Systèmes d’exploitation : comment innover ?

[ 1 ] Commentaire
Share

Windows Apple

Je lisais récemment un billet sur 01net donnant 10 raisons pour ne pas passer à Windows Seven, et 10 raisons qui en font un OS incontournable. Ce que j’en ai retenu : Windows 7 apporte des améliorations par rapport à Vista, des améliorations dignes d’un Service Pack, mais pas de quoi payer plusieurs centaines d’euros pour s’équiper à nouveau.

La question était donc : Quelles innovations méritent-elles un changement d’équipement logiciel ? Ou en d’autre termes : à partir de quel point la quantité d’innovation mérite-t-elle que l’on s’équipe de la nouvelle version ?

Ainsi, la réflexion, je crois, s’articule d’abord autour d’un prix de vente : en effet, pour un système d’exploitation tel qu’Ubuntu, on se pose moins la question du passage à la version supérieure, vu qu’il est gratuit. Pour Windows, à 300 euros le nouvel OS, on a tendance à réfléchir un peu plus. Pareil chez Mac OS (qui fonctionne sur un mode de « mise à jour payante » : c’est subtil).

Deuxième réflexion : l’offre logicielle embarquée. Sur ce point, on notera la facilité dans laquelle se trouve Ubuntu au niveau juridique, contrairement à la situation assez compliquée dans laquelle on retrouve Apple et Microsoft. Si on prend les navigateurs pour exemple, Canonical (maison mère d’ubuntu) ne peux pas vraiment être accusée de vouloir « imposer » un produit maison, car les logiciels libres (je parle ici des licences GPL-like) étant par définition à tout le monde, bien malin celui qui peut dire que tel logiciel est la propriété de telle société. Et vous remarquerez que de cela découlent un certain nombre de chose.

En effet : regardez Ubuntu aujourd’hui (mais je crois que Mac OS est pareil à peu de chose près) : une fois le système d’exploitation installé, vous avez accès à un certain nombre d’application de base, mais pour autant, vous permettant, sans installer grand chose, d’avoir des fonctionnalités assez poussées. Ainsi, sur les deux OS cités précédemment, vous aurez (c’est un exemple) après extrêmement peu de manipulation, un logiciel pour prendre des photos avec votre webcam et les modifier de façon amusante. Bref : avec très peu de manipulation, Mac OS et Ubuntu offrent des logiciels quasiment pré-installés permettant d’obtenir un OS opérationnel, et ce pour toute les utilisations. Aujourd’hui, Windows a du mal à proposer cela. D’abord parce que certains logiciels ont été laissés à l’abandon (jusqu’à peu on pouvait citer MS Paint ou Wordpad, mais ils ont reçu un petit coup de plumeau), parce que d’autres sont la cible d’attaques de la concurrence (abus de position dominante, etc par exemple sur le secteurs des navigateurs), bref, sur l’offre logicielle collatérale, Windows est aujourd’hui un peu derrière les deux autres, et je crois que le fait qu’il soit leader sur le marché n’y est pas pour rien.

Enfin, je parlerai du design. En effet, même si la sortie de chaque nouvel OS de Microsoft fait toujours parler en terme de design, il n’y a pas à dire : Mac OS est le vrai leader (l’inspirateur), et Ubuntu, via des initiatives disparates (Compiz fusion, XGL, etc.), propose aussi quelques idées. Donc, et c’est assez étonnant : le leader n’est pas l’inspirateur. A l’inverse de Google qui sur le marché des applications Web a toujours une longueur d’avance (souvenez vous de Google Maps et de la révolution que cela a été), Microsoft vit actuellement plus ou moins sur une base d’utilisateurs qui aiment l’environnement (d’autres diront que les utilisateurs y ont simplement leurs habitudes), ce qui est déjà pas mal…

Ainsi, il ressort que dans le monde du système d’exploitation, aujourd’hui les bases de fonctionnement sont déjà acquises. Les innovations se font donc dans des subtilités visuelles/graphiques et/ou dans l’offre de logicielle co-proposée. Là, je crois que l’avantage de la gratuité de Ubuntu est décisive, c’est pourquoi je ne comprend pas pourquoi Microsoft ne propose pas lui aussi (et c’est valable pour Apple également) une offre embarqué de qualité et surtout remplissant tous les besoins. Quid d’une application pour les webcams ? Quid d’un player musical/vidéo de qualité ? (Windows Media Player n’est vraiment pas ce qui se fait de mieux…). Quid d’une suite bureautique gratuite et légère qui serait pré-fournie avec l’OS (MS Works n’est pas fantastique…). Quid d’un vrai gestionnaire de photos ? Avec retouche ?

Bref : tout un tas de petites applications qui permettraient à mon avis à Microsoft de revenir dans le cœur de ses utilisateurs, même si il est clair que ça ne plairait pas à tout le monde, pour les raisons que l’on connait déjà avec les navigateurs.

Windows Mac OS

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *