« L’homme parle » : le nouveau tube de MyMajorCompany ?

[ 12 ] Commentaires
Share

L homme parle de RollinStone par MyMajorCompany

Vous avez peut-être entendu parler du nouveau tube français « L’homme parle » – La Crise. Ce que vous ne savez peut-être pas, c’est qu’il sort tout droit de MyMajorCompany, plus précisément du compte de Pierre Dumont (profil : « RollinStone ») sur ce site. Le groupe a aussi une page MySpace ici.

J’avais déjà eu l’occasion de parler de MyMajorCompany lors de la sortie du titre « Toi + Moi » de Grégoire, où j’avais vraiment encensé cette entreprise, expliquant que là, c’étaient les artistes et le public qui étaient au centre du processus de sélection des titres musicaux (au contraire du système actuel dans lequel les majors choisissent les merdes sons que le public écoutera, et se fait payer très/trop grassement pour ça), et MyMajorCompany qui venait en support de l’engouement populaire. C’est important. Je vois que, avec « L’Homme Parle », le nouveau système continue à (bien) fonctionner.

Alors, si je peux me permettre (je ne vais pas me priver), je rajouterai à cela deux choses :

  • Certes, les paroles de la chanson ne sont pas des plus tendres envers le pouvoir exécutif national, mais bon, la contestation par l’art ne date pas d’hier, alors il n’y a là dedans rien de plus classique, finalement.
  • Mais ce que je voudrais surtout mettre en lumière, c’est que, alors que la loi Création et Internet est actuellement débattue (modulo les décalages et reports de séances), MyMajorCompany montre qu’un autre modèle est possible, et que celui en place n’a plus lieu d’exister.

Allez hop, je met les paroles de la chanson :

« L’homme parle » La Crise
Un jour, un jour, un jour la croissance viendra
Un jour mon patron me dira
Allez je vous augmente aussi
Mais aujourd’hui je vous licencie

Merci aux pros de la langue de bois, merci aux rêves d’un millionnaire
Donnez des pièces jaunes à Carla pour qu’elle nous sorte de la galère
Merci aux banques sans foi ni loi, pouvoir d’achat ne connait pas
La seule bourse assez bien c’est pour moi, c’est celle que je touche à la fin du mois
Alors pour toute l’hypocrisie
un grand merci à Sarkozy
Grâce à vous tous on se dit
Bon dieu dans quel monde on vit ?

Refrain :
Du FMI au RMI de l’ISF à SDF
Du ministère à la misère
De la CGT au Medef
Du caniveau à la tête de l’Etat
Du chapeau au RSA
De la France du haut à la France d’en bas
Il n’y a qu’un pas
Alors on danse
Sur le monde en morceaux
Alors la valse commence
Toujours sur le même tempo
Alors on danse
Sur le monde en morceaux
Après tout quelle importance
Pour nous c’est pas nouveau

La vie est pleine de surprises
Surtout pour ceux qui connaissent la crise
Je lève mon verre à votre santé
Avant qu’on se fasse tous sauter

Moi dans la vie je m’en fais pas
Je bouffe des pâtes à tous les repas
Embrassez pour moi la famille
Pendant que mes frères crient à la famine

Merci Monsanto pour tous tes OGM
Merci à Quick et McDo pour nous vendre la bouffe qu’on aime
Course à la consommation
Produits des cons sans sommation
Et vous qui trouvez tout horrible
Moi je dis qu’ensemble tout est possible

C’est pas grave, on vous pardonne de conduire le monde à la perte
On compte bien sur vos amis pendant ce temps nous on fera avec les restes
Une part de connerie pour le dessert
Je sais que t’en as marre mais y a que ça qui reste pas cher
Je vous jette pas la pierre
Vous qui bossez comme des fous
Pour nous sortir de la galère
Après tout j’ai voté pour vous
La croisière s’amuse pendant qu’on patauge dans la boue
Excusez-moi j’abuse, je suis dans la merde jusqu’au cou

[Refrain]

Moi la crise, elle me touchera pas
Et oui je vis au crochet de l’Etat
Je m’en fous, je peux planter ma société
On fera tourner la planche à billets
Sans parachute c’est le crash assuré
A moins d’être un bon pote à Clavier
Le petit roi est devenu roi
Et ça se passe juste en bas de chez moi
Merci aux ministres de l’ouverture
Qui ont fait de la France une caricature
Merci à tous de nous prouver
Que vous êtes tous dans le même panier
J’aurais voulu être socialiste
Si j’écoutais mes rêves d’enfant
Mais tous ces beaux noms sur les listes
Sont dans le cimetière des éléphants

Pour les vacances on reste chez nous à cause du prix de l’essence
Mais expliquez moi vous à la tête de l’Etat
J’ai pas fait Science Po ou l’Ena
Merci aux puissants pour les 1 %
J’en demandais pas tant
Mon RSA m’attend
De toutes manières qu’est-ce-qu’on y peux
On est pauvres avant d’être vieux
On est vivant qu’est-ce-que tu veux?

Refrain

mhhmmm… le pouvoir d’achat est en baisse

mhhmm…

Ces paroles sont incomplètes. Si vous y voyez des modification à apporter, donnez-les moi dans les commentaires.

12 commentaires sur ce billet

  1. Trux dit :

    Pisque tu le demandes =D : à la ligne 7, je crois qu’elle dit « ne me touchera pas » ( mais très vite ). M’enfin, chipotage de ma part.
    Sinon, très bon blog, vraiment agréable à lire avec des infos très intéressantes. Merci :D.

    RépondreRépondre
  2. Louis dit :

    @Trux : Désolé, j’ai cherché, j’arrive pas à trouver la ligne que tu m’indiques…

    RépondreRépondre
  3. buryman dit :

    chansons super. j’ai bosser grave :

    “L’homme parle” La Crise

    Un jour,
    un jour,
    un jour la croissance viendra
    Un jour mon patron m’dira
    Allez j’vous augmente aussi
    Mais aujourd’hui je vous licencie
    Merci aux pros de la langue de bois,
    Merci aux rêves d’un millionnaire,
    Donnez des pièces jaunes à Carla
    Pour qu’elle nous sorte de la galère
    Merci aux banques sans foi ni loi,
    L’pouvoir d’achat nou’connait pas
    La seule bourse assez bien c’est pour moi,
    C’est celle que je touche à la fin du mois
    Alors pour toute l’hypocrisie
    Un grand merci à Sarkozy
    Grâce à vous tous on se dit
    Bon dieu dans quel monde on vit ?

    Du FMI au RMI de l’ ISF à SDF
    Des ministère à la misère
    D’la CGT au Medef
    Du caniveau à la tête de l’Etat
    Du vrai ketchup au RSA
    De la France du haut celle d’en bas
    Il n’y a qu’un pas
    Alors on danse
    Sur le monde en morceaux
    Et la valse commence
    Toujours sur le même tempo
    Alors on danse
    Sur le monde en morceaux
    Après tout quelle importance
    Pour nous c’est pas nouveau

    La vie est pleine de surprises
    Surtout pour ceux qui connaissent la crise
    J’lève mon verre à votre santé
    Avant qu’on s’fasse tous sauter
    Moi dans la vie j’m’en fais pas
    J’bouffe des pâtes à tous les repas
    Embrassez pour moi la famille
    Pendant qu’mes frères crient à la famine
    Merci Monsanto pour tous tes beaux OGM
    Merci à Quick et MacDo pour nous vendre la bouffe qu’on aime
    La course à la consommation
    Produits des cons sans sommation
    Et vous qui trouvez tout horrible
    Moi j’dis qu’ensemble tout est possible
    C’est pas grave, on vous pardonne de conduire le monde à la perte
    Bien sûr vous avez la donne, nous on f’ra avec les restes Reprend une part de connerie pour le dessert,
    je sait qu’t’en a mare mais y’a qu’ça qui reste pas chère
    j’vous jette pas la pierre, vous qui bosser comme des fous Pour nous sortir de la galère, après tout j’ai voter pour vous
    La croisière s’amuse pendant qu’on patauge dans la boue
    Excusez-moi j’abuse, je suis dans la merde jusqu’au cou

    Du FMI au RMI de l’ ISF à SDF
    Des ministère à la misère
    D’la CGT au Medef
    Du caniveau à la tête de l’Etat
    Du vrai ketchup au RSA
    De la France du haut celle d’en bas
    Il n’y a qu’un pas
    Alors on danse
    Sur le monde en morceaux
    Et la valse commence
    Toujours sur le même tempo
    Alors on danse
    Sur le monde en morceaux
    Après tout quelle importance
    Pour nous c’est pas nouveau

    Moi la crise, elle me touchera pas
    Et oui j’vis au crochet de l’Etat
    Je m’en fous, je peux planter ma société
    On fera tourner la planche à billets
    Sans parachute c’est le crash assuré
    A moins d’être un bon pote à Clavier
    Le fait du roi est devenu oi
    Et ça se passe juste en bas de chez moi
    Merci aux ministres de l’ouverture
    Qui ont fait d’la France une caricature
    Merci à tous de nous prouver
    Que vous êtes tous dans l’même panier
    J’aurais voulu être socialiste
    Si j’écoutais mes rêves d’enfant
    Mais tous ces beaux noms sur les listes
    Sont dans l’cimetière des éléphants
    On bosse dur été comme hivers, y’a pas d’saison pour la galère
    Pour les vacances on reste chez nous, au prix d’l’essence : faudrait être fou
    Mais expliquez moi vous à la tête de l’Etat
    j’comprend pas, J’ai pas fait Science Po ou l’Ena
    Merci aux puissants pour les 1 %
    J’en d’mandais pas tant, Mon RSA m’attend
    D’toutes manières qu’est-ce-qu’on y peux, On est pauvres avant d’être vieux
    Prend les choses du bon côtés, On est vivant qu’est-ce-tu veux d’mieux ?

    Du FMI au RMI de l’ ISF à SDF
    Des ministère à la misère
    D’la CGT au Medef
    Du caniveau à la tête de l’Etat
    Du vrai ketchup au RSA
    De la France du haut celle d’en bas
    Il n’y a qu’un pas
    Alors on danse
    Sur le monde en morceaux
    Et la valse commence
    Toujours sur le même tempo
    Alors on danse
    Sur le monde en morceaux
    Après tout quelle importance
    Pour nous c’est pas nouveau

    mhhmmm… Le pouvoir d’achat est en berne

    RépondreRépondre
  4. Louis dit :

    Merci buryman !

    RépondreRépondre
  5. rollinsone dit :

    Salut @ vous,

    J’ai mis le clip de l’homme parle en ligne sur Mymajorcompany.

    J’ai tenté à maintes reprises d’attirer l’attention de l’équipe de ce site; mais pas de réponse à ce jour.

    Bien dommage car le potentiel de ce groupe est énorme

    Alors si quelqu’un parmi vous à des contacts auprès des responsables de Mymajorcompany…

    Pierrot

    RépondreRépondre
  6. louloute dit :

    Jadore cette chansson bone chance a tousss les z’amiies !!

    jadore la vois de la fille

    FIN DE TOUT LE MONDE QUOI

    Bizzous des bonbe continuation @++

    RépondreRépondre
  7. valol dit :

    C pa du vrai ketchup c du retrait de chapeau x))

    RépondreRépondre
  8. LN13 dit :

    En fait il s’agit des « retraites chapeau »…
    🙂

    RépondreRépondre
  9. SUPER !!!!!!!!CONTINUEZ §§§§§

    RépondreRépondre
  10. Mamie FOURRE dit :

    Oui mamie de 78 ans, bravo les jeunes, faites chauffer, je vais copier ces paroles et les diffuser avec vos coordonnées. Vrai comment inciter les jeunes à vivre, ce que nous vivons c’est 1789, mais les français sont amidonnés et ne bougent pas, qu’attendent-ils ? moi je n’arrêtte pas de verser mon venin partout……….. mais, peut-être ce dit-on qu’elle la ferme la vieille…… l’incinérateur fonctionne encore qu’elle y aille !!
    j’ai une petite retraite, et ça devient de plus en plus dur, alors je me dis : mes gosses, mes petits et arrières petits enfants comment vont-ils faire ? je crois que c’est cela qui me donne la rage !
    CON pour les pilotes et stewards et hotesses, mais parfois je pense qu’un certain avion devrait bien se casser la gueule …………

    RépondreRépondre
  11. Mamie FAVROT dit :

    bravo MAMIE FOURRE ,nous pensons tous comme toi , sortons les fourches caudines ,alors au feu avant que l’on nous emmènne à l’abattoir ………Sarko et ses ministres ,alors qu’ils veulent nous baissez et nous (baizer) nos salaires, nos retraites ,qu’ils commencent donc par les leurs,qu’ils montrent l’exemple ,ils gagnent dans UN MOIS ce que nous gagnons dans UNE ANNEE ,y en a marre!!!!!!!!!! a bas toute cette BOURGEOISIE MALSAINE !!!!!!!! VIVE 1789!!!

    RépondreRépondre
  12. Une chanson dans l’air du temps, façon « Ma petite entreprise » (ne connait pas la crise), le public ne pouvait qu’y être sensible. A mon avis, il y a un filon pendant encore un bon moment !

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *