Twitter utilise les Amazon Web Services

[ 6 ] Commentaires
Share

Alors je sais que beaucoup s’en foutent, que les autres ne savent pas ce qu’est Twitter (ou en ont marre que tout le monde en parle – ici il n’est pas question de parler du phénomène Twitter mais de son côté technique), et encore moins ce que sont les Amazon WS (pour Amazon Web Services).

Bon alors l’objet du présent billet est de s’étonner du fait qu’un site comme Twitter, dont tout le monde parle et tout et tout, utilise les Amazon Web Service. Naïf comme je suis, je pensais qu’ils fonctionnaient avec leur propre infrastructure, leurs propres serveurs et tout… Ben nan !

Vous serez peut-être intéressé :

  • Youtube utiliserait Amazon Cloudfront
    Je sais plus d'où j'ai récupéré ce screenshot, mais il montre que la page de Youtube Symphony Orchestra se réfère à Cloudfront.net (propriété de Amazon.com) qui est un des outils proposés dans la suit...
  • Twitter dans les choux, un business model ?
    Ces derniers temps, on a tous pu constater, pour peu qu'on utilisait Twitter depuis l'interface web, que ce dernier était extrêmement lent, ou bien nous envoyait tout simplement une belle erreur en no...
  • Seesmic Web Client : enfin un vrai client web pour Twitter
    Seesmic, l'entreprise de Loic Lemeur, vient d'annoncer la sortie d'un nouveau service orienté Twitter : Seesmic Web Client, qui, comme son nom l'indique, est un client web pour Twitter, à l'image du t...
  • Twitter hacké par la cyber-armée iranienne
    Ce matin, vers 7h20, la page d'accueil de Twitter n'est plus disponible, et affiche (quand on parvient à l'afficher), un message de hack, disant : Twitter has been hacked by iranian cyber army. Techni...
  • Twitter passe de MySQL à Cassandra
    Je me demandais depuis pas mal de temps comment fonctionnait Twitter en terme de BDD, en me disant que vu l'énorme volume de données, il serait extrêmement compliqué pour eux d'être sur MySQL (dont j'...

6 commentaires sur ce billet

  1. H4mm3r dit :

    Mais non, Louis. Regarde ton post d’hier. Les lecteurs te lisent et te corrigent aussi !

    Pour Twitter, j’ai lu un article intéressant sur un exercice de style en prenant cette application :
    http://natishalom.typepad.com/nati_shaloms_blog/2009/04/writing-your-own-scalable-twitter.html

    Un autre sur les technos de Twitter :
    http://highscalability.com/some-point-cost-servers-outweighs-cost-programmers

    En effet, rien ne s’oppose à utiliser cette plateforme fournie par un libraire 😉

    Le monde change !

    RépondreRépondre
  2. Louis dit :

    Merci pour ces article h4mm3r (j’ai préféré le deuxième au premier 😀 ). Nan mais c’est pas si difficile de monter un serveur, donc c’est à priori étonnant qu’une boite comme Twitter utilise des services externes (en plus comme je l’ai toujours dit, je suis pour l’autonomie des ressources, et la non-dépendance de tiers quand on le peut).

    RépondreRépondre
  3. H4mm3r dit :

    C’est peut-être une partie de l’appli qui va sur AWS. Youtube utilise des CDN pour les vidéos les plus populaires par exemples. Tout ce qu’amène Amazon, c’est de la puissance CPU. Ca t’évite pas mal de CapEx et d’OpEx. La notion d’économie est pertinente pour ce genre d’applis dont je ne vois pas clairement le business model à part tuer le mail…

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *