  • Version luxueuse du Coupé, la Grande se distingue, entre autre, par son toit vinyle.
  • Et enfin, surnommée The Driving Machine, la Mach1.

La galerie complète est ici, dont voilà le diaporama :

Vous serez peut-être intéressé :

4 commentaires sur ce billet

  1. Vinadeal dit :

    La classe… Comme toutes les mustangs de la période 1968-1975…

    Ma préférée restera quand même la Shelby GT500 1ère du nom 🙂

    RépondreRépondre
  2. Caroline dit :

    @Vinadeal : On est d’accord 😉

    RépondreRépondre
  3. Damien dit :

    Propriétaire d’une Buick GS400 de 67, sur maisons-alfort, je serais plutôt intéressé de pouvoir discuter avec le propriétaire!
    Si possibilité de dévoiler l’endroit où a été prise la photo, merci de me laisser un email 😉

    Bonne soirée @+

    RépondreRépondre
  4. mamatt dit :

    bonjour,
    j’ai une mach 1 73 avec un 302, je suis dans le 94 aussi à bonneuil sur marne
    je la vends fin aout pas tres cher (13000€)
    un rafraichissement carrossrie et ciel de toit est à prevoir moi elle me plais comme ca car elle fait réellemnt d’époque mais en ce qui concerne la mécanique rien à dire;

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *