Le Zune HD pose la question de la pérénité des players MP3

[ 6 ] Commentaires
Share

Microsoft Zune HD Portable Perfection

Si vous suivez un peu l’actualité des nouvelles technologies, vous avez surement pu voir que Microsoft a annoncé la sortie prochaine du Zune HD. En gros, on a là un concurrent direct de l’iPhone Touch made in Microsoft, avec taille extra-fine, écran  OLED tactile 16:9, résolution HD 720p, possibilité de naviguer sur le web et de télécharger des application sur le MarketPlace, radio, accéléromètre et Wifi. Un iPhone Touch. Made in Microsoft.

Youpi.

Qui cela intéresse-t-il ? Y’a-t-il encore un marché pour le player MP3 ? Quel intérêt du player MP3 alors qu’aujourd’hui, les téléphones portables de nouvelle génération (l’iPhone en priorité) offrent la taille mémoire et l’interface ?

Pour autant, et je ne saurais pas vraiment dire pourquoi, j’ai l’impression que le marché n’est pas encore complètement unifié, et que les clients continuent à vouloir une séparation entre leur téléphone/smartphone et leur bibliothèque musicale. Ainsi, si on gardera son portable dans sa poche au cas où l’on devrait envoyer un SMS, ou tout simplement passer/recevoir un appel, on réservera également un petit coin à son lecteur MP3.

Pourquoi cela ? Quelles sont les dernières barrières ?

Plusieurs choses : d’une manière générale, ce que j’ai dit sur la mémoire embarquée des smartphones n’est pas complètement vrai : sur les smartphones non-iPhone, la taille de la mémoire dépasse très rarement les 4 Go, alors que l’iPhone fait deux fois plus. De plus, l’interface des players MP3 est bien mieux adaptée à la lecture de musique, contrairement aux petits logiciels interne des portables actuels, qui sont rarement aussi bien (notez que les constructeurs, quand ils font un effort et mettent un logiciel de lecture de musique correcte, ne manquent pas de le faire payer au prix fort au consommateur, comme si c’était vraiment un « plus » et pas une chose tout à fait normale : cf les gammes XpressMusic de Nokia, par exemple).

Pourquoi cette prédominance de l’iPhone alors ?

Encore une fois, c’est la pluridisciplinarité de Apple qui permet à l’entreprise de Cuppertino de dépasser la concurrence : en effet, chez Apple, on décide du matériel ET du logiciel : cela permet d’avoir un iPhone pratique à utiliser (fonctions tactiles), a grosse capacité (mémoires flash de 4 Go et 8 Go), avec une interface vraiment facile à utiliser (iPhone OS). Pour revenir au Zune HD et à Microsoft, je pense que la création d’un produit vraiment concurrentiel serait tout à fait possible, si Microsoft s’alliait avec un constructeur (par exemple : HTC) pour proposer une mémoire embarquée vraiment intéressante (la même chose que pour l’iPhone, et pas simplement un carte MicroSD de 1 Go comme c’est trop souvent proposé), une belle interface tactile et un bon logiciel de lecture (un Windows Mobile donc les fonctionnalités et paillettes du logiciel du Zune HD auraient été intégrées).

Pour en finir avec cette histoire

Bref : je ne crois pas que le Zune HD ait des beaux jours devant lui. La seule façon dont Microsoft aurait pu s’en sortir à ce niveau, cela aurait été de nous sortir un Zune Phone, sorte de iPhone à la sauce Microsoft, dans lequel ils auraient mis Windows Mobile, une grosse puissance (il en faut pour Windows Mobile), et une très grosse mémoire. Là, ils auraient pu vendre et proposer un produit en concurrence avec l’iPhone, même si ayant trois ans de retard. Quelque fois, il vaut mieux avoir trois ans de retard, mais enfin commencer à sortir de terre, plutôt que de décider de s’enfoncer un peu plus dans son trou… Bien sûr, j’imagine que les commerciaux de Microsoft ont dû examiner le marché bien mieux que moi, et qu’ils ont de très bonnes raisons d’investir dans le Zune HD. Mais quelles raisons ?

Microsoft Zune HD

Évidemment, je fais là un billet plus ou moins à charge sur les players MP3 basiques, alors que le Zune HD n’en est plus un, puisqu’il est désormais doté des fonctionnalités de navigation web et de téléchargement sur le MarketPlace de Microsoft. J’aurais donc pu faire un article sur le nouveau marché du jeu mobile, car je crois que le vrai enjeux est là.

Vous serez peut-être intéressé :

6 commentaires sur ce billet

  1. PatatoOor dit :

    Le gros problème me semble tout simplement être le fait qu’une machine qui fait téléphone, SMS, appareil photo, internet, lecteur vidéo et MP3 consomme une quantité énorme de batterie.
    Avoir un téléphone d’un coté et le reste de l’autre permet de sauvegarder la batterie de son téléphone par exemple.
    Enfin moi je dis ça mais je n’ai qu’un iphone et je me ballade avec mon câble USB pour le recharger sur chaque PC que je croise 🙂

    RépondreRépondre
  2. Louis dit :

    Oui, j’avais pas pensé à l’aspect Batterie, mais c’est vrai que c’est un problème (qui devrait progressivement être résolu à l’avenir, je pense). Tu crois vraiment que tous les gens ont deux appareil (portable + player MP3) à cause des limites de batterie ?

    RépondreRépondre
  3. PatatoOor dit :

    Non je pense que les gens ne sont pas encore habitué au fait qu’un téléphone puisse faire beaucoup de choses… ça viendra (encore une fois grâce à l’iphone à mon avis qui a démocratisé des usages déjà existants !).
    Mais de ma propre expérience avec l’iphone, lire mes RSS et mails le matin, écouter des podcasts, des mp3, surfer un peu, téléphoner en journée et faire de même le soir, en 3/4h je n’ai plus de batterie… et quand on a besoin de téléphoner en urgence c’est embêtant !
    Tant que les batteries ne tiendront pas une journée entière en utilisation intensive ça posera problème je pense !
    Mais comme j’ai dit avec l’iphone et son câble USB qui ne prend pas une place énorme je peux le recharger sur chaque ordi que je croise, au bureau, chez un pote, dans un cyber, …
    Ce n’est évidemment pas l’idéal..

    RépondreRépondre
  4. Louis dit :

    Ouai, mais je pense que ce problème de batterie sera vraiment résolu… Nan parce que comme tu le dis toi-même, c’est le seul vrai problème de l’iPhone. Donc si ça se trouve, la nouvelle version de l’iPhone (qui doit plus ou moins sortir d’ici quelques mois), aura sans doute une meilleure batterie.

    RépondreRépondre
  5. PatatoOor dit :

    pour ma part je suis prêt à sacrifier la batterie pour avoir un appareil qui fait tout, mais je ne téléphone que très peu finalement…

    RépondreRépondre
  6. Louis dit :

    Nan mais ce que je dis c’est que la batterie n’est finalement pas un si gros problème, par rapport aux possibilités déjà offertes par l’iPhone.

    Donc en d’autres termes, l’iPhone n’a qu’un seul défaut (qui ne doit pas être si difficile à régler) : sa batterie.

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *