Les deux blagueurs du jours sont Maxime Lombardini et Peter Sunde

Donnez votre avis !
Share

Je me permet de décerner aujourd’hui deux palmes de la bonne blague du jour.

D’abord à Maxime Lombardini (directeur général d’Iliad, maison mère de Free) qui a déclaré lors d’une réunion organisée mardi dernier par SVM, qui comptait en ses rangs des dirigeants (ou représentants) de nombreuses entreprises (Orange, SFR, Free, Fnac, VirginMega, Deezer, MyMajorCompany, Jamendo), mais également Nathalie Kosciusko-Morizet :

« Quand on a habitué le public à une série américaine et que vous lui demandez d’attendre 18 mois pour qu’il puisse visionner la saison 2, est-ce illégitime de la télécharger ? Je pense que non, même si c’est du téléchargement illégal. »

Paiiinnng dans le projet de loi Création et Internet.

Ensuite à Peter Sunde, porte parole du site ThePirateBay, qui a déclaré suite à sa condamnation :

« C’est très bizarre de se faire condamner comme ça à de la prison […] nous ne pouvons pas payer, et nous n’aurions pas payé (si nous avions de l’argent) ». Puis, rédigeant une fausse reconnaissance de dette au stylo à bille sur une feuille A4, il affirme que c’est « à peu près tout ce qu’ils auront ».

« Même si j’avais de l’argent », explique Peter Sunde, « je préfèrerais brûler tout ce que je possède plutôt que donner un centime » (aux maisons de disques et aux studios de cinéma qui ont porté plainte contre The Pirate Bay).

Au moins, on ne pourra plus dire que les geeks n’ont pas d’humour.

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *