Vista Capable : un mensonge pour l’i915 ?

Donnez votre avis !
Share
Logo Windows Vista Capable

Microsoft, qui est poursuivi suite à la mise en place de son programme « Windows Vista Capable » aux Etats-Unis va devoir justifier devant la justice des échanges d’emails qui prouvent que la firme de Redmond a une conception étrange de ce programme, initialement conçu pour aider les utilisateurs à s’y retrouver…

Pour rappel, le programme « Windows Vista Capable » est principalement représenté par un autocollant afin de désigner les machines capables de faire fonctionner Windows Vista. Problème pour Microsoft, les utilisateurs n’ont guère apprécié de voir certaines machines vendues sous l’appellation Vista Capable alors qu’elle ne peuvent pas faire tourner l’interface graphique 3D Aero du système d’exploitation.

Pour appuyer leurs dires, les plaignants vont utiliser une série d’emails internes liés à Microsoft comme pièce à conviction. Ces derniers prouvent que Microsoft n’est pas toujours resté fidèle à ses prérequis. Ainsi, sous la pression d’Intel, Microsoft aurait dû procéder à quelques modifications pour rendre le chipset i915 (avec solution graphique intégrée) entièrement fonctionnel sous Windows Vista, alors que l’i915 ne dispose pas de pilotes Windows Display Driver Mode (WDDM), chose qui est normalement obligatoire pour pouvoir tirer complètement profit de l’interface Aero de Vista.

A l’origine, cette puce ne pouvait pas faire fonctionner les fonctions 3D avancées de Windows Vista. La pression exercée par Intel et par certains responsables de Microsoft auraient toutefois eu raison de cette limitation. Un email révèle notamment l’information suivante : « pour terminer, nous avons décidé de revoir à la baisse certains pré requis afin d’aider Intel à peaufiner leurs résultats financiers trimestriels, ils vont ainsi pouvoir continuer à vendre des cartes mères équipées de chipsets i915 ».

Un autre responsable y va même de son expérience personnelle : « je me suis fait avoir personnellement par le problème du i915 via le PC portable que j’ai acheté à titre perso. J’ai choisi ce PC (un Sony TX770P) car il dispose du logo Vista et j’ai été déçu de ne pas pouvoir faire fonctionner Glass ou encore Movie Maker… Je dispose maintenant d’une machine à email qui vaut 2100$ ». Certains ont toutefois protesté : « je pense que cette décision est une erreur. Nous avons travaillé dur ces 18 mois pour piloter au mieux cette interface et nous allons maintenant céder. Les OEM nous soutiennent, nous avons le support nécessaire […] Mais nous allons laisser Intel piloter « notre » expérience utilisateur … ».

Malgré cela, Microsoft a procédé au changement escompté par Intel. Bien mal lui en prit car il va devoir maintenant justifier cette décision devant la justice, pour une certification qui semble tourner au vinaigre marketing…

Dans sa réponse, Microsoft se contente de préciser que la prise en charge complète du i915 a été ajoutée dans les versions beta (soit donc le SP1) de Windows Vista et qu’elle est également liée à l’omniprésence du chipset sur le marché.

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *