Blondie : Atomic – Clip et Paroles

Donnez votre avis !
Share

Il faut dire que j’ai cherché cette musique (je l’avais dans ma tête, mais je ne trouvais pas d’où ça me venait) pendant une bonne semaine. Alors, hop, je le poste. pas le choix.

Les paroles :

« Atomic »

Uh-huh make me tonight
Tonight
Make it right
Uh-huh make me tonight
Tonight
Tonight

Oh, uh-huh make it magnificent
Tonight
Right

Ah, oh your hair is beautiful
Ah, tonight
Atomic

Tonight make it magnificent
Tonight
Make me tonight

Your hair is beautiful
Oh, tonight
Atomic
Oh Atomic
Oh

Oh Atomic
Oh Atomic
Oh

Mais d’ailleurs, qui était « Blondie » ? Wikipédia nous répond :

Blondie est un groupe de musique américain, fondé en 1974 à New York par Deborah Harry (ex-Wind in the Willows) et Chris Stein (ex-The Stilettos), qui a connu son heure de gloire à la fin des années 1970 et au début des années 1980.

Historique :

  • 1977 : Frank Infante remplace Gary Valentine, il passe ensuite à la guitare après l’arrivée en 1978 de Nigel Harrison à la basse.
  • 1998 : Reformation du groupe avec Deborah Harry, Chris Stein, Clem Burke, Jimmy Destri
  • 2000 : Paul Carbonara (guitare) et Leigh Foxx (guitare basse) rejoignent le groupe.

Commentaires :
Du disco au punk, en passant par la new wave ou le rap, Blondie a embrassé de nombreux styles musicaux. Parmi les succès du groupe, on peut citer Call Me (extrait de la bande originale de American Gigolo, composé par Giorgio Moroder), Denis, Heart of Glass, One Way or Another, The Tide is High ou Atomic. Leur chanson Rapture est considérée comme le premier titre de rap à s’être hissé en tête des charts.

Debbie Harry et Blondie étaient proches de la scène artistique new-yorkaise du début des années 70, en particulier de Andy Warhol et de Keith Haring mais surtout de la scène punk-new wave branchée de l’époque avec Talking Heads et The Ramones. Les graffistes Fab Five Freddy et Jean-Michel Basquiat font même une apparition dans le vidéo-clip de Rapture.

De nombreux artistes ont rendu hommage à Blondie, dont le duo britannique Erasure qui reprit Heart of glass et Rapture en 1997 ou encore le groupe Sleeper qui reprit Atomic pour la bande originale du film Trainspotting et pour le même titre les Nutty Skanker en version ska.

En choisissant en 1998 le titre « Atomic » pour illustrer les spots publicitaires diffusés pendant la Coupe du monde de football, une grande marque de soda américaine permit au groupe de revenir en tête de classement de vente des singles.

Février 1999, le groupe est numéro un des ventes de single en Grande-Bretagne avec le titre « Maria ».

L’automne 2003 marque le retour du groupe avec un nouvel opus : « The Curse of Blondie ».

En 2006, le groupe Nouvelle Vague reprend la chanson « Heart of Glass » sur son deuxième album, Bande A Part. Cette même année, le groupe Freedom For King-Kong reprendra aussi le titre  » Heart of Glass  » sur son album  » Issue de ce corps « . En 2006 toujours, Deborah Harry prête sa voix à la chanson de Moby « New York, New York », extraite du Best Of de Moby. Les deux artistes collaborent ainsi pour célébrer la ville qui les a tous deux vus naître.

Vous serez peut-être intéressé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *