Bali, Jour 4 : Plongées sur l’USAT Liberty (Tulamben) et Jemeluk

Donnez votre avis !
Share

Troisième jour de plongée à Bali et un grand jour. Aujourd’hui est prévu deux plongées sur l’USAT Liberty, qui est une des épaves les plus connues du monde (un des plus belles, parait-il). Sur cette épave, on peut voir des pérroquets à bosse partir au petit matin (il dorment dedans), et on peut également voir des Mola Mola (=poissons lune) sur l’avant du bateau car ils remontent des très grands fonds avec les courants.


Lever à 4h45, donc, pour partir à 5h00 afin de réaliser un early morning dive sur le USAT Liberty. On arrive sur le parking de l’USAT Liberty à Tulamben, il y a personne (à part peut-être un autre van de plongeurs), mais très rapidement arrivent d’autres vans de plongeurs.

Sur la plage, un groupe de français sont venus au lever du soleil afin de voir le panorama (ils ne sont pas plongeurs).

On se mets à l’eau rapidement, afin d’être les premiers sur l’épave. On va d’abord directement sur l’avant du Liberty à 30m de fond pour essayer de voir le Mola mola mais on ne le vois pas ; on tente de voir sur une gorgone assez grosse si on repère les hippocampes pygmées, mais ça commence à nous tirer sévèrement vers le fond : il y a un début de courant descendant assez fort qui nous emmène vers le fond, donc on s’en va assez rapidement. Chaque année il y a des morts à Bali (et en Indonésie) à cause de ces courants de marée qui emmènent les plongeurs vers le fond, tellement ils sont forts. Donc il faut bien éviter de faire les héros et ne pas prendre de risque en remontant/se mettant à l’abri dès qu’on sent qu’un courant comme celui-ci arrive.

Une fois revenus dans Dans l’épave on voit des bancs de poissons perroquets à bosse, avec des énormes mérous ! Malheureusement la lumière est assez faible, et du coup il est compliqué de prendre des photos des perroquets à bosses (qui s’en vont du bateaux quand ils comprennent qu’on les a vu).

Les fameux perroquets à bosse :
2015-05-05 Bali Tulamben USAT Liberty Morning

Si vous regardez bien, là ils sont en train de dormir. Chaque nuit ils dorment dans l’épave, et en se réveillant il partent au large pour se nourrir.
2015-05-05 Bali Tulamben USAT Liberty Morning

Un autre perroquet à bosse en train de dormir.
2015-05-05 Bali Tulamben USAT Liberty Morning

En voilà deux qui sont réveillés, et qui partent.
2015-05-05 Bali Tulamben USAT Liberty Morning

Trois autres qui partent vers le large.
2015-05-05 Bali Tulamben USAT Liberty Morning

Celui-là m’a vu !
2015-05-05 Bali Tulamben USAT Liberty Morning

Face-à-face avec un perroquet à bosse.
2015-05-05 Bali Tulamben USAT Liberty Morning
2015-05-05 Bali Tulamben USAT Liberty Morning

La luminosité n’est pas fameuse, et les perroquets bougent. Pas évident de faire des photos non floues.
2015-05-05 Bali Tulamben USAT Liberty Morning
2015-05-05 Bali Tulamben USAT Liberty Morning

Un mérou malabar.
2015-05-05 Bali Tulamben USAT Liberty Morning

Un champ d’anguilles jardinières (très difficile à prendre en photo, car elles rentrent dans le sol dès qu’on approche).
2015-05-05 Bali Tulamben USAT Liberty Morning

Ah tiens un poisson scorpion.
2015-05-05 Bali Tulamben USAT Liberty Morning

Ah, une crevette mante (manthis schrimp). Attention ! C’est très dangereux.
2015-05-05 Bali Tulamben USAT Liberty Morning

On sort au bout de 50 minutes (à 6h55) alors qu’il nous restait 90 bars dans la bouteille… Dommage, je serais bien resté un peu plus longtemps.

On remonte sur la plage, où l’on peut prendre un cappuccino et des gâteaux secs avant la deuxième plongée.

Pour la deuxième plongée, on retourne sur le liberty aussi. On entre dans l’eau vers 8h, et on voit des mérous géant (mérou malabar, j’imagine), un poisson feuille, et toujours le gros barracuda qui attend au même endroit.

Un petit poisson feuille (blanc, celui-là)
2015-05-05 Bali Tulamben USAT Liberty

Beau corail
2015-05-05 Bali Tulamben USAT Liberty

Encore un poisson scorpion :
2015-05-05 Bali Tulamben USAT Liberty

Et un joli nudibranche noir et vert (Nembrotha cristata) :
2015-05-05 Bali Tulamben USAT Liberty

Attention ! Le baliste titan est un des poissons les plus dangereux pour le plongeur (ça mort fréquemment, même si c’est juste pour défendre son nid)
2015-05-05 Bali Tulamben USAT Liberty

Un poisson-ballon griffonné (Arothron mappa) avec un poisson trompette
2015-05-05 Bali Tulamben USAT Liberty

Ca doit être une femelle, on dirait que son ventre est rempli d’oeufs.
2015-05-05 Bali Tulamben USAT Liberty

Encore un poisson scorpion.
2015-05-05 Bali Tulamben USAT Liberty

On peut passer à travers l’épave du Liberty.
2015-05-05 Bali Tulamben USAT Liberty
2015-05-05 Bali Tulamben USAT Liberty

Beau corail.
2015-05-05 Bali Tulamben USAT Liberty

Ah, une tortue vient nous voir. C’est une tortue imbriquée.
2015-05-05 Bali Tulamben USAT Liberty

On peut voir que c’est une tortue imbriquée à la forme de ses écailles de carapace (et aussi au fait que les bords de sa carapace font des pics, ce qui est courant chez les tortues imbriquées).
2015-05-05 Bali Tulamben USAT Liberty
2015-05-05 Bali Tulamben USAT Liberty
2015-05-05 Bali Tulamben USAT Liberty

Une des photos donc je suis le plus fier : un beau mérou malabar (il faisait la moitié de ma taille) sur fond de champs d’anguilles jardinières. Pour prendre cette photo, j’ai du longer le mérou sans le regarder (car si il avait croisé mon regard, il serait parti), et prendre ma photo de biais, sans vraiment cadrer.
2015-05-05 Bali Tulamben USAT Liberty

Deux mérous malabar :
2015-05-05 Bali Tulamben USAT Liberty

Les anguilles jardinières dans le courant :
2015-05-05 Bali Tulamben USAT Liberty

Et à nouveau, le superbe barracuda qui attend là. Cette fois-ci il est en pleine eau.
2015-05-05 Bali Tulamben USAT Liberty

La taille de la queue permet d’imaginer à quel point ce poisson peut accélérer (le Grand Barracuda peut faire des pointes à 43km/h dans l’eau !);
2015-05-05 Bali Tulamben USAT Liberty

Encore un poisson scorpion. Faut vraiment faire attention où on met les pieds/mains.
2015-05-05 Bali Tulamben USAT Liberty

Et notre crevette mante, cette fois-ci de face.
2015-05-05 Bali Tulamben USAT Liberty

Trois petits mérous oriflamme posay OKLM.
2015-05-05 Bali Tulamben USAT Liberty

De retour sur la plage du Lberty, on voit à quelle point elle n’est pas très grande…
2015-05-05 Bali Tulamben USAT Liberty

A l’arrière de la plage, des tables/bancs permettent de s’équiper et de poser son matos en l’enlevant.
2015-05-05 Bali Tulamben USAT Liberty

Les hommes utilisent des mobylettes pour transporter les bouteilles jusq’au parking (à 100m de là). Les femmes mettent les bouteilles sur leur tête. Une certaine conception de la galanterie.
2015-05-05 Bali Tulamben USAT Liberty

Après la deuxième plongée, en sortant de l’eau, là on voit pas mal de gens arriver. Ce sont les gens qui viennent normalement (ils arrivent vers 9h00). La plage commence à grouiller de monde, même si elle n’est déjà pas très grande (une cinquantaine de mètres de large).

On part de Tulamben, j’ai acheté un t-shirt à 80000 idr à un vendeur sur le parking. Négociez ! C’est la règle.

On arrive à l’hôtel à 10h15, donc Caro court pour essayer de nous faire avoir le petit déjeuner de l’hôtel (qui ferme à 10h30). En soit on a déjà pris un petit déjeuner (frugal) après la première plongée, mais comme on va plonger une troisième fois vers 13h, autant manger le déjeuner dès 10h30. De toute façon, le temps qu’ils préparent ce qu’on leur commande (un Mie Goreng, sortes de pâtes sautés), on ne mangera pas avant 11h.

On repart vers 13h30-45 vers Jemeluk pour faire notre 3ème plongée de la journée.

La plongée assez géniale, on voit un nombre impressionnant de poissons scorpions (avec des poissons scorpions diables) et même un poisson pierre à un moment (encore mieux camouflé que les poissons scorpions).

Tiens, on commence par un rascasse toute noire. C’est pas courant.
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay

Un poisson ballon à lignes brunes (Arothron immaculatus)
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay

Là aussi il y a des structure (ici en pierre) afin de fixer du corail et des poissons.
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay

Un autre structure, plutôt en pyramide.
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay

Des glassfish (donc potentiellement des leaf fish)
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay

Un syngnathe (de la même famille que les hippocampes)
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay

Une belle gorgonne
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay

Deux syngnathes !
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay

Encore une rascasse, cette fois-ci dans une gorgonne
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay

Encore ce type d’étoile de mer (Etoile-coussin granuleuse) que je n’ai jamais rencontré ailleurs qu’ici.
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay

Un petit poisson coffre pintade :
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay

Ah un poisson scorpion
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay

Belle photo, dont je suis assez fier, car bien éclairée par l’avant.
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay

Petit poisson coffre jaune
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay

Deux rascasses à l’envers
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay

Le voyez-vous ? Il y a un poisson très dangereux sur cette photo…
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay

Et là, vous l’avez ? C’est un poisson scorpion diable
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay

Par contre, là c’est un poisson scorpion (plus coloré, plus gros)
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay

Encore un poisson scorpion diable
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay

Vous l’avez ?
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay

Vraiment pas évident à voir.
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay

Là c’est moi en train de prendre en photo le poisson scorpion.
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay

Et la photo :

2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay

Encore un poisson scorpion diable.
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay

 

Encore un autre poisson scorpion. Décidément !
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay

De face :
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay

Ah, une toute petite rascasse, sans doute juvénile (mon stick permets de mesurer la taille : il fait 0,5cm de diamètre)
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay

Un picasso triggerdish
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay

Une anémone avec plein de poisson clown dessus
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay

Alexis tente de la retourner pour voir s’il y a des crevettes en dessous, mais se fera mordre par un des parents poisson clown !
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay

Une structure en pierre dans l’eau. Dessus, un animal extrêmement dangereux. Vous le voyez ?
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay

Et là ?
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay

Toujours pas ?
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay

C’est un poisson pierre
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay

Vu de côté :
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay

En repartant, on revoit à nouveau un poisson scorpion diable.
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay

La route de la cote.
2015-05-05 Bali Amed Jemeluk Bay

Au retour, vers 15h30, le Warung qui vend des satay à 1000idr devant l’hôtel est encore ouvert, donc on lui prend 20 satay (donc 20000idr, soit donc le repas à 1,33€ pour deux). Ça ne fait pas grand chose, mais ça nous tiendra jusqu’au soir.

Dans fin d’après-midi, on trie nos photos puis on va se baigner un peu dans la piscine de l’hôtel avant le coucher du soleil. Dans la piscine on discute avec un couple d’Indonésiens de Jakarta venus ici aussi en vacances. Très sympa, on apprend qu’ils ont en fait chacun des origines chinoises, ce qui explique leur couleur de peau beaucoup plus claire que l’indonésien classique.

Le soir on retourne manger au Titi Sedana.

Les autres billets de la série

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *