Quels outils Google utilise-t-il en interne ?

Donnez votre avis !
Share

Google fait parler de lui, même quand ça n’est pas délibéré.

Les outils internes de Google

Les outils utilisés par les Googlers
Brian Ussery est un expert SEO et il vient de publier sur son blog le compte rendu d’un webcast qu’il a animé avec Naveen Viswanatha, un ingénieur de chez Google. Précisons que cette conférence a été organisée par KMWorld. Pour notre plus grand plaisir, il joint un fichier PDF de la présentation qu’il a faite et on y apprend beaucoup de choses intéressantes…

Du temps soigneusement compté
La galaxie Google est partagée en trois grands départements dont il donne quelques éléments marquants :

  • Recherche, publicités et applications : qualité du moteur de recherche, parcours du Web et indexation des résultats, Adwords et AdSense, Google Apps.
  • Fort potentiel : Blogger, Picasa, Google Actualités, Google Pack.
  • Libre et décalé : publicité hors connexion, Google Wifi, Google Transit.

On applique ensuite une loi des 70/20/10 imaginé par un des fondateurs de Google, Sergey Brin et que l’on pourrait traduire par « Loi d’allocation des ressources ».
En bref, les employés de Google vont consacrer 70 % de leur temps à ce qui fait le cœur du métier de Google et que l’on pourrait surnommer « la grosse artillerie ». Une fois que le boulot principal a été fait, arrive le tour des projets présentant un fort potentiel et qui doivent occuper 20 % de l’énergie dépensée par les Googlers. Enfin et dès que la pression est quelque peu retombée, chacun peut alors se consacrer à des projets plus personnels et laisser libre cours à son imagination et sa créativité.
Selon Naveen le modèle de Google est basé sur une structure de management horizontale (« flat »). De fait, les employés de chez Google sont libres d’innover et de partager leurs informations de manière ouverte. Mais ils sont en quelque sorte aidés par une multitude d’outils et d’applications dédiées.

google projects
Google Product Snippets
Un de ces outils de collaboration à usage interne est appelé « Product Snippets ». Chaque semaine les Googlers sont invités à envoyer par mail le bilan des dernières semaines passées (projets et activités) et à décrire leurs prévisions de travail pour les jours à venir. On dirait qu’il y a un bouton de souscription d’un flux RSS au format Atom. Ces extraits de la vie professionnelle de chacun sont tous compilés dans une base de données accessible à tout le monde et nommée la  » Google’s project database » (« PDB » pour les initiés).

google ideas
Google Ideas
« Google Ideas » est une autre application développée en interne visant à encourager l’innovation sous toutes ses formes. Dans cette autre base de données, chacun peut partager de nouveaux projets, donner d’autres idées ainsi que commenter et noter ceux des autres sur une échelle allant de 1 à 5. Dans la copie d’écran réalisée, on peut voir des suggestions datant de 2006 et dont certaines ont été réalisées (ou en voie de l’être) : UPC database and applications, GPS integration with Earth/Maps, etc. Il y a également une colonne « Buzz » qui donne une idée du niveau d’enthousiasme suscité par telle ou telle trouvaille.

google moma
Google Mona
« Moma Inside Google » est un moteur de recherche interne à l’entreprise. En plus des mêmes fonctions que le moteur de recherche grand public, les Googlers peuvent basculer en mode sécurisé et rejoindre Moma. Naveen explique que grâce à cet outil, il a pu trouver l’expert dont il avait besoin pour mener à bien un projet sur lequel il travaillait. Naveen montre aussi que le moteur renferme des outils cachés comme un glossaire, des définitions et des suggestions de recherche en temps réel. Il suffit qu’un employé saisisse « dasher » pour que le moteur lui fasse une multitude de suggestions : Dasher – Engineer Resources, Dasher – product Information, etc. Par ailleurs, l’interface du moteur offre l’accès à toute sorte d’autres services comme le support technique, les notes de frais, les demandes de congés, les comptes-rendus de l’entreprise, etc. Enfin, il y a des liens vers des applications comme :

  • Mailman (Listes de diffusion),
  • Scarron (Partage de listes),
  • Todor (Sites Web),
  • Weber (Conférence sur le Web),
  • etc.

Chez Google, on doit appeler Moma, la « Matrice » : une sorte de liquide amniotique dans lequel les Googlers restent en apnée durant tout leur séjour au sein de la firme.

google caribou
On peut aussi s’apercevoir que le programme de messagerie utilisée en interne se nomme Google Caribou. C’est une version « alpha » mais qui ressemble comme deux gouttes d’eau au Gmail que nous pouvons tous utiliser.

Bien entendu, on reste un peu sur sa fin et il y a surement beaucoup d’éléments qui ne sont pas approfondis mais, malgré tout, cette présentation est une excellente façon de sentir ce à quoi peut ressembler la « Culture Google ».

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *