Sun racheté par Oracle

[ 7 ] Commentaires
Share

IBM y avait pensé, Oracle l’a fait. Donc au final, Sun Microsystems va entrer cet été dans le giron d’Oracle pour la somme de 5,4 milliards d’euros (9,50 dollars US l’action). Et Oracle va devenir un concurrent plus grand pour… IBM. Dur.

Rappelons que Sun Microsystems c’est :

  • Java (et tout ce qui va avec)
  • MySQL
  • la suite StarOffice/OpenOffice
  • VirtualBox
  • NetBeans IDE

Quels logiciels seront potentiellement touchés ? Si on considère que Oracle fait majoritairement de la Base de Données (Oracle DB), on peut penser que des modifications vont intervenir sur MySQL. Si on considère Oracle Collaboration Suite, on peut penser à OpenOffice. Oracle JDeveloper me fait penser à Netbeans.

Pour le reste, je serais bien prétentieux de dire ce que le futur nous réservera. J’espère simplement que la philosophie libriste de Sun va inspirer Oracle, et former un géant du libre. Plus largement, j’espère que ce rachat va montrer à des entreprises hésitantes que le libre génère beaucoup de trafic de capitaux (pour le moins !) -une médiatisation des entreprises fonctionant à partir de logiciels libres en d’autres termes-, et donc qu’il a une certaine importance. Que le libre n’est pas qu’un épiphénomène de quelques gus dans leur garage, quoi. De là à s’intéresser aux logiciels libre, et à les utiliser, il n’y a qu’un pas.

Vous serez peut-être intéressé :

7 commentaires sur ce billet

  1. dew dit :

    Sun c’est aussi NFS, Solaris, Sparc, UltraSparc. MySQL et Oracle ne jouent pas tout à fait dans la même cour, la rumeur dit qu’ils vont continuer à évoluer chacun de leur côté… pour le moment.

    RépondreRépondre
  2. H4mm3r dit :

    Bon, c’est plus trop de la hot news mais comme ça, on peut y avoir réfléchi un petit peu avant d’en parler. Donc, SUN c’est un peu plus :
    – Rock qui arrive bientôt
    – SSD industriel
    – OpenSolaris
    – OpenStroage
    – Fishworks
    – Comstar
    – Projet Kenai et leur plateforme de Cloud Computing
    – Project BlackBox
    et j’en passe.

    A mon avis, le point intéressant de cette fusion reste pour moi que les édituers de soft qui veulent avoir un rôle plus importants sont obligés de se salir les mains avec le matériel !

    RépondreRépondre
  3. AbriCoCotier dit :

    Oui, vous avez tous les deux raison. Ce qui est drôle cependant, c’est qu’on dirait Sun beaucoup plus important qu’Oracle (par la quantité de produits au moins) et pourtant c’est Oracle qui est l’acheteur !

    RépondreRépondre
  4. nico dit :

    A mon sens c’est clair que Oracle va utiliser Open Solaris pour construire son propre OS et proposer a ses clients des solutions DB + OS. Aujourd’hui ils dependent de Microsoft ce qui est mauvais pour eux. Larry Ellison va pouvoir tenter de realiser son vieux reve qui est de concurrencer serieusement Microsoft.

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *