Lawrence Lessig explique les différences entre la Read-Write Culture et la Read-Only Culture

[ 3 ] Commentaires
Share

Ça paraît inutile au possible, mais ça ne l’est pas. Lawrence Lessig nous montre dans la vidéo suivante à quel point la société actuelle de « consommation » des produits culturels va droit dans le mur (la chute des ventes de CD en est une traduction).

Je ne vais pas disserter plus longtemps sur le sujet : si vous avez vu la vidéo, peu de choses restent à vous dire. Je vous conseille néanmoins la page de ReadWriteWeb France qui en parle. Fabrice Epelboin se fera, j’en suis sûr, un plaisir d’en parler plus longtemps avec les intéressés.

Vous serez peut-être intéressé :

3 commentaires sur ce billet

  1. Fabulatio dit :

    Ce que Lessig aborde dans cette conférence, est développé dans son dernier livre, Remix : Making Art and Commerce Thrive in the Hybrid Economy. À lire absolument !
    J’y consacre un petit article au http://www.geekmaispastrop.com/2009/02/comment-liberer-la-creation-de-lemprise-du-copyright

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *